CDI à Gueckedou Date limite: 18/01/16 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

Avis de Recrutement d’un Expert National Développement Local

I.  Information sur la position
Titre du poste :          Expert National Développement Local
Type de contrat :       Contrat de service
Durée du contrat :     6 mois (renouvelable)
Lieu du poste :           Guéckedou
II. Contexte et Justification
La République de Guinée est confronté depuis une vingtaine d’années à une situation sociopolitique et économique difficile. Avec de nombreux défis à relever en matière de croissance économique et de redistribution des biens, de renforcement de l’Etat de droit, d’occupation des jeunes, de renforcement de la cohésion sociale et d’amélioration de la situation sécuritaire.
En outre la Guinée est située à la confluence de cinq pays sortant de conflits violents dont le Libéria, la Sierra Leone, la Côte d’Ivoire, le Mali, la Guinée Bissau, à ce titre le pays porte les stigmates des différents conflits frontaliers vécus dans cette région.
De manière spécifique, la Région Sud du pays, la Guinée Forestière partage une frontière commune avec trois pays sortant de conflits dont la Cote d’Ivoire, le Libéria et la Sierra. Cette région a supporté les effets des déstabilisations des pays frontaliers) et continue encore à en porter les stigmates.  .
Cette zone reste caractérisée par une instabilité récurrente qui se manifeste par des violences intercommunautaires régulières. Des affrontements ethno religieux, fréquents, opposent généralement les populations.
Dans ce contexte, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en partenariat avec l’UNCDF envisage le déploiement de diverses initiatives de prévention des conflits et de consolidation de la paix. Le développement d’un projet pilote de développement de plans locaux de sécurité dans la zone transfrontalière Guinée-Sierra-Léone-Libéria (« Le Bec du Perroquet ») est une intervention prévue dans ce cadre, sous financement de l’UE.
La responsabilité première de l’UNCDF est l’appui à la mise en œuvre des plans locaux de sécurité dans 5 collectivités de la zone préfectorale de Guéckedou, frontalières du Liberia et de la Sierra Léone. Ce travail sera fait sur base du manuel de mise en œuvre du fonds de développement local en s’appuyant sur l’expertise du PDLG3 (Programme de Développement Local en Guinée).
Dans cette perspective, le PNUD souhaite recruter un Expert National en Développement Local.
III. Description des tâches
L’Expert national en développement local est responsable de l’appui de proximité auprès des collectivités locales en ce qui concerne le processus de planification et la programmation locale. Il contribue également, sous la responsabilité technique du Gestionnaire du PDLG3, à développer et tester la méthodologie et la mise en œuvre de plans locaux de sécurité dans la zone transfrontalière dite du Bec de Perroquet.
Avec l’appui technique et l’accompagnement méthodologique de l’UNCDF (Bureau régional) et sous la supervision du Gestionnaire du PDLG3 et en étroite collaboration avec ses collègues, l’Expert en développement local accomplira les tâches suivantes :
Au niveau de l’appui conseil en matière de planification / programmation locale, de la gestion communale et du développement des instruments
1.Organiser le développement des capacités nationales, régionales et locales en matière de méthodologie de planification locale inclusive ;
2.Assister les CL partenaires du projet dans l’élaboration des Plans Locaux de Sécurité et dans la maîtrise d’ouvrage pour la réalisation des investissements prévus à cet effet ;
3.Organiser le développement des capacités des CL partenaires du projet dans la prestation de services de développement humain durable et les assister pour la délivrance de tels services au profit des populations ;
4.Appuyer les services techniques de l’administration dans leur mission d’assistance et de conseil aux communautés rurales ;
5.Appuyer les SPD et les SERRACO de la zone d’intervention du projet dans leurs efforts de programmation du développement, notamment en fournissant, par de brèves analyses économiques pertinentes et des recommandations subséquentes, les opportunités de synergies entre les différentes initiatives, les différents projets et programmes en exécution dans la préfecture et la région d’intervention ;
6.Veiller à la prise en compte du genre, de la résilience des communautés aux effets du changement climatique à la gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles dans les activités liées à la planification/programmation locale (évaluation des besoins, guide de planification local, outils de gestion communale)
[ Au niveau de l’unité de gestion du projet
7.Fournir des notes d’information et de brefs rapports (avis, suggestions, propositions, directives, etc.) à l’intention de du projet;
8.Participer à l’élaboration du plan d’opération et du plan annuel de travail ;
9.Participer aux réunions techniques du projet ;
10.Fournir un appui à la rédaction des divers rapports de suivi opérationnel (mensuel, trimestriel et annuel) de l’unité de gestion du projet en ce qui concerne son mandat spécifique;
11.Veiller à la prise en compte de la dimension genre dans l’ensemble des interventions y compris la présence et la participation  des femmes aux activités du projet en veillant également à la prise en compte de la résilience des communautés locales face aux effets du hpw changement climatique et de la gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles ;
12.Participer à l’alimentation et à la mise à jour du système de capitalisation et favoriser la diffusion des leçons apprises ;
IV.  Résultats  attendus
Dans le cadre de son mandat, l’Expert national en développement local sera évalué selon le degré d’atteinte des résultats suivants :
Des cessions de diagnostics sécuritaires sont effectuées et un rapport synthétique élaboré, sur la base d’un processus structuré de consultations (par CRD, âge, genre, secteur d’activité, et autres facteurs déterminants) dans les 5 collectivités locales ciblées.
Les plans Locaux et un Plan Préfectoral de Sécurité sont développés et intègrent les problématiques de niveau transfrontalier.
Les Plans Locaux de Sécurité sont exécutés.
Les capacités du Secrétariat du Comité Technique et des Unités Conjointes sont renforcées pour leur permettre de contribuer efficacement à la sécurisation et à la consolidation de la paix dans de la région du Bec de Perroquet.
Un plan d’actions ciblées permettant d’identifier, prévenir et gérer les conflits transfrontaliers et de réduire le sentiment d’insécurité dans les zones frontières du Bec de perroquet est mis en œuvre.
Sur la base des leçons apprises, la méthodologie et les outils sont complétés et amendés.
Des rapports de suivi de l’exécution des activités du projet remis selon le calendrier prévu.
V. Compétences requises et facteurs clés de réussite
Compétences liés aux Nations Unies :
Démontrer le respect de l’Ethique et les Valeurs fondamentales des Nations Unies : l’Intégrité, le Professionnalisme et le respect de la diversité.
Intégrité :
Adhérer aux valeurs des NU dans le travail et le comportement quotidiens ;
Agir sans se soucier de son intérêt propre ;
Ne pas céder aux pressions de l’environnement ;
Ne pas commettre d’abus de pouvoir ou d’autorité ;
Se tenir aux décisions qui sont de l’intérêt de l’Organisation ;
Intervenir rapidement en cas de faute professionnelle ou d’improbité.
 
Professionnalisme :
Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ;
Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ;
Apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ;
Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ;
Persévérer face aux obstacles et aux difficultés ;
Garder son calme dans les situations difficiles.
 
Respect de la diversité :
Travailler en bonne intelligence avec ses collègues de toutes origines ;
Respecter la dignité de chacun ;
Accorder un traitement égal aux hommes et aux femmes ;
Respecter et comprendre les points de vue différents et le montrer dans le travail et la prise de décisions ;
S’interroger sur ses propres préjugés et comportements de manière à se garder des réactions stéréotypées ;
Ne pas exercer de discrimination individuelle ou collective.
 
       Compétences liées au poste :
Le / la candidat(e) doit démontrer des compétences fonctionnelles en matière de développement local:
Aptitude à communiquer de manière claire et concise, tant oralement que par écrit ;
Capacité à planifier et organiser son travail de façon autonome ;
Goût d’initiatives et de créativité ;
Sens de responsabilité et souci de satisfaction du client ;
Volonté d’apprentissage et partage des connaissances ;
Esprit d’équipe.
VI. Qualifications et aptitudes
Education:    Posséder un diplôme universitaire de niveau supérieur (BAC+4) dans le domaine du droit public, économie, finances locales, de la gestion des programmes/projets axés sur la gouvernance et le renforcement des capacités aux collectivités locales;
Expérience:    
Avoir au minimum dix (05) ans d’expérience dans les secteurs concernés, dont au moins cinq (03) ans dans l’appui aux institutions locales ;
Avoir une très bonne connaissance théorique et pratique dans les méthodologies et démarches en matière de planification locale ;
Avoir une maitrise des approches et mécanismes de financement  du développement local et de programmation des investissements publics ;
Avoir des capacités établies en matière  de renforcement organisationnel et de développement institutionnel ;
Avoir une bonne connaissance des approches et procédures du PNUD et des Nations Unies ;
Présenter également une pratique avérée dans le domaine du renforcement, du transfert des connaissances et avoir développé ou mis en place des pratiques innovantes dans la pratique de la bonne gouvernance;
Posséder une grande capacité de communication ;
Langues requises et connaissances informatiques:    
Très bonne connaissance écrite et orale du français
Avoir un esprit d’initiative et de grandes aptitudes à travailler en équipe ;
Posséder de solides capacités d’expression écrite et orale ainsi que de solides capacités d’analyse et de synthèse et habileté à trouver des solutions ;
Une bonne connaissance de l’outil informatique (Word, Excel, PowerPoint, Email sous environnement Microsoft) ;
VII. Conditions et délais
Les candidats intéressés devront déposer un dossier de candidature comprenant un formulaire P11 dument rempli à télécharger sur le site www.gn.undp.org  ,une lettre de motivation, un curriculum vitae actualisé, la copie des diplômes et attestations adressés à : Mr Boureima Younoussa Directeur Pays Adjoint (Opérations) Maison Commune des Nations Unies, Corniche de Coléah, Conakry au plus tard le 08/01/2016  à la réception du PNUD.
L’enveloppe devra porter la mention : Expert national en développement local

Retour