CDD à Conakry Date limite: 21/05/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

AVIS DE VACANCE DE POSTE N° 14274/OMS DU 20/05/2015

La Représentation de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) lance cet avis de vacance de poste pour le recrutement d’un (e) Assistant (e) TIC
 
Titre du Poste                            :                 Assistant TIC
Numéro de poste                       :                 N/A
Grade du Poste                         :                 GS-6 du barème du système des Nations Unies
Lieu d’affectation                     :                 Bureau de la Représentation, Conakry
Durée du contrat                      :                 Six (6) mois
Type de contrat                        :                 Temporaire
 
I – DESCRIPTION DE POSTE
Sous la l’autorité du Représentant et la supervision directe de l’Administrateur Chargé des opérations, le/la Titulaire assure les fonctions d’appui en s’acquittant des tâches suivantes :
1. Installation, Administration et Maintenance :
Coordonner l’installation et la maintenance de l’ensemble du matériel et des logiciels TIC, selon les normes d’AFRO en matière de TIC.
Assurer la continuité et l’efficacité des services TIC au niveau du bureau.
Installer et appuyer les systèmes de communication LAN/WAN et de données selon les normes d’AFRO en matière de TIC (Système d’exploitation Windows XP/7/8, TCP/IP, Ethernet, VPN, pare-feu, serveur proxy, serveur Microsoft Windows 2008 R2/2012 et Exchange 2010, VSAT, CUCM, VoIP, SNMP, DNS, DHCP, etc.);
Assurer la maintenance, le dépannage et la réparation du matériel TIC ;
Effectuer une sauvegarde quotidienne sur serveur des fichiers de données;
Mettre en place et maintenir des procédures de reprise après sinistre;
Mettre en place et maintenir la sécurité de l’infrastructure TIC (protection contre le piratage et les virus, protection contre les coupures de courant, protection contre les incendies, etc. ;
Maintenir un inventaire du matériel et des logiciels TIC ;
Administrer des logiciels et les mises à jour ;
Assurer la liaison avec d’autres agences des Nations Unies et les partenaires extérieurs sur les questions relatives aux TIC ;
2. Communication de rapports :
Faire un rapport sur l’inventaire du matériel informatique ;
Fournir et actualiser une documentation technique sur l’ensemble des activités liées aux TIC ;
Produire un rapport d’activités mensuel ;
3. Appui administratif et aux utilisateurs :
Fournir une formation/assistance interne au personnel sur l’utilisation du matériel et des programmes (logiciels) informatiques (accessoires d’ordinateurs) ;
Aider à la conception et à la mise en œuvre d’applications de bases de données et autres programmes informatiques ;
Coordonner les activités des consultants externes ;
4. Autre : Assumer toute autre tâche assignée.
II – QUALIFICATIONS, EXPERIENCES & AUTRES
Qualifications : Cycle secondaire complet, de préférence complété par des études techniques ou hpw universitaires dans le domaine des systèmes informatiques ou de technologies de l’information.
Un diplôme de premier cycle en informatique, télécommunications ou dans un domaine connexe serait un atout.
Expérience : Au moins trois ans d’expérience dans l’administration d’infrastructures de technologies de l’information et de la télécommunication avec quelques années d’expérience à des niveaux de responsabilité croissante en gestion des LAN.
Expérience dans le domaine de l’intégration des communications voix-données : Conception LAN, maintenance et dépannage de la configuration de listes, méthodes d’adressage IP, Internet/ tunnellisation.
Autres : Expérience en matière de formation du personnel à l’utilisation des systèmes intégrés de gestion de l’information serait un atout.
Bonne connaissance du système GSM ou d’autres ERP similaires serait un atout.
Etre informé des derniers développements dans le domaine de l’informatique.
Compétences :
Bonne connaissance des réseaux LAN et TCP/IP, Windows XP/7 et 8 Professionnel, Windows 2007/2008/2012 Server, Microsoft Active Directory;
Une bonne connaissance de l’administration des systèmes de messagerie électronique (Exchange Server 2003/2010 et Outlook 2007/2010 et plus;
Une bonne connaissance de la sécurité informatique, y compris la protection par les pare-feu et les anti-virus;
Une bonne connaissance des procédures de sauvegarde des données et de reprise après sinistre;
Une bonne connaissance de la programmation de base de données;
Une bonne connaissance de l’administration des systèmes de télécommunication, y compris les PABX;
Une capacité à analyser et résoudre les problèmes de dépannage, à assurer l’utilisation effective des ressources et à rédiger des documents techniques.
Langue : Bonne connaissance du français ou de l’anglais, avec la capacité à pouvoir travailler dans l’autre langue.
Constitution de dossiers :
Les dossiers de candidature seront adressés à  Monsieur le Représentant de l’OMS, sous pli fermé, avec la mention « Avis de vacance de poste N° 14274/OMS » et comprendront :
Une lettre de demande d’emploi ;
Une Curriculum vitae ne dépassant pas trois pages
Les copies des diplômes et certificats de travail des précédents employeurs.
La date limite de dépôt des candidatures au service du courrier, est fixée au 5 juin 2015 à 13h 30 au Bureau de l’OMS à la Camayenne, Corniche Nord.
Pour des raisons pratiques, seuls les candidats dont les dossiers sont retenus seront contactés.
« LE BUREAU DE L’OMS EST UN ESPACE NON FUMEUR »
Fait à Conakry, le 20 mai 2015
Le Représentant de l’OMS
Pr Jean-Marie Dangou
Postuler

plus
CDD à Conakry Date limite: 21/05/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

AVIS DE VACANCE DE POSTE N° 14309/OMS DU 21/05/2015

La Représentation de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) lance cet avis de vacance de poste pour le recrutement de deux (2) Assistants Programme, Budget et Finance
Titre du Poste                      :                Assistants Programme, Budget et Finance
Numéro de poste                 :                 N/A
Grade du Poste                   :                 GS-6 du barème du système des Nations Unies
Lieu d’affectation               :                 Bureau de la Représentation, Conakry
Durée du contrat                :                 Six (6) mois
Type de contrat                  :                 Temporaire
I – DESCRIPTION DE POSTE
Sous l’autorité du Représentant et la supervision directe de l’Administrateur Chargé des opérations, les Titulaires assurent les fonctions d’appui en s’acquittant des tâches suivantes :
Entrer/mettre à jour les plans de travail, y compris les coûts prévus dans le GSM ;
Effectuer le paiement des engagements de l’organisation ;
S’assurer de la validité, de l’opportunité et de l’efficacité des dépenses avant engagement;
Préparer hebdomadairement les pièces justificatives des dépenses ;
Préparer les budgets des activités sur le terrain avec la collaboration de la partie nationale ;
Archiver les copies des pièces comptables ;
Assurer l’imputation des dépenses dans les formulaires de décaissement de l’organisation ;
Préparer mensuellement les rapports financiers ;
Procéder aux réconciliations journalières de la caisse ;
Préparer les états de réapprovisionnement de la caisse ;
Assurer l’application des procédures financières et comptables de l’organisation ;
Faire le suivi budgétaire de l’exécution des dépenses de terrain ;
Etre capable d’effectuer toute autre tâche confiée par le superviseur hiérarchique.
I – QUALIFICATIONS, EXPERIENCES & AUTRES
Qualifications : Fin des études secondaires ou une formation technique équivalente ou formation commerciale avec une spécialisation en comptabilité, budget ou les finances.
Diplôme ou qualification de l’enseignement supérieur en comptabilité ou finance sera un atout.
Expérience :  Au moins 5 à 10 ans d’expérience de travail avec 3 à 5 ans de responsabilité dans le domaine des finances, des budgets et/ou des activités comptables.
Expérience au sein des Nations Unies ou autres organisations internationales ou hpw multinationales sera un atout.
Autres : La connaissance de l’Informatique et la capacité d’utiliser efficacement une variété de logiciels.
Maîtrise de Microsoft Excel est indispensable ainsi que l’expérience d’exploitation des modules du Global Management System (GSM) pertinents.
Compétences :
Capacité à planifier, organiser, coordonner et mettre en place des intrants provenant de plusieurs sources pour exprimer des idées de façon claire et concise ;
Production des rapports d’analyses financières, à l’aide des logiciels appropriés ; d’interpréter les règles financières et des règlements ;
 Conception et réalisation des tâches avec peu de supervision,
Très bonnes connaissances de l’application Oracle ou des applications similaires (ERP);
Bonne maîtrise des politiques et pratiques de l’OMS, en l’occurrence les principes de gestion et leur application au sein de l’OMS ;
Bonne capacité à agir indépendamment et à juger les faits ;
Très bonne aptitude organisationnelle et d’analyse, combinée avec des compétences en communication orale et écrite ;
Savoir créer et maintenir des relations de travail saines avec des personnes de nationalités et de cultures différentes.
Langue : Bonne connaissance du français ou de l’anglais, avec la capacité à pouvoir travailler dans l’autre langue.
Constitution de dossiers :
Les dossiers de candidature seront adressés à  Monsieur le Représentant de l’OMS, sous pli fermé, avec la mention « Avis de vacance de poste N° 14309/OMS » et comprendront :
Une lettre de demande d’emploi ;
Une Curriculum vitae ne dépassant pas trois pages
Les copies des diplômes et certificats de travail des précédents employeurs.
La date limite de dépôt des candidatures au service du courrier, est fixée au 5 juin 2015 à 13h 30 au Bureau de l’OMS à la Camayenne, Corniche Nord.
Pour des raisons pratiques, seuls les candidats dont les dossiers sont retenus seront contactés.
« LE BUREAU DE L’OMS EST UN ESPACE NON FUMEUR »
Fait à Conakry, le 21 mai 2015
Le Représentant de l’OMS
Pr Jean-Marie Dangou

plus
CDI à Dabola Date limite: 01/06/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

RECRUTE UN COMPTABLE DU PROJET VILLAGES DURABLES DE BANKO

Le Gouvernement de la République de Guinée a bénéficié d’un prêt de dix millions de dollar US du Fonds de la Solidarité Islamique pour le Développement (FSID) dans le cadre du financement du Programme « Villages Durables » (PVD) placé sous la tutelle du Ministère de l’Administration du Territoriale et de la Décentralisation.
Dans le cadre  de la mise en œuvre de ce Programme, le Ministère de l’Administration du Territoriale et de la Décentralisation souhaiterait recruter un comptable qui sera basé à Conakry conformément aux  termes de référence ci-joints :
Le Programme Villages Durables (PVD) du Fonds de la Solidarité Islamique pour le Développement (FSID) est conçu pour offrir un modèle multisectoriel, intégré et innovant de développement aligné sur les Objectifs de Millénaire pour le Développement  pour l’autonomisation des communautés rurales afin de les sortir de la pauvreté, et les aider à devenir des agents économiques actifs.
Le Gouvernement guinéen a bénéficié d’un Accord de Prêt de la Banque Islamique de Développement pour la mise en œuvre du Projet  Villages Durables de Banko dans la Préfecture  de Dabola, Région de Faranah.
Le principal objectif du PVD de Banko  est de réduire la pauvreté dans  cette  Commune Rurale  qui est située  dans la Préfecture de Dabola, Région Administrative de Faranah. Il s’agira de mettre en œuvre des interventions durables, à impact rapide et à faible coût, adaptées aux besoins spécifiques des communautés, et gérées par les communautés elles-mêmes. Le projet profitera à l’ensemble de la population de la commune. L’accent sera mis sur les couches les plus pauvres de la commune et  une attention particulière sera portée à l’amélioration de la situation socio-économique de la couche féminine de la communauté.
L’Accord de Prêt prévoit la mise en place d’une Unité de Gestion, qui dans sa composition comporte un poste  de Directeur de Projet, un Spécialiste en  Suivi Evaluation, un comptable et  un chargé des passations de marché.
L’Unité de Gestion du Projet (UGP) sera établie au sein du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation dans la capitale, Conakry pour superviser, gérer et coordonner la mise en œuvre du projet. Il sera le principal lien avec le Comité de pilotage  et entreprendra certaines des activités de passation des marchés, tout en étant l’instance d’autorisation et d’approbation  des décaissements du projet.
L’Unité de gestion doit maintenir un système permanent de gestion financière, incluant une documentation des comptes  et  une préparation  des états financiers du projet(EFP) sous une forme recevable par la Banque Islamique de Développement, et appropriés pour refléter les opérations, les ressources et les dépenses relatives au Projet.
L’UGP  doit également tenir des relevés et des justificatifs pour toutes les dépenses pour lesquelles des retraits de fonds provenant du financement ont été effectués.
Description des tâches
Sous la supervision hiérarchique du  Directeur  du Projet, le comptable est chargé des tâches suivantes :
•    Assurer le bon fonctionnement du système de suivi financier et comptable du Projet  conformément aux procédures financières et comptable de la BID;
•    Imputer et enregistrer les opérations du projet au niveau du compte spécial;
•    Préparer mensuellement les états financiers pour le suivi budgétaire et du compte spécial ouvert pour la circonstance (états de rapprochements bancaires balances, grand livre et compte de charges) ;
•    Tenir la comptabilité générale du Projet ;
•    Veiller à ce que les écritures soient à jour et les pièces justificatives conformes;
•    Soumettre tous les états au Directeur du Projet pour approbation;
•    Répondre aux demandes et enquêtes de tutelle en matière financière et comptable;
•    Organiser, encadrer les activités et les opérations des équipes en charge des opérations budgétaires et/ou comptables;
•    Organiser le classement et l’archivage des pièces des opérations comptables et financières;
•    Suivre et analyser l’évolution de la réglementation comptable et financière et constituer une documentation de référence;
•    Actualiser et concevoir des outils d’analyse et de suivi quantitatifs et qualitatifs;
•    Transmettre aux utilisateurs des informations pratiques sur les procédures comptables,
•    Animer et coordonner les activités de son service,
•    Mettre en place un système de contrôle interne,
•    Suivre les opérations financières du compte spécial (engagement, retrait, règlement état de rapprochements bancaires) du projet ;
•    Fournir des prévisions de trésorerie au coordinateur et comptable du site  afin d’assurer un financement adéquat du compte local domicilié au niveau du site ;
•    Préparer les rapports financiers ;
•    Préparer les demandes de paiements et / ou de remboursement au niveau national ;
•    Assister le  Directeur du Projet  dans le suivi financier du projet et dans la mise en œuvre effective des activités et la réalisation des objectifs ;
•    Assister l’Unité d’exécution et le Directeur du Projet dans la préparation des  Programmes de Travail annuels  et des Budgets  à soumettre au comité de pilotage ;
•    Veiller au respect des procédures de gestion financière (éligibilité, efficacité des Dépenses) ;
•    Veiller à la transparence dans l’utilisation des ressources du projet
•    Contribuer à la préparation de toute la documentation nécessaire pour l’examen trimestriel, semestriel ou annuel des plans de travail et  d’exécution du projet ;
•    Préparer et assister les missions d’audit financier et mettre en œuvre les recommandations pour améliorer la gestion ;
•    Veiller au respect du calendrier des activités et au maintien permanent du niveau de la liquidité du compte local ;
•    Veiller au respect de toutes les opérations financières et administratives ainsi que les dispositions du manuel de procédures de la BID .
Qualifications requises
•    Etre titulaire d’un diplôme supérieur en comptabilité (DECF, DUT en comptabilité, Diplôme de l’IUT,etc.) ou équivalent;
•    Avoir au moins dix  (10) années d’expérience à un poste analogue ;
•    L’expérience sur un projet de développement financé par la BID serait un atout;
•    Avoir une bonne connaissance de la comptabilité et des mécanismes de financement  des projets de développement ;
•    Avoir une bonne connaissance des procédures de financement de projets suivies parles Institutions financières internationales;
•    Avoir une bonne connaissance de logiciel de comptabilité en général et de gestion des projets en particulier;
•    Etre apte au travail d’équipe et sous pression et être disponible pour séjourner sur le terrain;
•    La langue de travail du projet est le français mais la maitrise de l’anglais est un atout.
Les dossiers sont réceptionnés au secrétariat de la Direction National du Développement Local, Immeuble Air France au 5ème Etage. Téléphone numéro : 655 86 22 54 / 622 57 97 13.
La date de clôture des dépôts des dossiers des candidatures est fixée au  Lundi 1er  Juin 2015 à 12 heures.
Postuler

plus
CDI à Dabola Date limite: 01/06/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

RECRUTE UN SPÉCIALISTE DE PASSATION DE MARCHÉS DU PROJET VILLAGES DURABLES DE BANKO

Le Gouvernement de la République de Guinée a bénéficié d’un prêt de dix millions de dollar US du Fonds de la Solidarité Islamique pour le Développement (FSID) dans le cadre du financement du Programme « Villages Durables » (PVD) placé sous la tutelle du Ministère de l’Administration du Territoriale et de la Décentralisation.
Dans le cadre  de la mise en œuvre de ce Programme, le Ministère de l’Administration du Territoriale et de la Décentralisation souhaiterait recruter un spécialiste en passation des marchés qui sera basé à Conakry conformément aux  termes de référence ci-joints :
Le Programme Villages Durables (PVD) du Fonds de la Solidarité Islamique pour le Développement (FSID) est conçu pour offrir un modèle multisectoriel, intégré et innovant de développement aligné sur les Objectifs de Millénaire pour le Développement  pour l’autonomisation des communautés rurales afin de les sortir de la pauvreté, et les aider à devenir des agents économiques actifs.
Le principal objectif du PVD de Banko  est de réduire la pauvreté dans  cette  Commune Rurale  qui est située  dans la Préfecture de Dabola, Région Administrative de Faranah. Il s’agira de mettre en œuvre des interventions durables, à impact rapide et à faible coût ,adaptées aux besoins spécifiques des communautés, et gérées par les communautés elles-mêmes. Le projet profitera à l’ensemble de la population de la commune. L’accent sera mis sur les couches les plus pauvres de la commune et  une attention particulière sera portée à l’amélioration socio-économique de la couche féminine de la communauté.
Le Spécialiste de passation des marchés travaillera au sein de l’Unité de Gestion du Projet(UGP) qui   sera établie au sein du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation dans la capitale, Conakry.
Il sera directement supervisé par le Directeur du Projet.
DESCRIPTION DES ACTIVITES ET TACHES DU SPECIALISTE DE PASSATION DES MARCHES
1.    Etablir et réviser continuellement le plan de passation des marchés annuels du Projet selon les procédures de la BID.
2.    Connaitre et respecter la législation concernant les achats et les contrats du pays hôte.
3.    Elaborer les dossiers d’appels d’offres(DAO), dossiers de cotation de prix ou dossiers pour entente directe (gré à gré)  selon les niveaux d’approbation et s’assurer de leur publication dans les délais et conditions requises.
4.    Préparer les sessions d’évaluation des offres et rédiger les rapports de ces sessions.
5.    Rédiger et proposer des textes de contrat des différents marchés, des conventions de financement et des protocoles d’accord.
6.    Préparer les dossiers de demande de non objection à la BID devant être soumis par le coordonnateur avant de conclure toute acquisition par le Projet.
7.    Analyser et donner des avis sur les protocoles, conventions et contrats soumis au projet.
8.    Suivre l’exécution des contrats, conventions et divers protocoles d’accord conclus entre le projet et les fournisseurs de biens, de services et de travaux sollicités dans le cadre du projet.
9.    Veiller à ce que les engagements financiers résultants des marchés signés soient systématiquement communiqués au Directeur et au Coordinateur du Projet.
10.    Tenir en permanence à jour le registre de passation des marchés du projet.
11.    Veiller à ce que les dispositions préalables soient prises pour garantir la bonne exécution des marchés et leur supervision suivant les exigences spécifiques de chaque marché.
12.    Etre en contact avec les partenaires pour toutes les actions de passation de marchés qui impliquent de façon directe ou indirecte le projet.
13.    Participer à la formation et à l’encadrement de l’équipe de terrain pour ce qui a trait à la préparation et  suivi des dossiers d’appels d’offres pour les travaux.
14.    Coopérer activement avec les autres cellules de Passation de marchés des projets BID et du Ministère pour assurer un meilleur respect des procédures.
15.    Assurer la gestion de la procédure des achats : demandes d’achat et de travaux ; devis des fournisseurs, commandes, suivi des commandes etc.
16.    Vérifier la conformité des biens et services reçus avec les spécifications du marché ou de la commande dans le respect des délais impartis et faire un suivi pointu des litiges et contentieux.
17.    Assurer le suivi du règlement des fournisseurs.
18.    Constituer une base de données fiable de fournisseurs et autres partenaires dans le processus de passation de marchés.
QUALIFICATIONS REQUISES
Diplôme de niveau BAC + 5 au minimum en Ingénierie, Administration publique, Droit Commercial, sciences économiques, finances, Gestion ou comptabilité avec une Spécialisation en passation de marchés obtenue dans une Grande Ecole ou une Université, reconnue par le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES)
EXPERIENCES
Elle ou il doit :
•    Avoir au moins cinq ans d’expérience de travail dans le domaine de la passation des marchés dans une organisation gouvernementale ou non gouvernementale;
•    Avoir une bonne connaissance des procédures des différents bailleurs de fonds, notamment de la BID;
•    Avoir une bonne maîtrise de la langue française, de l’anglais et aussi de l’utilisation des logiciels de bureautique;
•    Avoir une grande capacité à travailler en équipe;
•    Etre capable de travailler sous pression.
Les dossiers sont réceptionnés au secrétariat de la Direction National du Développement Local, Immeuble Air France au 5ème Etage. Téléphone numéro : 655 86 22 54 / 622 57 97 13.
La date de clôture des dépôts des dossiers des candidatures est fixée au  Lundi 1er  Juin 2015 à 12 heures.

plus
CDI à Dabola Date limite: 01/06/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

RECRUTE UN SPÉCIALISTE EN SUIVI ET EVALUATION DU PROJET VILLAGES DURABLES DE BANKO

Le Gouvernement de la République de Guinée a bénéficié d’un prêt de dix millions de dollar US du Fonds de la Solidarité Islamique pour le Développement (FSID) dans le cadre du financement du Programme « Villages Durables » (PVD) placé sous la tutelle du Ministère de l’Administration du Territoriale et de la Décentralisation.
Dans le cadre  de la mise en œuvre de ce Programme, le Ministère de l’Administration du Territoriale et de la Décentralisation souhaiterait recruter Un spécialiste en suivi et évaluation qui sera basé à Conakry conformément aux  termes de référence ci-joints :
Le Programme Villages Durables (PVD) du Fonds de la Solidarité Islamique pour le Développement (FSID) est conçu pour offrir un modèle multisectoriel, intégré et innovant de développement aligné sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement pour l’autonomisation des communautés rurales afin de les sortir de la pauvreté, et les aider à devenir des agents économiques actifs.
Le principal objectif du PVD de Banko  est de réduire la pauvreté dans  cette  Commune Rurale  qui est située  dans la Préfecture de Dabola, Région Administrative de Faranah. Il s’agira de mettre en œuvre des interventions durables, à impact rapide et à faible coût, adaptées aux besoins spécifiques des communautés, et gérées par les communautés elles-mêmes. Le projet profitera à l’ensemble de la population de la commune. L’accent sera mis sur les couches les plus pauvres de la commune et  une attention particulière sera portée sur l’amélioration de la situation socio-économique de la couche féminine de la communauté.
L’objectif de ce poste  de spécialiste en Suivi Evaluation qui sera logé dans l’Unité de Gestion  du Projet est de développer un système d’information intégré et  un  système de suivi évaluation cohérent  pour l’ensemble des composantes du projet, fournir un encadrement technique et une formation  au personnel de terrain impliqué dans le suivi évaluation.
Description des tâches
Sous l’autorité du  Directeur  du Projet, le Spécialiste Suivi Evaluation  sera responsable du développement et de la mise en œuvre d’un système  de suivi et évaluation couvrant toutes les composantes du projet aussi bien au niveau local qu’au niveau national  fonctionnant tout au long de la vie du projet.
Ses responsabilités comprennent :
•    La Mise  en place du système de suivi-évaluation du projet,  d’un Système d’information statistique, de  gestion des données et d’une base de données dynamique et  en cohérence  avec les systèmes de la Direction nationale de la statistique et de ses services déconcentrés.  Ceci pour évaluer les  processus et les progrès  accomplis dans toutes les composantes du projet autant en termes de performances financières, qu’en termes de réalisation des objectifs opérationnels du projet;
•    La supervision du  chargé de S&E  opérant au niveau local et  une collaboration étroite  avec  tous les spécialistes sectoriels du projet pour collecter, traiter et analyser d’une façon intégrée  les données et informations statistiques nécessaires pour évaluer la performance du projet et de son efficacité;
•    Fournir un appui technique  et  assurer l’encadrement,  la formation, le recyclage et le perfectionnement  du  chargé de Suivi et Evaluation, de son équipe opérant au niveau local et de toutes les personnes impliquées dans ce travail de suivi-évaluation du projet;
•    Mettre en place un système de suivi-évaluation à temps réel utilisant les nouvelles technologies de l’information et de la communication  pour mieux orienter les interventions et les approches afin d’accélérer et d’amplifier les impacts;
•    Mettre régulièrement à jour les indicateurs de suivi et évaluation du projet etassurer le Suivi des indicateurs clés du projet;
•    Analyser les rapports de performance transmis par l’Unité d’exécution ;
•    Elaborer régulièrement un rapport de synthèse de Suivi et évaluation et faire un feedback à l’équipe de terrain ;
•    Participer à l’élaboration du PTA et aider à concevoir, actualiser et mettre en œuvre le plan de gestion et de suivi du projet;
•    S’assurer que les évaluations (endébut,àmi-parcours et en fin de projet)  soient réalisées et que les recommandations et les conclusions de l’évaluation soient  mises en œuvre;
•    Organiser des réunions, et ou ateliers de discussions et établir un dialogue sur les résultats de l’évaluation (recommandations/leçons apprises), documenter et diffuser les leçons du projet;
•    Assurer la production et la diffusion des données et informations mettant en exergue les indicateurs clés de monitoring du projet ;
•    Elaborer  et/ou  collaborer dans l’élaboration des rapports pour les besoins du projet, du gouvernement  et selon les exigences de la BID et du gouvernement ;
•    Suivre la performance de tous les contractuels du projet par rapport aux termes de références convenues selon les contrats, protocoles et conventions signés par le projet ;
•    Elaborer  et/ou  aider à élaborer des rapports pour les besoins du projet, du gouvernement  et selon les exigences de la BID et du gouvernement.
Compétences et expertise
Les compétences et expertise suivantes seront requises pour accomplir les tâches mentionnées ci-dessus.
•    Une bonne compréhension du développement rural des pays d’Afrique en général et de la Guinée en particulier, avec un focus particulier sur les processus participatifs, la gestion conjointe et les questions de genre ;
•    Une disposition à faire des visites fréquentes  sur le  terrain  et à interagir avec les différents acteurs surtout les acteurs principaux ;
•    Connaissances en  Informatique et traitement des données ;
•    Un diplôme d’études  universitaires (Bac +5 ans au moins) avancées dans les domaines de Suivi-Evaluation, Gestion de Projet, Economie Agricole, Sciences animales, Médecine vétérinaire, Développement Rural, Gestion ou disciplines connexes ;
•    Un minimum de 10 ans d’expérience professionnelle dans le développement et la mise en œuvre des systèmes S&E dans des projets similaires ;
•    Expérience avérée dans l’approche du cadre logique et autres approches de planification stratégique, méthodes et approches S&E (y compris quantitative, qualitative et participative) et une formation dans ce domaine ;
•    Développement et mise en œuvre de système de S&E, facilitation de sessions d’analyses des données de S&E  avec plusieurs acteurs, rédaction de documents d’analyse,  d’informations et de rapports ;
•    Une bonne connaissance contextuelle des questions locales, des priorités communautaires, et contraintes et réalités socio culturelles est un avantage ;
•    Des cours spécialisés enS&E sont un avantage important .
Exigence linguistique: La langue de travail du projet est le Français mais une bonne  maîtrise de l’anglais et de la langue locale  est un atout.
Les dossiers sont réceptionnés au secrétariat de la Direction National du Développement Local, Immeuble Air France au 5ème Etage. Téléphone numéro : 655 86 22 54 / 622 57 97 13.
La date de clôture des dépôts des dossiers des candidatures est fixée au  Lundi 1er  Juin 2015 à 12 heures.

plus
CDI à Dabola Date limite: 01/06/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

RECRUTE UN DIRECTEUR DU PROJET VILLAGES DURABLES DE BANKO

Le Gouvernement de la République de Guinée a bénéficié d’un prêt de dix millions de dollar US du Fonds de la Solidarité Islamique pour le Développement (FSID) dans le cadre du financement du Programme « Villages Durables » (PVD) placé sous la tutelle du Ministère de l’Administration du Territoriale et de la Décentralisation.
Dans le cadre de la mise en œuvre de ce Programme, le Ministère de l’Administration du Territoriale et de la Décentralisation souhaiterait recruter un Directeur de Projet qui sera basé à Conakry conformément aux  termes de référence ci-joints :
Le Programme Villages Durables (PVD) du Fonds de la Solidarité Islamique pour le Développement (FSID) est conçu pour offrir un modèle multisectoriel, intégré et innovant de développement aligné sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement  pour l’autonomisation des communautés rurales afin de les sortir de la pauvreté, et les aider à devenir des agents économiques actifs.
Le Gouvernement guinéen a bénéficié d’un Accord de Prêt de la Banque Islamique de Développement pour la mise en œuvre du Projet  Villages Durables de Banko dans la Préfecture  de Dabola, Région de Faranah.
Le principal objectif du PVD de Banko  est de réduire la pauvreté dans  cette  Commune Rurale  qui est située  dans la Préfecture de Dabola, Région Administrative de Faranah. Il s’agira de mettre en œuvre des interventions durables, à impact rapide et à faible coût, adaptées aux besoins spécifiques des communautés, et gérées par les communautés elles-mêmes. Le projet profitera à l’ensemble de la population de la commune. L’accent sera mis sur les couches les plus pauvres de la commune et  une attention particulière sera portée à l’amélioration de la situation socio-économique de la couche féminine de la communauté.
L’Accord de Prêt prévoit la mise en place d’une Unité de Gestion, qui dans sa composition comporte un poste  de Directeur de Projet, un Spécialiste en  Suivi Evaluation, un comptable et  un chargé des passations de marché.
L’Unité de Gestion du Projet (UGP) sera établie au sein du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation dans la capitale, Conakry pour superviser, gérer et coordonner la mise en œuvre du projet. Elle sera le principal lien avec le Comité de pilotage  et entreprendra certaines des activités de passation des marchés, tout en étant l’instance d’autorisation et d’approbation  des décaissements du projet.
L’Unité de gestion doit maintenir à tout moment un système de gestion financière, incluant une documentation des comptes  et  une préparation  des états financiers du projet(EFP) sous une forme recevable par la Banque Islamique de Développement, et appropriés pour refléter les opérations, les ressources et les dépenses relatives au Projet.
L’UGP  doit également tenir des relevés et des justificatifs pour toutes les dépenses pour lesquelles des retraits de fonds provenant du financement ont été effectués.
Sous l’autorité directe du Directeur en charge des Collectivités et du Développement Local ; le  Directeur du Projet est responsable de la bonne marche du Projet tant sur le plan technique, financier et administratif vis à vis du Gouvernement de la République de Guinée et de la Banque Islamique de Développement. Il a la responsabilité de coordonner l’ensemble des activités du projet  en relation avec le coordinateur du Projet qui est à la tête de  l’Unité d’Exécution du Projet (UEP) basée à Banko. Il doit  s’assurer que le projet est correctement réalisé en termes de qualité, délais, coûts, exigences, conformément au contenu de l’Accord Prêt avec la Banque Islamique de Développement.
Description du poste
Le Directeur du Projet sera  en charge de l’Unité de Gestion du Projet  qui  sera composée d’un directeur de projet, d’un spécialiste en suivi-évaluation, d’un spécialiste des achats et d’un comptable (responsable des finances). Il appuiera le coordinateur du projet basé à Banko. Son rôle est de superviser  et coordonner toutes les activités au niveau national qui concourent à  la  bonne performance globale  du projet. Il   facilitera les interactions/transactions entre le projet et  les acteurs gouvernementaux, et non gouvernementaux et du secteur privé opérant au niveau national.
Il servira de  point focal  pour le projet au niveau national entre le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation,  la Banque Islamique de Développement au niveau de Djeddah et de  Conakry , la Banque Centrale , le Ministère des Finances et le  Millenium  Promise pour une  bonne  opérationnalisation du projet .
Dans ce contexte, le  Directeur  du Projet devra s’assurer que l’Unité de Gestion du Projet (PMU) s’acquitte de tous ses engagements vis-à-vis de la BID et du Millennium Promise pour la bonne mise en œuvre du projet en fonction des procédures de la BID. Il appuiera et sera en interaction avec l’Unité d’exécution du projet pour catalyser les appuis des partenaires techniques et financiers, gouvernementaux  et non gouvernementaux et du secteur privé opérant au niveau national envers le projet. Il  facilitera le passage à l’echelle des résultats du projet dans les autres localités du pays.
Rôles et Responsabilités
Le  Directeur du Projet  sera chargé de :
•    Planifier, proposer et faire valider par le Comité de Pilotage un plan de mise en œuvre du projet et de s’assurer de son exécution ;
•    Suivre et contrôler le déroulement  global des activités du projet et en particulier ;
•    S’assurer du  respect des procédures convenues et consignées dans le manuel de procédures opérationnelles du projet conformément aux Directives de la Banque Islamique de Développement en la matière y compris les activités de passation des marchés et le traitement des requêtes  provenant de l’unité d’exécution du projet ;
•    L’analyse des indicateurs de progression des activités du projet et fournir un feed back a l’unité d’exécution;
•    Assurer la communication avec le Comité de Pilotage du Projet;
•    Développer des plans de travail et budgets annuels à soumettre au Comité de Pilotage  et tous les  rapports techniques  et financiers  requis par le Gouvernement et/ou  la BID;
•    Organiser et planifier les sessions du Comité de Pilotage en ce qui concerne  l’évaluation des  propositions, les visites sur site, le traitement des requêtes et l’élaboration des rapports;
•    Aider le Ministère de l’administration territoriale et de la Décentralisation à anticiper les difficultés éventuelles d’exécution du projet et à identifier les  ajustements si nécessaire ;
•    Veiller à l’harmonisation et à la cohérence des activités du projet par rapport aux politiques sectorielles du gouvernement, à la dissémination des meilleures pratiques et expériences du Projet au niveau national à travers une stratégie réfléchie de passage à l’échellenationale appuyée par le comité de pilotage;
•    Veiller à une utilisation optimale des ressources du projet  et mobiliser des ressources financières, humaines et matérielles supplémentaires au niveau des partenaires techniques et financiers en Guinée ou à l’Etranger pour  renforcer  les ressources du projet;
•    Veiller et s’assurer de la qualité des documents de communication relatifs au Projet;
•    Représenter le Projet au niveau national, y compris assurer la coordination avec les institutions partenaires et les représentants du gouvernement pour l’appui à apporter au projet et  le passage à l’échelle du Concept PVD.
Qualifications et expérience minimales requises
Il doit avoir :
•    Un diplôme universitaire en développement rurale, sciences économiques ou sociales, développement des entreprises, ou administration des affaires ou disciplines connexes  niveau Maitrise, DEA, DESS ou Doctorat;
•    Une bonne expérience d’au moins dix ans dans la mise en œuvre de projets ou programmes de développement en Guinée avec  les ONG et les Institutions de Financement bilatéral et multilatéral (BID, Banque Mondiale, le système des Nations Unies etc.); mais aussi dans la gestion/analyse de données, approche multisectorielle, multi acteurs, multi-échelle;
•    Un Leadership prouvé, compétences interpersonnelles et capacité de développer et de motiver des équipes diversifiées et talentueuses;
•    Une expérience confirmée dans le développement et le maintien de liens institutionnels, exigée;
•    D’Excellentes capacités organisationnelles, de planification et d’analyse, souci du détail;
•    Une Capacité de représenter efficacement le projet;
•    Une maîtrise avancée des outils informatiques;
•    Une capacité à travailler sous pression et de façon autonome;
•    Une bonne capacité  rédactionnelle et de communication;
•    La langue de travail du projet est le français mais la maîtrise de l’anglais  est un atout.
Les dossiers sont réceptionnés au secrétariat de la Direction National du Développement Local, Immeuble Air France au 5ème Etage. Téléphone numéro : 655 86 22 54 / 622 57 97 13.
La date de clôture des dépôts des dossiers des candidatures est fixée au  Lundi 1er  Juin 2015 à 12 heures.

plus
CDI à Conakry Date limite: 22/05/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

AVIS DE RECUTEMENT D’UN (E) CONSULTANT(E) EXPERT(E) NATIONAL (E) JUNIOR

Le PNUD/ GUINEE recherche un(e) consultant(e) expert(e) national(e) junior, titulaire d’un diplôme d’Etudes Supérieures (Master ou équivalent-BAC+5) en sciences politiques, sciences sociales administration publique ou tout autre domaine connexe

Justifier d’une expérience concrète dans la conduite et la mise en œuvre de stratégies de communication ;

– Au moins 5 années d’expériences en matière de formulation de politiques/stratégies/plans actions liées à la gouvernance du secteur minier en Guinée
– Une expérience avérée en matière de collecte et analyse de données
– Une bonne connaissance du contexte et de l’environnement socio-politique de la Guinée de l’exploitation minière artisanale et industrielle
– Une connaissance de la problématique de la RSE dans le secteur minier en Afrique et en Guinée tant en terme opérationnel qu’analytique (Droits Humains, genre, environnement etc.)
– Une expérience dans l’organisation des processus consultatifs et l’organisation de consultations/ateliers/forums de haut niveau dans des environnements fragiles et complexes
– Une hpw maturité politique, un esprit d’équipe de même qu’un esprit de synthèse et d’analyse
– Une expérience préalable en matière de processus consultatifs dans le secteur minier notamment ceux impliquant les communautés riveraines et les élus locaux
– Excellences capacités de rédaction en français (comptes rendus de réunions, notes d’information, rapportage de rencontres etc..)
– Excellentes aptitudes en matière de communication écrite et orale avec divers acteurs (autorités nationales, communautés, société civile, experts des Nations Unies, acteurs du secteur privé etc.)

Les candidats intéressés sont priés de consulter la version intégrale des termes de références à travers le lien ci-après :http://procurement-notices.undp.org/index.cfm ou disponible au bureau de PNUD à Conakry.

Tout(e) consultant(e) éventuel(le)l qui aurait besoin de clarifications à propos du document d’invitation à soumissionner peut en informer par écrit le PNUD /GUINEE à l’adresse : offres.gn@undp.org.

Date limite du dépôt des offres : vendredi 22 mai 2015

plus
CDI à Conakry Date limite: 26/05/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

AVIS DE RECUTEMENT D’UN CONSULTANT NATIONAL CHARGE D’APPUYER LE PROCESSUS DE FINALISATION DES MODULES DE FORMATION EN DROITS DE L’HOMME A L’INTENTION DES FORCES DEFENSE ET DE SECUBITE

Le Programme des Nations Unies pour le Développement en Guinée recherche, dans le cadre du Projet d’Appui à la mise en oeuvre de la Police de Proximité en Guinée un consultant national pour la finalisation des modules de formation en droits de l’homme à l’intention des Forces de Défense et de Sécurité.
Principales activités
–     Affiner les besoins de formation en droits de l’homme des policiers, des gendarmes et des militaires
–     Finaliser les modules de formation, conformément aux besoins de formation de chacune des professions mentionnées ci-dessus
–     Appuyer la production d’outils pédagogiques adaptés aux besoins de formation en droits de l’homme des policiers et des autres membres des Forces de Défense et de Sécurité (FDS).
Profils et qualification
Formation Académique:
Etre titulaire d’un diplôme universitaire en sciences juridiques, sociales ou équivalent, minimum (BAC+4).
Expérience Professionnelle:
–     Minimum 5 ans d’expériences dans le domaine de l’élaboration des modules destinés à la formation des adultes, notamment les membres des forces de défense et de sécurité;
–     Expérience avérée dans les domaines hpw de la planification, de la programmation, de l’animation/facilitation et du suivi/évaluation de programmes de formation en droits de l’homme à l’intention des adultes, notamment les membres des forces de défense et de sécurité;
–     Très bonne maîtrise de la langue française.
Toute personne intéressée par le présent avis peut retirer les termes de Référence complets à la réception du PNUD Conakry: Maison commune de Matam Coléah Corniche Sud, Rue M002 ou les télécharger sur le site du PNUD Guinée : www.gn.undp.org
Composition des dossier de candidature:
Les dossiers de candidatures doivent comprendre une offre technique, une offre financière et une lettre de motivation accompagnée d ’un CV détaillé, des copies conformes de diplôme et attestations de travail.
Dépôt de candidatures:
Les dossiers devront être déposés sous pli fermé indiquant le titre exact du poste (Recrutement d ’un consultant national pour la finalisation des modules de formation en droits de l’homme) à l’intention des Forces de Défense et de Sécurité au plus tard le 26 Mai 2015 à 16h30 à la réception du PNUD, Maison Commune de Matam Coléah Corniche Sud, Rue M002, Guinée Conakry ou le poster à l’adresse: offres.gn@undp.org.

plus
CDI à Conakry Date limite: 27/05/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

RECHERCHE EXPERT NATIONAL EN COMMUNICATION DU SECRÉTARIAT PERMANENT DU PBF

I-Informations sur le Poste
Titre :   Expert National en Communication du Secrétariat Permanent du PBF
Lieu : Conakry
Département       : Gouvernance, Consolidation de la Paix
Superviseur         : Coordonnateur National du Secrétariat Permanent du FCP
Durée de contrat : 12 mois renouvelables
Position Statut     :    Local
Type de contrat   : Contrat de Service
2ème PUBLICATION
II. Contexte Organisationnel
La Guinée  bénéficie depuis 2007 de l’appui du Fonds de Consolidation de la Paix des Nations Unies (PBF). Cet engagement a conduit  à appuyer la dynamique préventive des conflits prônée par divers acteurs guinéens (institutions républicaines, gouvernement, société civile et partis politiques).
En février 2011, la Guinée a été inscrite à l’agenda de la Commission de Consolidation de la Paix sur la base de trois domaines prioritaires identifier par le Gouvernement guinéen à savoir : i) la RSS ; iii) le Réconciliation Nationale ; iii) l’emploi des jeunes et des femmes. A ce titre le pays a formulé un Plan Prioritaire de Consolidation de la Paix qui est financé sur une base progressive par le Fonds de Consolidation de la Paix des Nations Unies (PBF).
La mise en œuvre des différents projets est portée par les Agences des Nations Unies, sous le suivi et la coordination d’un Secrétariat Permanent. Ce secrétariat se compose d’un Coordonnateur national, d’un spécialiste en suivi évaluation, d’un chargé de communication, d’un Assistant administratif et financier et de deux chauffeurs. Cette équipe bénéficie de l’appui de consultants pour certains domaines spécialisés.
Un comité de pilotage présidé par le Premier Ministre, et dont la vice présidence est assurée par le Coordonnateur Résident des Nations Unies est en charge de la revue politique et stratégique et de l’approbation des projets.
Dans le cadre du démarrage de la prochaine phase du Plan Prioritaire de Consolidation de la Paix, le renforcement de la visibilité et de l’image des résultats du plan prioritaire est une priorité. A cet égard le Secrétariat cherche à renforcer son équipe par une expertise en communication. Dans ce cadre le PNUD recrute un (e) responsable chargé(e) de la communication pour le PBF.
III. Fonctions et responsabilités
Sous la supervision directe du Coordonnateur National du secrétariat Permanent du Fonds Consolidation de la Paix, et en étroite collaboration avec les chargées de programme des différentes Agences des Nations Unies impliquées dans la mise en œuvre du plan prioritaire, le Responsable de la communication devra assister le coordonnateur National du secrétariat permanent du fonds de consolidation de paix dans  la planification, la mise en œuvre et le suivi-évaluation de la stratégie et du plan de communication du Plan Prioritaire de consolidation de la Paix.
A cet égard, l’expert, spécialiste en communication exécutera de manière non limitative les tâches suivantes :
•    Assurer la visibilité des activités et des résultats du programme, en conformité avec la stratégie de communication ;
•    Suivre les activités et produire des contenus informatifs pluri-médias (texte, photos, vidéos, audio);;
•    Centraliser, organiser, synthétiser et vulgariser l’ensemble des informations et des connaissances ;
•    Assurer la mise à jour du site web sur le programme  et animation des réseaux sociaux  en collaboration avec les chargés de communication des agences impliquées ;
•    Établir un partenariat dynamique avec les médias  (presse écrite, audio et audio visuelle) ;
•    Appuyer l’organisation d’événements (Ateliers, journées de travail ou d’information, séminaires ou colloques) ;
•    Coordonner la conception, la production et la diffusion du Bulletin de la Paix;
•    Préparer les revues et communiqués de presse lors des rencontres de travail du  Gouvernement, du groupe de travail des Nations Unies/PBF, des partenaires financiers ou tout événement d’importance intervenu dans le programme;
•    Appuyer  les structures partenaires de mise en œuvre dans l’élaboration des outils de communication des résultats et leurs relations avec la presse ;
•    Assurer le partage et à l’échange d’informations relatifs aux résultats des projets  du programme ;
•    Participer à l’analyser des informations techniques fournies par les projets et faire une synthèse pour  les rapports trimestriels et annuels ;
•    Produire un dossier de presse annuel sur l’ensemble des publications sur les activités du plan prioritaire de consolidation de la paix ;
•    Contribuer à toute activité de renforcement de la visibilité des réalisations du Plan Prioritaire de Consolidation de la Paix ;
•    Effectuer toute autre tache confiée par le superviseur en lien avec les objectifs assignés.
IV. Résultats
Les principaux résultats attendus de l’expert en Communication sont :
•    Le programme, les activités, les résultats positifs sont visibles ;
•    Du contenu informatif sur le programme, les activités, les résultats positifs, les impacts et les bénéficiaires est disponible ;
•    Le site internet est quotidiennement mis à jour et les réseaux sociaux sont animés; ;
•    La communication publique et Le réseau de partenaires médiatique est  dynamique ; Des outils efficace de communication sont disponibles;
•    Production de quatre bulletins annuels de la Paix, d’un bulletin spécial et d’un film documentaire ;
•    Appui à l’organisation de la journée internationale de la Paix
V. Compétences
Les principales aptitudes, compétences exigées se résument comme suit :
•    Leadership et aptitude à entreprendre ;
•    Compétences techniques en communication et de gestion des connaissances;
•    Expérience prouvée dans le développement informatique
•    Capacité avérée à planifier, organiser et mettre en œuvre efficacement des activités ;
•    Capacité à construire  et gérer des partenariats stratégiques et opérationnels ;
•    Capacité à coordonner et à travailler en équipe, y compris dans des environnements complexes ;
•    Expérience confirmée dans le développement d’applications et gestion de web ;
•    Connaissance des procédures et valeurs essentielles des Nations Unies ;
•    Aptitude à communiquer.
VI. Qualifications
Education:    •    Un diplôme supérieur (BAC+4) en communication journalisme, marketing ou autres domaines connexes, Une expérience avérée ou formation professionnelle dans le domaine de la gestion et/ou développement d’applications web serait un atout
•    Une expérience avérée en production de contenus pluri-médias (texte, photo, video, audio)
Expérience:    •    Disposer d’une expérience professionnelle d’au moins 5 ans en matière de communication sur des programmes de développement ou avoir servi pendant au moins 3 ans à un poste similaire.
•    Avoir une bonne expérience en élaboration et opérationnalisation de stratégies de communication
•    Avoir une bonne connaissance des logiciels de montage graphique et vidéo adobe ou tous autres
•    Avoir une bonne maîtrise des réseaux sociaux à des fins de communication d’entreprise ;
•    Etre prêt à apprendre et à acquérir des compétences complémentaires pour répondre aux exigences du poste.
Langues :    Parfaite maîtrise du Français. Une  bonne maîtrise de l’Anglais est un atout.
Les candidats intéressés devront déposer leur candidature comprenant un CV, un formulaire P11 dûment rempli à télécharger sur le site www.gn.undp.org, une lettre de motivation et les attestations et diplômes au plus tard le 27 Mai  2015 à 16 heures à la réception du Bureau du PNUD sis à la corniche Sud du quartier Lanseboundji, Commune de Matam- Conakry .
Les dossiers de candidature devront être adressés au Directeur Pays Adjoint chargé des Opérations : Monsieur Boureima Younoussa.
L’enveloppe devra comporter la mention
« Expert National en Communication du Secrétariat Permanent du PBF ».
LES CANDIDATURES FEMINIMES SONT FORTEMENT ENCOURAGEES

plus
CDI à Conakry Date limite: 25/05/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

RECHERCHE ASSISTANT(E)S ADMINISTRATIF ET FINANCIER

I. Information sur le poste
Titre du poste  : Assistant(e)s administratif et financier
Superviseur  : Coordonnateurs Régionaux ou deux co-présidents
Lieu d’affectation : Bureaux Régionaux de la Commission Provisoire de Réflexion sur la Réconciliation Nationale
Département  : Gouvernance, Consolidation de la Paix
Type de Contrat : Contrat de  Service
Durée : 06 mois renouvelables
II. Contexte organisationnel
L’analyse de l’histoire sociopolitique de la Guinée depuis son accession à l’indépendance, révèle que celle-ci a été souvent confrontée à des situations de violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire. En effet, depuis son indépendance en 1958, jusqu’à la période de l’entre-deux-tours des élections présidentielles de 2010, le pays a connu de nombreux évènements tragiques qui ont laissé des victimes, mais également des stigmates sur le tissu social qui s’est vu fragilisé de ce fait. Cet état de fait s’est aggravé avec l’introduction des considérations ethniques et régionales ainsi qu’une récurrence des violences basées sur le genre.
Suite au retour à l’ordre constitutionnel intervenu en décembre 2010, le Président de la République a exprimé la volonté de réconcilier la population au-delà des différences ethniques, politiques ou religieuses notamment.
A cet égard le 16 août 2011, le président de la République de Guinée a pris un acte de nomination de 2 personnalités religieuses pour la coprésidence d’un comité provisoire de réflexion sur la réconciliation nationale. Cette structure a pour mandat de mener une réflexion et faire des propositions sur la démarche de réconciliation nationale.
Cette volonté nationale a en outre été reconnue par la Commission de Consolidation de la Pays des Nations Unies qui a retenu trois axes d’engagements prioritaires pour sortir le paix de la crise et consolider durablement la paix. Il s’agit spécifiquement de i) la RSS ; iii) le Réconciliation Nationale ; iii) l’emploi des jeunes et des femmes.
Dans ce cadre, la Commission Provisoire de Réflexion sur la Réconciliation Nationale en collaboration avec les Nations Unies a finalisé un vaste programme de consultations nationales en vue de recueillir le sentiment des populations sur la démarche d’un processus national de réconciliation.
Ce projet sera directement exécuté par le PNUD et le Bureau du Haut Commissariat des Droits de l’Homme qui apporteront un support à l’équipe de la Commission Provisoire.
Dans ce cadre le PNUD recrute dix assistant(e)s administratifs et financiers qui devront travailler dans les démembrements régionaux ou au siège de la Commission Provisoire de Réconciliation.
III. Fonctions / Principaux Résultats clés attendus
Sous la supervision du Coordonnateur Régional de la zone, l’assistant(e) administratif et financier devra appuyer l’organisation administrative de son bureau d’affectation. A cet égard il/elle aura de manière non limitative les responsabilités suivantes :
Administration
1.    Organiser l’agenda de travail du personnel du Projet;
2.    Gérer le Courrier arrivée et départ du Projet;
3.    Elaborer les projets de plan d’acquisition selon les procédures en vigueur ;
4.    Tenir et mettre à jour l’inventaire de tous les équipements et matériels acquis pour l’unité conformément aux procédures ;
5.    Classer les dossiers des véhicules et veiller au renouvellement de l’assurance, l’admission temporaire, etc…
6.    Assurer le suivi des requêtes du projet;
7.    Préparer les requêtes de services du bureau et assurer le suivi de leur traitement;
8.    Participer à l’élaboration des comptes-rendus des réunions du bureau ;
9.    Assurer le classement de la documentation et des archives du Projet ;
10.    Veiller à la production et au classement des rapports périodiques d’avancement du projet, à travers la consolidation des différents inputs produits par les experts ;
11.    Participer à la production des études de cas sur la base de leçons apprises;
12.    Appuyer l’organisation d’activités de renforcement des capacités et préparer des supports de présentation ;
13.    Exécuter toutes autres tâches qui lui seront confiées par le superviseur.
Ressources  humaines
1.    Tenir les fiches de présence de tout le personnel du projet et les mettre à jour mensuellement ;
2.    Organiser les voyages du personnel (remplir tous les formulaires y relatifs : demande, security clearance, etc…) ;
3.    Aider à la vérification et la soumission des demandes de remboursements du personnel pour paiement ;
4.    Superviser les chauffeurs recrutés pour l’unité ;
Finances
1.    Assurer le suivi de l’exécution des dépenses sur la base des autorisations financières trimestrielles avec respect strict des allocations par ligne budgétaire, sans dépassement des engagements ;
2.    Tenir et mettre à jour régulièrement le tableau de suivi des dépenses du bureau et le transmettre mensuellement à l’unité centrale ;
3.    Assurer la gestion de la petite caisse selon les normes en vigueur ;
4.    Assurer une bonne gestion du carburant du bureau;
5.    Assurer le suivi efficace des demandes de paiements du bureau ;
6.    Aider à la préparation des requêtes de fonds trimestrielles et des budgets annuels ;
V. Impact sur les résultats clés
Dans le cadre de son mandat, le coordonateur sera évalué selon le degré d’atteinte des résultats suivants:
1)    Les dossiers  administratifs et financiers du projet sont gérés conformément aux procédures du PNUD ;
2)    Un dispositif d’archivage des dossiers du projet est en place et facilement exploitable ;
3)    Un mécanisme de traitement diligent des requêtes de service du projet est en place ;
4)    Un appui administratif efficace est apporté à l’équipe du projet ;
5)    La gestion des finances du projet est réalisée de manière efficiente et transparente ;
6)    Les dépenses du projet sont conformes aux procédures financières du PNUD ;
7)    La tenue de la comptabilité du bureau est correcte et les pièces comptables sont archivées pour répondre aux demandes d’information du comité de pilotage et des auditeurs.
8)    L’organisation de séminaires est facilitée, en raison de la prise en charges des taches administratives.
VI. Compétences
Compétences liées au PNUD:
Démontre son intégrité par le respect des valeurs des Nations Unies et de son éthique
Promeut la vision, la mission et les buts stratégiques du PNUD
Respecte les différences culturelles, du genre, de la religion, de race d’âge et de nationalité
Traite ses collègues équitablement et sans favoritisme.
COMPETENCES TECHNIQUES
•    Démontre une connaissance technique avérée pour assumer les responsabilités et exigences du poste;
•    Est motivé et démontre une capacité à apprendre
•    Connaissance des principes de gestion axée sur les résultats
•    Capable d’analyse et collecte des données quantitatives et qualitatives.
COMPETENCES FONCTIONNELLES
Orientation sur les résultats/Innovation
•    Contribue à la réalisation des résultats par le suivi effectif de l’exécution des activités du projet.
•    Participe à la capitalisation des réussites
•    Participe à l’amélioration des processus et les produits existant,
•    Documente et analyse les stratégies innovatrices, les meilleures pratiques et les nouvelles approches.
Echange de connaissances et apprentissage
•    Est tenu responsable de sa propre formation et apprentissage et du développement de sa carrière
•    Partage les connaissances et expériences au sein et à l’extérieur de l’organisation
•    Produit activement et dissémine activement de nouvelles connaissances
•    Encourage les autres à partager les connaissances
COMPETENCES CORPORATIVES
Valeurs/Ethique
•    Démontre un engagement aux valeurs d’intégrité des Nations Unies et des standards éthiques
•    Fait la promotion de la vision, de la mission et des objectifs stratégiques du PNUD
•    Prend des actions appropriées au contexte religieux et culturel, et montre du respect, du tac et de la considération pour les différentes cultures
Gestion des relations
•    Planifie, définit les priorités et exécute les tâches à temps ;
•    Participe effectivement dans un environnement basé sur le travail d’équipe ;
•    Réagit de façon flexible et positive au changement, à travers une participation active ;
•    Fournit l’information orale et écrite d’une façon opportune, efficace et facilement compréhensible
•    Participe activement aux réunions et aux discussions de groupes en écoutant et en partageant l’information
•    Exprime franchement ses idées dans l’intention de résoudre les problèmes, prend en considération les interventions des autres et est ouvert à la critique
Leadership personnel et efficacité
•    Recherche et met en application les procédures, connaissances, informations et bonnes pratiques de l’intérieur comme de l’extérieur du Système des Nations Unies
•    Prévoit et donne satisfaction aux besoins d’informations de l’équipe et des autres partenaires
•    Fait des efforts pour accéder personnellement à des standards d’excellence
•    Pose des actes qui vont au-delà de la simple réponse à des besoins évidents de la situation considérée et persiste jusqu’au succès final
VII. Qualifications requises
Education     Diplôme d’études secondaire, de préférence avec un certificat de spécialisation en comptabilité et finance. Diplôme universitaire en administration des affaires, administration publique, économie, sciences politiques ou sciences sociales serait un avantage.
Expérience    –    Au moins 6 ans d’expérience  de travail avec responsabilités croissantes dans l’administration;
–    une expérience de travail avec  le SNU ou  des ONG nationales serait un atout ;
–    Excellentes capacités de communication
–    La connaissance de l’organisation des Nations Unies et de ses pratiques de travail constituera un avantage.
Langues    Français, et langues nationales
Les candidats intéressés et dont les profils répondent aux critères du poste sont priés de faire acte de candidature sur formulaire P11 disponible sur le site www.gn.undp.org, plus une lettre de motivation et un curriculum Vitae actualisé.
Les candidatures doivent être adressées à Monsieur Boureima Younoussa, Directeur de pays Adjoint aux Opérations du PNUD, sous pli fermé à l’Immeuble de la Maison Commune, sis à Coléah corniche Sud au plus tard le mardi 25 Mai 2015.
L’enveloppe portera la mention :
« POSTE  «Assistant Administratif et financier CONARGUI»
LES CANDIDATURES FEMININES SONT VIVEMENT ENCOURAGEES

plus