CDI à Conakry Date limite: 07/10/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D’UN COORDONNATEUR NATIONAL

Projet d’Amélioration des Services de Santé Primaires
(PASSP)
APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D’UN COORDONNATEUR NATIONAL
Date début : 23/09/2015 – Date limite : 07/10/2015
Le Gouvernement de la République de Guinée a obtenu, un don et un crédit de la Banque Mondiale (IDA) pour financer le Projet d’Amélioration des Services de Santé Primaires (PASSP).  Il est prévu qu’une partie de ce montant soit utilisé pour le recrutement d’unCoordonnateur National du Projet. Il est aussi important de signaler que le Ministère de la Santé souhaite utiliser ce projet pour encourager l’approche sectorielle, à ce titre le coordinateur aura à gérer d’autres fonds. Un logiciel multi sites et multi bailleurs sera mis à la disposition du projet. A ce stade, la coordination du projet d’appui aux laboratoires sera aussi gérée par le coordinateur du projet.
MISSIONS ET PRINCIPALES TACHES
Le  Coordonnateur National (CN) du Projet d’Amélioration des Services de Santé Primaires (PASSP) est responsable de la bonne marche du Projet tant sur le plan technique que financier et administratif vis à vis  du Gouvernement de la République de Guinée et de tous les bailleurs finançant le projet. Il a la responsabilité de coordonner stratégiquement les activités du projet et de s’assurer que le projet est correctement réalisé en termes de qualité, délais et coûts. Il est responsable de l’atteinte des objectifs à court et moyen termes du projet tels que stipulés dans les documents officiels  de Projet (Banque mondiale et AFD) Le CN rend compte de sa gestion au Comité de Pilotage (CP) qui lui délègue ses pouvoirs en matière de gestion opérationnelle.
Le Coordonnateur National assure le secrétariat technique du Comité de pilotage du PASSP.  Plus particulièrement, le Coordonnateur  National est chargé de :
En administration générale 
Préparer et soumettre au Comité de Pilotage les Plans de Travail et Budgets Annuels (PTBA) du Projet;
Manager et coordonner la mise en œuvre du projet ;
Suivre les plans de travail mensuels avec l’équipe du projet;
Superviser et coordonner le travail avec les différentes directions du Ministère de la Santé et des partenaires et veiller à ce que leurs activités se déroulent comme prévu ;
Assurer la gestion quotidienne du projet en accord avec le manuel de procédures du projet;
Collaborer avec les institutions nationales et internationales, bailleurs de fonds y compris, pouvant aider à la réalisation des objectifs du Projet ;
Assurer la bonne exécution du programme selon les procédures convenues, y compris la conformité à l’Accord de Financement, au Manuel d’Exécution; au Manuel de Procédures de gestion Administratives, Comptables et Financières  avec une attention très particulière au  suivi des activités de passation de marchés ;
Assurer la communication avec d’autres unités d’exécution concernées ;
Contribuer activement à l’atteinte des résultats et indicateurs.
En gestion financière
Préparer à temps, avant chaque exercice annuel et soumettre au Ministère de la Santé, à l’AFD et à la Banque mondiale, les Programmes de Travail et Budgets Annuels (PTBA) prévisionnels ; puis à chaque cycle donné, préparer les états financiers annuels du Projet ainsi que les rapports d’activités trimestriels, semestriels et annuels ;
Co-signer les chèques tirés sur les comptes bancaires qui ont été préparés par le Responsable Administratif et Financer (RAF) ;
En acquisitions de biens et services
Veiller au respect strict des procédures de passation des marchés du Projet pour l’acquisition de biens et services requis ;
Approuver les bons de commande de biens et de service;
Superviser  les Passations de marchés de biens et services.
Gestion technique
Examiner, évaluer et proposer à l’approbation du Ministère de la Santé les activités soumises par les structures bénéficiaires afin de s’assurer que ceux-ci répondent parfaitement aux critères d’éligibilités définis ;
Veiller au respect du cahier de charges des prestataires  engagés dans les contrats avec le projet et au  respect des engagements des bénéficiaires ;
Veiller à la planification à temps, la mise en œuvre diligente et la justification sans retard des moyens financiers qui seront mis à la disposition des structures partenaires d’exécution du Projet.
Administration du personnel
Veiller à l’application des règlements énoncés dans les décrets, arrêtés, manuels, directives, circulaires et mémoires relatifs à la gestion du personnel contractuel placé sous sa responsabilité ;
Veiller à la tenue des registres obligatoires en matière de gestion du personnel.
Gestion du patrimoine du Projet
Veiller  à la bonne utilisation des biens acquis dans le cadre de l’exécution du projet ;
Faire prendre toute mesure permettant de localiser et d’identifier les équipements acquis sur les fonds  du projet ainsi que leur bonne et efficiente utilisation.
Rapports
Veiller à la production régulière des  rapports techniques et financiers selon les directives du Manuel d’Exécution et du Manuel de Procédures de Gestion Administrative, Comptable, Financière et Passation des Marchés ;
Contrôler et approuver les rapports financiers avant leur soumission aux autorités concernées et à la Banque mondiale ;
hpw style="color: #000000;">
Suivi et contrôle
Superviser toutes les activités de contrôle et de suivi menées au sein du  projet ;
Faciliter le travail des organes d’appui et de contrôle-qualité extérieurs au Projet : Inspection des Ministères pour la gestion des fonds publics, Inspection du Travail, auditeurs indépendants recrutés pour conduire l’audit des états financiers, missions de revue semestrielle, etc.
Coordonner la préparation des missions conjointes de supervision du bailleur de fonds et du gouvernement et en faciliter le déroulement.
 ATTRIBUTIONS
Animer et encadrer l’équipe de l’Unité de Coordination du Projet (UCP) ;
Assurer le respect des procédures prévues par le manuel d’exécution et de gestion administrative financière, comptable et passation des marchés ;
Suivre et analyser les indicateurs de progression et de résultats,
Assurer la liaison avec les autres projets similaires, le bailleur de fonds du Projet  y compris le secteur privé ;
Soumettre un plan de travail et budget (PTBA) annuel pour approbation par le Comité de pilotage (CP) ;
Travailler sous l’orientation du CP et en étroite collaboration avec les autres parties prenantes du projet.
Rendre compte périodiquement aux parties concernées selon les fréquences prévues par le Manuel d’Exécution et le Manuel de Procédures.
QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES REQUISES
Le Coordonnateur National doit avoir confirmé avec au moins 5 ans d’expérience en matière de gestion et coordination de Projets de développement financés par les bailleurs de fonds principalement  la Banque mondiale
4.1 Qualifications 
Diplôme universitaire niveau master minimum (BAC + 5 ans) ou diplôme équivalent dans le domaine du Développement  sanitaire
Maîtrise parfaite du Français (parler et écrit). La  maîtrise de l’anglais est un atout.
4.2 Expérience spécifique 
Avoir une expérience d’au moins 5 ans dans un projet cofinancé par la Banque Mondiale principalement et accessoirement les projets financés par les bailleurs (Union européenne (UE), Banque africaine de développement (BAD), AFD etc.
ÉVALUATION ANNUELLE ET  CRITÈRES DE PERFORMANCE
Les performances du Coordonnateur National du projet seront évaluées annuellement par le Ministère de la Santé sur la base d’un contrat de performance établi conjointement avec indication des résultats fixés.  Les résultats de l’évaluation seront partagés avec le Gouvernement et la Banque Mondiale.  Une évaluation de la performance du Coordonnateur National sera faite les six (6) premiers mois et jointe au rapport semestriel du projet, par la suite les évaluations se feront annuellement et serviront de base au renouvellement du contrat.
DUREE DE LA MISSION
La durée des prestations du Coordonnateur National sera d’une durée maximale égale à la durée du projet. Le contrat y relatif sera établi sur la base de la performance et sera à ce titre reconduit annuellement sur la base des résultats d’évaluation des performances.
METHODE DE SELECTION ET CONDITIONS  D’EMPLOI 
Le Coordonnateur National sera sélectionné suivant la méthode de sélection de consultants individuels conformément aux Directives de la Banque Mondiale pour la Sélection et l’Emploi de Consultants, (Section V édition Janvier 2011 révisé Juillet 2014).
La sélection se fera en deux étapes, une étape d’étude de dossier qui évaluera la formation académique et les expériences à l’issue de laquelle une liste courte des candidats qui remplissent les critères sera élaborée et une étape d’interview qui évaluera les connaissances techniques, professionnelles ainsi que les qualités personnelles des candidats. Le choix final qui portera sur l’un des candidats retenus à l’étape précédente se fera sur la base des résultats de l’interview/test.
Les conditions d’emploi feront l’objet d’un contrat à négocier avec l’administration en charge du projet.  Il reste entendu que le recrutement de candidat fonctionnaire doit satisfaire aux dispositions ci-après de   la clause 1.13 (d) des Directives, Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale    version janvier 2011 : les représentants du gouvernement et les fonctionnaires peuvent être engagés pour des marchés portant sur des services de conseil, à titre individuel ou en tant que membres de l’équipe d’un bureau de consultants, uniquement (i) s’ils sont en congé sans solde ; (ii) s’ils ne sont pas engagés par l’organisme pour lequel ils travaillaient immédiatement avant leur départ en congé et (iii) si leur emploi ne donne pas lieu à un conflit d’intérêts (voir paragraphe 1.9 des Directives)
DEPOT DES CANDIDATURES
Le dossier de candidature devra comporter une lettre de motivation, un curriculum vitae, les copies légalisées des diplômes par les autorités compétentes (tribunal ou service de scolarité de l’Institution ayant délivré le diplôme) ; les attestations de travail et les coordonnées de son employeur (ou ses anciens employeurs). Le dossier de candidatures doit porter la mention recrutement d’un Coordonnateur National  et déposé sous plis fermés, au Siège de la Coordination Nationale de Lutte Contre la Maladie à Virus Ebola, sise à la Cité Chemin de Fer, Immeuble Pita, Commune de Kaloum, au plus tard le 7 octobre 2015 à 12 h  30 mn.

Retour