CDI à Conakry Date limite: 02/03/16 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

Avis d’Appel à candidatures pour le concours de recrutement exceptionnel au grade de conseiller référendaire de la Cour des comptes de Guinée au mois de mars 2016

Le Ministère de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation  de l’Administration informe le public qu’il organise à Conakry (centre unique) un concours de recrutement exceptionnel au grade de conseiller référendaire de la Cour des comptes de Guinée au mois de mars 2016.
Le concours porte sur huit (8)  postes. Il est  ouvert aux auditeurs de la Chambre des comptes de la Cour suprême, aux fonctionnaires et aux agents non fonctionnaires du secteur public de la hiérarchie A justifiant de compétences en droit, finances, économie, comptabilité publique ou privée et comptant au moins six (6) ans d’ancienneté dans ladite hiérarchie au moment du concours.
En outre, les candidats doivent remplir les conditions ci-après :
être de nationalité guinéenne
être âgé au plus de quarante cinq (45) ans au 1er janvier 2016
jouir de leurs droits civiques et être de bonne moralité
être titulaire au moins d’une maîtrise ou de tout autre diplôme admis en équivalence en République de Guinée et relevant des sciences juridiques, économiques, financières ou commerciales.
Le dossier de candidature devra comporter impérativement les pièces ci-après :
une demande d’inscription au concours (datée et signée) adressée au Premier Président de la Cour des comptes
un curriculum vitae (CV) avec une photo d’identité récente, précisant les diplômes du candidat, le déroulement de sa carrière, son grade, son matricule (pour les fonctionnaires), sa fonction actuelle et son ancienneté dans la hiérarchie A
une copie certifiée conforme du diplôme requis ou de l’équivalence établie
une copie certifiée conforme de l’acte de nomination (fonctionnaires) ou de l’acte de recrutement dans le secteur public (agents non fonctionnaires) dans la hiérarchie A
un certificat de nationalité guinéenne
un extrait de casier judiciaire datant de moins  de trois (3) mois.
Le concours comporte :
une épreuve d’admissibilité sous la forme d’un questionnaire à choix multiples (QCM) portant sur trois thèmes distincts (culture générale, finances et comptabilité publiques, droit public)
deux épreuves d’admission :
une épreuve écrite portant sur un sujet d’ordre technique relatif aux finances publiques, à la comptabilité publique et au droit public, ou la rédaction d’une note de synthèse relative à l’étude juridique, budgétaire, financière ou comptable d’un dossier
un exposé oral sur un sujet tiré hpw au sort relevant des thèmes de l’épreuve d’admissibilité.
La date du concours fera l’objet d’un communiqué ultérieur.
Les dossiers de candidature seront reçus du 18 janvier au 2 mars 2016 auprès des DRH des départements ministériels -fonctionnaires- et au Centre de Perfectionnement Administratif (CPA) -agents non fonctionnaires- contre un récépissé d’accusé de réception.
La date limite du dépôt des dossiers de candidature est fixée au 2 mars 2016 à 16H30.
Tout dossier incomplet sera rejeté.
Le Ministre de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration sait compter sur la bonne volonté et l’esprit civique de tous les candidats pour le respect des dispositions du présent appel à candidatures.
                                                                                                            Le Ministre,
                                                                                                          Sékou KOUROUMA
Programme
Annexe au décret n°047 du 30 mars 2015 fixant les conditions, modalités et programme du concours exceptionnel de recrutement au grade de conseiller référendaire de la Cour des comptes
 Le Budget de l’Etat : bases constitutionnelles et légales
La préparation, les règles de présentation, d’exécution et de contrôle du Budget de l’Etat
Les règles et les principes budgétaires
Les fonctions de comptable public : rôle, pouvoirs et responsabilités
Les fonctions d’administrateur et d’ordonnateur : rôle et pouvoirs
La responsabilité des ordonnateurs et des comptables
Le Trésor public : organisation et rôle
Les corps et organes de contrôle : rôles respectifs et modes d’intervention
Les marchés publics
La reddition des comptes dans la gestion des affaires publiques
 La comptabilité publique de l’Etat, des collectivités locales, des sociétés d’Etat et des sociétés d’économie mixte
Le contrôle : justification, formes
Les organes de contrôle administratifs et financiers en Guinée
L’organisation, les pouvoirs et les sanctions de la Cour des comptes et de la Chambre de discipline budgétaire et financière ;
L’Union Africaine et les autres institutions sous régionales africaines de coopération
L’Organisation des Nations Unies
Bonne gouvernance et développement économique
L’organisation politique, administrative et judiciaire de la République de Guinée
La qualité du service public
La réforme de l’Etat

plus
CDI à Conakry Date limite: 24/01/16 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D’UN COMPTABLE POUR LE PROJET PAPEGM

Dans le cadre de la mise en œuvre  du Projet d’Appui à la Planification Économique et à la Gouvernance Minière (PAPEGM),  financé par la Banque Africaine de Développement BAD,  le Gouvernement de  la République de Guinée recrute un Comptable  pour appuyer  l’UCEP dans l’exécution du projet PAPEGM.
Sous l’autorité du Coordonnateur de l’Unité de Coordination et d’Exécution  des  Projets  (UCEP) au Ministère de l’Economie et des Finances, et la supervision du Responsable Administratif et Financier (RAF), le Comptable recruté sera responsable de la comptabilité du Projet PAPEGM.
A cet égard, le  Comptable  exécutera les tâches suivantes:
Budgétisation et suivi
-Préparer les demandes de retrait de fonds avec le RAF
-élaborer les budgets trimestriels, semestriels  et annuels  du projet
-Faire  le planning d’exécution des activités du projet ;
-Collaborer dans  la préparation du plan de passation des marchés avec le spécialiste concerné.
-préparer les plans de décaissement mensuels, trimestriels et annuel ;
-Planifier les paiements  à effectuer au titre de chaque composante ;
-Suivre  l’exécution du budget et rendre compte en permanence au RAF
Inventaire et suivi physique
– Inventorier les biens acquis par le Projet, les numéroter et les localiser par composante ;
-Suivre  la gestion des consommables du projet.
Tenue de la comptabilité
-Tenir au quotidien les livres comptables, (journal, situations des comptes,  états de rapprochements bancaires, livre de caisse, etc.
-S’assurer de la validité et de l’exhaustivité des pièces comptables
-Imputer les pièces comptables
-Collecter et classer  les  pièces justificatives de chaque opération effectuées
-Tenir la situation  comptable de chaque composante et sous composante du projet
-Mettre les documents comptables à la disposition des auditeurs et répondre à leurs questions
-suivre les recommandations des audits externes et des missions de supervision  de la BAD et de la  Banque Mondiale et des autres partenaires techniques et financiers  de l’UCEP.
-Suivre la préparation et l’exécution du BND
Rédaction de rapports
Rédiger les rapports financiers mensuels, trimestriels et annuels du projet en collaboration avec le RAF ;
Tenir  prête à tout instant la situation des décaissements par composante et sous composante ainsi que la situation des comptes du projet.
Exécuter toutes autres tâches relatives à ses fonctions à la demande du Coordonnateur et des hpw Bailleurs de fonds.
3.  Profile recherché
être titulaire d’un diplôme universitaire  (BAC+3)  en comptabilité et gestion
avoir une expérience professionnelle d’au moins  (5) ans dont au moins trois (3) ans   dans un cabinet d’audit ou dans les domaines de la  comptabilité de programmes ou de projets de développement financés par les institutions financières internationales notamment la Banque Mondiale, la BAD,… etc.
avoir une maîtrise complète des outils de gestion financière et de systèmes comptables ;
être de bonne moralité ; avoir  le sens de l’éthique et de la responsabilité, l’honnêteté intellectuelle et la crédibilité sociale ; n’avoir jamais été poursuivi pour malversations financières et abus de biens sociaux.
avoir une bonne connaissance des logiciels informatiques standards (World, Excel) et de l’utilisation de l’Internet. La connaissance et l’utilisation d’un des  logiciels de gestion financière et comptable des projets tels que TOMPRO  seront indispensables ;
parler et écrire parfaitement le français
Avoir  une bonne aptitude pour le travail en équipe  et être disponible à tout instant pour les besoins du service.
4.      Critères de performance
Saisie fiable et exhaustive des pièces comptables probantes dans les délais ;
Préparation des Demandes de retrait de fonds dans les délais ;
Préparation des rapports financiers fiables dans les délais
Evaluation des performances
Les performances du Comptable  seront évaluées annuellement par le RAF et le  Coordonnateur de l’UCEP, sur la base du plan de travail annuel et des résultats attendus. Les résultats de l’évaluation seront partagés avec Gouvernement et la BAD.
Durée du contrat
Le contrat aura une durée  initiale d’un an renouvelable pendant une période maximale égale à la durée du projet.
LIEU DE TRAVAIL : Unité de Coordination et d’Exécution des Projets UCEP
                                   Ministère de l’Economie et des Finances Conakry  
Toutes les candidatures qui devront nécessairement comprendre un CV détaillé, une copie du ou des diplômes et attestations ou tout autre document attestant les expériences et  qualifications acquises, seront adressées sous plis fermé à la coordination de l’ UCEP sise à l’Immeuble « Air France  ex Fria Base, 7 ème étage .quartier Almanya Commune de Kaloum avant  le 25 Janvier 2016 à 12 heures 00 GMT.
Conakry le 04 janvier 2016  
Le Coordonnateur

plus
CDD à Conakry Date limite: 24/01/16 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

Avis de Recrutement d’UN(E) ASSISTANT COMPTABLE/FINANCIER(E) – PROGRAMME

Grade : GS7
Lieu d’affectation : CONAKRY
Type de contrat : CONTRAT TEMPORAIRE
Durée : SIX MOIS
Avis de Vacance n° : VA/2016/GS/001
Date de clôture de la publication : 24 janvier 2016
1. Objet du poste, Principales Tâches et Responsabilités
Sous la supervision de la Spécialiste Santé chargée de l’unité Enfant et VIH/SIDA et du Chargé des Opérations financières de l’UNICEF, le Comptable/Assistant Financier veillera à la disponibilité régulière des financements auprès des acteurs de mise en œuvre et de la justification correcte et à temps des ressources financières décaissées.
Ses responsabilités couvrent:
La disponibilité de ressources financières chez les acteurs de mise en œuvre ;
Le suivi financier de mise en œuvre de la subvention en collaboration avec les services financiers et des opérations de l’UNICEF ;
La justification correcte de l’ensemble des ressources financière décaissées ;
La préparation des différents financiers de la subvention.
Le Comptable/Assistant Financier travaillera en étroite collaboration avec les autres staffs du domaine chez les sous-bénéficiaires ainsi que ceux des BZ, le PNPCSP, le CNLS et les DRS avec qu’il entretient des relations fonctionnelles.
Aussi, il est chargé de :
Participer à l’élaboration du budget semestriel ;
Préparer les éléments pour les appels de fonds périodique ;
Participer au dépouillement des offres pour l’attribution des commandes ou des marchés ;
Assurer la saisie de toutes les transactions de la subvention ;
Assurer l’audit financier annuel des partenaires de mise en œuvre ;
Récupérer l’ensemble des pièces comptables y compris chez les sous-bénéficiaires
Veiller à la qualité et à la régularité de l’ensemble des pièces comptables
Imputer les pièces comptables et les faire approuver ;
Archiver rigoureusement et méthodiquement les pièces comptables ;
Effectuer et réconcilier les avances des missions et des activités
Suivre régulièrement le compte bancaire et effectuer les états de rapprochement chaque mois ;
Tenir quotidiennement la comptabilité générale et analytique ; Fonds des Nations Unies Téléphone (+224) 631 70 14 60 pour l´Enfance Twitter : @unicefguinea Quartier Coleah Corniche Sud Commune Matam Boite Postale 222, Conakry
Etablir les états financiers périodiques et annuels ;
Assurer le reporting financier la subvention;
Analyser et régulariser les états financiers pour les audits annuels ;
Préparer les données pour le suivi budgétaire ;
Renforcer les capacités des sous-bénéficiaires en matière de gestion comptable ;
Assurer la disponibilité des outils de gestion financière et comptable chez les sousbénéficiaires ;
Réaliser des missions de contrôle, de suivi/supervision périodiques des sous-bénéficiaires sur le hpw plan comptable ;
Rendre régulièrement compte au chargé de l’unité Enfant et VIH/SIDA et le chargé des finances et des opérations de l’UNICEF ;
Exécuter toutes autres tâches à lui confiée dans le cadre de la bonne mise en œuvre de la subvention.
2. Résultats attendus 
Un plan de décaissement financier de la subvention en relation avec les activités est disponible et régulièrement actualisé ;
Les ressources financières nécessaires sont disponibles à tous les niveaux, régulièrement absorbés et correctement justifiés ;
Les rapports financiers périodiques sont disponibles à temps.
3. Compétences requises. 
Avoir un diplôme universitaire dans le domaine de la comptabilité, gestion, analyse comptable ou finance et justifier du profil/expérience suivant :
Avoir au moins sept ans de pratiques comptables
Avoir une bonne connaissance des procédures des partenaires financiers internationales en particulier celles de l’UNICEF et du Fonds mondial  Avoir une expérience en matière d’audit
Maîtrise des logiciels informatiques de base (Word, Excel)
Etre en mesure de concevoir et de développer des outils simplifiés de gestion et un programme de renforcement des capacités en matière de gestion comptable
Avoir une très bonne maîtrise du français et une bonne connaissance de l’Anglais
Avoir une bonne connaissance de l’environnement de la riposte au sida en Guinée serait des atouts.
Les dossiers de candidature devront comprendre une lettre de motivation, un curriculum vitae détaillé, un formulaire P11 dûment complété (voir le lien ci-après http://www.unicef.org/about/employ/files/P11.doc), les photocopies des diplômes et attestations des services rendus, les coordonnées (numéros de téléphone et adresses électronique) des trois (03) derniers superviseurs, les références et tout autre document renseignant sur la carrière du candidat.
Les dossiers de candidature devront clairement indiquer le titre du poste «UN(E) ASSISTANT(E) COMPTABLE/FINANCIER(E) – PROGRAMME» ainsi que la référence de l’avis de vacance «VA/2016/GS/001».
Les dossiers seront adressés au Chargé des Ressources Humaines et envoyés uniquement à l’adresse électronique ci-après : conakryHR@unicef.org
SEUL(E)S LES CANDIDAT(E) S RETENU(E)S SERONT CONVOQUE(E)S
Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.
N.B. : L’UNICEF ne facture aucun frais à aucun moment du processus de recrutement, que ce soit au moment de postuler, pour l’entretien, la procédure de recrutement proprement dite ou la formation. Les messages émanant d’adresses email différentes de celles de l’UNICEF – @unicef.org – ne doivent en aucun cas être considérés. En outre, l’UNICEF n’a pas besoin et ne demande pas à connaître les informations relatives au compte bancaire du postulant.

plus
CDD à Conakry Date limite: 24/01/16 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

Avis de Recrutement d’UN(E) ADMINISTRATEUR(TRICE) DE SUIVI ET EVALUATION

Grade                                                  :           NO-B
Lieu d’affectation                                :           CONAKRY
Type de contrat                                   :           CONTRAT TEMPORAIRE
Durée                                                  :          TROIS MOIS RENOUVELABLES
Avis de Vacance n°                              :           VA/2016/NO/001
Date de clôture de la publication       :           24 janvier 2016
1. Objet du poste, Principales Tâches et Responsabilités
Sous la supervision du Spécialiste Santé chargée de l’unité Enfant et VIH/SIDA, l’Administrateur de Suivi et Evaluation, veillera à la disponibilité régulière, constante et à temps réel, des informations sur la mise en œuvre du plan de travail de la subvention et des résultats obtenus sur l’ensemble de la zone de mise en œuvre.
Ses responsabilités couvrent:
Le suivi de la mise en œuvre du plan de travail de la subvention et ceux des sous-récipiendaires ;
La disponibilité de données et d’indicateurs de haute qualité et fiables ;
La production d’information stratégique concernant le PTME/PECP-VIH et les performances des acteurs de mise en œuvre ;
Le développement d’un système de suivi évaluation PTME/PECP-VIH de haute qualité au niveau national.
L’Administrateur en charge du Suivi-Evaluation travaillera en étroite collaboration avec les autres staffs de suivi évaluation au sein de l’UNICEF et les partenaires (le PNPCSP, le CNLS et les DRS) avec qu’il entretient des relations fonctionnelles.
Ainsi il est chargé de :
Assurer la coordination et le suivi de l’ensemble des activités de Suivi/Evaluation de la subvention ;
Elaborer les stratégies de suivi/évaluation, les indicateurs et le plan de suivi/évaluation de la subvention;
Elaborer/adapter les outils de suivi-évaluation en accord avec la partie nationale ;
Assurer la disponibilité des outils de collecte des données au niveau des sites PTME/PECP­VIH ainsi qu’aux autres niveaux ;
Conduire la stratégie de suivi/évaluation des activités pour garantir une mise en œuvre appropriée de la subvention;
Prépare et participer aux visites programmatiques et les revues avec les partenaires ;
Suivre la mise en œuvre des activités sur le terrain au niveau des acteurs de mise en œuvre et des bénéficiaires ;
Renforcer les capacités des partenaires de la subvention en matière de suivi-évaluation;
Superviser l’organisation et l’opérationnalisation de la collecte des données pour le suivi des indicateurs ;
Superviser la mise en place et la mise à jour de la base de données de la subvention;
Rédiger les rapports périodiques de la subvention et participer à l’élaboration des rapports de progrès et préparer les différents documents relevant de sa compétence;
Participer aux réunions et ateliers nationaux sur le Suivi/Evaluation ;
Procéder à des évaluations périodiques des hpw différentes interventions de la subvention;
Produire un rapport mensuel, trimestriel, semestriel et annuel ;
Préparer et participer aux activités de la recherche (études, enquêtes…etc.)
Exécuter toutes autres tâches à lui confiée dans le cadre de la bonne mise en œuvre de la subvention.
2. Résultats attendus
Un plan de suivi évaluation régulièrement mis à jour est disponible ;
Un système de suivi évaluation incluant des outils consensuels au niveau national, un circuit et un dispositif fonctionnel est mis en place ;
Les données et l’information stratégique de qualité et répondant aux attentes sur la mise en œuvre de la subvention sont disponibles.
3. Compétences requises
Avoir un niveau universitaire équivalent ou supérieur à licence en sciences humaines ou sociales ou en statistiques ou en démographie avec une expérience en matière de suivi évaluation.
Il devrait en outre avoir des compétences et/ou justifier des expériences suivantes :
Avoir une expérience d’au moins cinq ans dans le domaine du suivi évaluation
Avoir une expérience d’au moins trois ans dans la riposte au sida
Avoir une bonne connaissance du Fonds mondial et en particulier les exigences en matière de suivi évaluation
Avoir une bonne connaissance de l’outil informatique, en particulier les outils d’analyse statistique (EPI info, SPSS…etc.) et Excel
Etre en mesure de concevoir et de développer des outils et un programme de renforcement des capacités en matière de suivi évaluation
Avoir une très bonne maîtrise du français et une bonne connaissance de l’Anglais.
Une bonne connaissance de l’environnement de la riposte au sida en Guinée serait des atouts.
Les dossiers de candidature devront comprendre une lettre de motivation, un curriculum vitae détaillé, un formulaire P11 dûment complété (voir le lien ci-après http://www.unicef.org/about/employ/files/P11.doc), les photocopies des diplômes et attestations des services rendus, les coordonnées (numéros de téléphone et adresses électronique) des trois (03) derniers superviseurs, les références et tout autre document renseignant sur la carrière du candidat.
Les dossiers de candidature devront clairement indiquer le titre du poste  «ADMINISTRATEUR DE SUIVI ET EVALUATION» ainsi que la référence de l’avis de vacance «VA/2016/NO/001».
SEUL(E)S LES CANDIDAT(E) S RETENU(E)S SERONT CONVOQUE(E)S 
Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.
N.B. : L’UNICEF ne facture aucun frais à aucun moment du processus de recrutement, que ce soit au moment de postuler, pour l’entretien, la procédure de recrutement proprement dite ou la formation. Les messages émanant d’adresses email différentes de celles de l’UNICEF – @unicef.org – ne doivent en aucun cas être considérés. En outre, l’UNICEF n’a pas besoin et ne demande pas à connaître les informations relatives au compte bancaire du postulant.

plus
CDD à Conakry Date limite: 24/01/16 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

Avis de Recrutement d’N(E) ADMINISTRATEUR(TRICE) CHARGE (E) DE LA GESTION DES ACHATS ET DES STOCKS (GAS)

Grade                                                  :           NO-B
Lieu d’affectation                                :           CONAKRY
Type de contrat                                   :           CONTRAT TEMPORAIRE
Durée                                                 :           SIX MOIS
Avis de Vacance n°    :    VA/2016/NO/002
Date de clôture de la publication       :           24 janvier 2016
1. Objet du poste, Principales Tâches et Responsabilités
Sous la supervision de la Spécialiste Santé chargée de l’unité Enfant et VIH/SIDA, l’Administrateur des Approvisionnements, Distribution et de la Gestion des Intrants PTME veillera à la mise en œuvre de l’ensemble du plan d’approvisionnement et de gestion des stocks des intrants en relation avec la PTME sur l’ensemble de la zone de mise en œuvre en collaboration avec le CNLS.
Ses responsabilités au sein du Comité Nationale de Quantification et en collaboration avec les autres membres sur l’égide du CNLS couvrent:
Les approvisionnements des produits médicaux et non médicaux ;
La préparation et l’exécution des contrats relatifs à l’approvisionnement en relation avec le service logistique et PSM de l’UNICEF et la PCG ;
La production de rapports conformes aux attentes du Fonds mondial en rapport avec le plan GAS ;
Le suivi régulier des stocks et du réapprovisionnement des centres de santé en intrants PTME.
L’Administrateur de la gestion des achats et stocks travaillera en étroite collaboration avec les membres du Comité National de la Quantification et de l’Agence fiduciaire avec qui il entretient des relations fonctionnelles.
Ainsi, il est chargé de :
Assurer l’élaboration et la validation du plan GAS (produits médicaux et non médicaux), y compris le circuit logistique, le plan de livraison, etc. ;
Préparer les demandes d’avis de non objection à adresser au Fonds mondial en impliquant les autres sections de l’UNICEF, le Comité National de Quantification, le CNLS et l’agent local du Fonds Mondial lorsque nécessaire ;
Veiller à la réception en temps opportuns des intrants PTME ;
Veiller à l’enregistrement des produits au niveau national ;
Veiller à l’approvisionnement régulier et suffisant des sites PTME en intrants ;
Tenir à jour les informations sur l’état des stocks des produits médicaux aux différents niveaux de la chaine logistique ;
Assurer la traçabilité et la qualité des produits jusqu’au niveau des sites PTME ;
Renforcer les capacités techniques de la coordination PTME en gestion des intrants et procéder à un transfert de compétences ;
Préparer un rapport mensuel et trimestriel de la situation des intrants PTME ;
Participer à l’élaboration des rapports de progrès et préparer les différents documents relevant de sa compétence ;
Collaborer avec les structures sanitaires, en particulier les sites PTME pour leur approvisionnement des centres de santé ;
Collaborer avec le Programme National de Prise en Charge Sanitaire du VIH et son unité PTME, la DRS, les autres sections de l’UNICEF, en particulier la logistique et le PSM pour la bonne exécution du plan GAS ;
Rendre régulièrement compte à la hpw Spécialiste Santé chargée de l’unité Enfant et VIH/SIDA et au Spécialiste VIH/SIDA en charge de la subvention FM ;
Exécuter toutes autres tâches à lui confiées dans le cadre de la bonne mise en œuvre de la subvention et l’unité Enfant et VIH/SIDA
2. Résultats attendus
Un plan GAS régulièrement mis à jour est disponible, incluant un circuit logistique et un plan d’approvisionnement/livraison
La traçabilité des lots et la qualité de produits sont assurées conformément à la législation nationale, aux normes internationales et aux exigences du Fonds mondial
Tous les sites PTME sont régulièrement approvisionnés en qualité, en quantité et en rythme adapté
Un mécanisme fonctionnel est mis en place et assure une gestion logistique de haute qualité en ce qui concerne les intrants PTME
3. Compétences requises
Etre médecin de santé publique, ou titulaire d’un diplôme d’état de Pharmacien, diplôme en économie de la santé et ayant au moins 5 ans d’expérience dans l’une des structures suivantes:
Programme national de lutte contre le VIH et le Sida ;
Autorité nationale de règlementation pharmaceutique ;
Centrale d’achat de médicaments.
Il devrait en outre avoir des compétences dans les domaines suivants :
Gestion des approvisionnements et des stocks en intrants de lutte contre le VIH (Coordination, élaboration des plans d’approvisionnements) ;
Mécanismes de financement de la lutte contre le VIH ;
Organisation du système de santé en Guinée
Politique et la règlementation pharmaceutique en Guinée
Politiques et procédures du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et la Paludisme en matière de Gestion des Achats et stocks de produits pharmaceutiques ;
Expérience en matière de mapping du financement des intrants et dans l’analyse des gaps.
Avoir une bonne connaissance de l’outil informatique (World, Excel, etc…)
Avoir une très bonne maîtrise du français et une bonne connaissance de l’Anglais.
Les dossiers de candidature devront comprendre une lettre de motivation, un curriculum vitae détaillé, un formulaire P11 dûment complété (voir le lien ci-après http://www.unicef.org/about/employ/files/P11.doc), les photocopies des diplômes et attestations des services rendus, les coordonnées (numéros de téléphone et adresses électronique) des trois (03) derniers superviseurs, les références et tout autre document renseignant sur la carrière du candidat.
Les dossiers de candidature devront clairement indiquer le titre du poste «UN(E) ADMINISTRATEUR(TRICE) CHARGE (E) DE LA GESTION DES ACHATS ET DES STOCKS (GAS)» ainsi que la référence de l’avis de vacance «VA/2016/NO/002 ».
Les dossiers seront adressés au Chargé des Ressources Humaines et envoyés uniquement à l’adresse électronique ci-après :conakryHR@unicef.org
SEUL(E)S LES CANDIDAT(E) S RETENU(E)S SERONT CONVOQUE(E)S 
Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.
N.B. : L’UNICEF ne facture aucun frais à aucun moment du processus de recrutement, que ce soit au moment de postuler, pour l’entretien, la procédure de recrutement proprement dite ou la formation. Les messages émanant d’adresses email différentes de celles de l’UNICEF – @unicef.org – ne doivent en aucun cas être considérés. En outre, l’UNICEF n’a pas besoin et ne demande pas à connaître les informations relatives au compte bancaire du postulant.

plus
CDD à Gueckedou Date limite: 18/01/16 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

Avis de recrutement d’un Assistant administratif et financier

Titre du poste :        Assistant administratif et financier
Type de contrat :     Contrat de services
Durée du contrat :   6 mois (renouvelable)
Lieu du Poste :        Guéckedou
II. Description des tâches
Sous la supervision du Directeur du Projet, l’assistant administratif et financier est chargé de la gestion des ressources financières, matérielles et humaines du projet.
 
Pour l’atteinte des objectifs du projet, l’assistant administratif et financier accomplira les tâches suivantes :
Identifier les différents paramètres financiers pour l’exécution du projet et procéder au paramétrage du système comptable ;
Mettre en place des procédures de contrôle interne des dépenses conformes aux règles applicables dans la gestion des projets financés par le PNUD et l’UNCDF ;
Préparer les procédures d’acquisition des biens matériels du projet ;
Appliquer les procédures comptables et financières adaptées à l’exécution du projet ;
Émettre les requêtes de paiement et procéder aux réconciliations ;
Faire des rapprochements mensuels des comptes du livre avec ceux des rapports fournis par ATLAS
Certifier la conformité des comptes transmis pour approbation au PNUD ;
Tenir une comptabilité régulière et conforme aux normes internationales ;
Préparer les états financiers, élaborer des rapports d’analyse financière du projet et procéder aux demandes d’appel de fonds ;
Fournir des notes d’information et de brefs rapports au niveau comptable et financier (avis, suggestions, propositions, directives, etc.) à l’intention du projet ;
Fournir un avis sur les décisions prises au niveau du projet et évaluer leurs implications au niveau financier et fournir un avis technique à ce sujet ;
Assurer la gestion de l’équipement et faire une mise à jour régulière de l’inventaire ;
Rendre  compte au responsable de la coordination du projet (l’expert national en développement local et sécurité) et au chargé de programme UNCDF de la situation financière du projet à tout moment ;
Faciliter, par la tenue d’une documentation conséquente, la réalisation des audits annuels ;
Fournir un appui dans la préparation des divers rapports de suivi opérationnel (mensuel, trimestriel et annuel) ;
Participer à l’alimentation des bases de données de suivi évaluation du projet,  en particulier en ce qui a trait au coût des activités ;
Participer à l’élaboration du plan d’opération et des plans de travail annuels ;
Préparer les audits et le suivi de la mise en œuvre des recommandations
Participer à l’évaluation des coûts des activités lors des sessions de programmation ;
Assurer la gestion des dossiers du personnel ;
III.  Résultats  attendus
Dans le cadre de son mandat, le comptable gestionnaire sera évalué selon le degré d’atteintes des résultats suivants :
Un système de gestion financière fonctionnel présentant les états financiers selon les normes applicables dans le système des Nations Unies ;
Un système de collecte de l’information financière des fonds d’investissement local octroyé aux CL de la zone d’intervention faisant les réconciliations avec les comptes bancaires des CL ;
Des rapports financiers certifiés remis selon le programme de travail établis au sein du projet ;
Des notes et des avis techniques d’évaluation de l’impact des décisions financières dans le cadre de l’exécution du projet remis au responsable du projet et au chargé de programme de l’UNCDF ;
Des appuis effectifs permettant de mesurer le degré d’exécution financière du projet par la mise hpw à jour de la base de données du projet.
IV. Qualifications et  aptitudes
Pour l’accomplissement  de ses fonctions, l’expert devra posséder les qualifications suivantes :
Détenir un diplôme universitaire (BAC + 4 ans minimum) en gestion d’entreprise, finances et comptabilité  ou discipline affiliée ainsi qu’une expertise dans la gestion financière de projets de développement ;
Avoir une expérience pratique d’au moins 6 ans dans la gestion financière de projet de développement ;
Posséder une expertise dans les procédures d’appels d’offres et de passation de marchés ;
Avoir une certaine expérience dans le transfert de connaissance entre autres auprès d’un public non familier à la gestion comptable ;
Posséder une bonne capacité de communication ;
Maîtriser les outils informatiques et en particulier les tableurs et avoir une connaissance pratique des systèmes de gestion financière de type ERP.
Une connaissance du système financier et de gestion des Nations Unies serait un atout.
Bonne connaissance de l’anglais
V. Compétences
Compétences liées aux Nations Unies :
Démontrer le respect de l’Ethique et les Valeurs fondamentales des Nations Unies : l’Intégrité, le Professionnalisme et le respect de la diversité.
Intégrité :
Adhérer aux valeurs des NU dans le travail et le comportement quotidiens ;
Agir sans se soucier de son intérêt propre ;
Ne pas céder aux pressions de l’environnement ;
Ne pas commettre d’abus de pouvoir ou d’autorité ;
Se tenir aux décisions qui sont de l’intérêt de l’Organisation ;
Intervenir rapidement en cas de faute professionnelle ou d’improbité.
Professionnalisme :
Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ;
Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; Apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ;
Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ;
Persévérer face aux obstacles et aux difficultés ;
Garder son calme dans les situations difficiles.
Respect de la diversité :
Travailler en bonne intelligence avec ses collègues de toutes origines ;
Respecter la dignité de chacun ;
Accorder un traitement égal aux hommes et aux femmes ;
Respecter et comprendre les points de vue différents et le montrer dans le travail et la prise de décisions ;
S’interroger sur ses propres préjugés et comportements de manière à se garder des réactions stéréotypées ;
Ne pas exercer de discrimination individuelle ou collective.
       Compétences liées au poste :
Le / la candidat(e) doit démontrer des compétences fonctionnelles en matière de développement local:
Aptitude à communiquer de manière claire et concise, tant oralement que par écrit ;
Capacité à planifier et organiser son travail de façon autonome ;
Goût d’initiatives et de créativité ;
Sens de responsabilité et souci de satisfaction du client ;
Volonté d’apprentissage et partage des connaissances ;
Esprit d’équipe.
VI. Conditions et délais
Les candidats intéressés devront déposer un dossier de candidature comprenant un formulaire P11 dument rempli à télécharger sur le site www.gn.undp.org  ,une lettre de motivation, un curriculum vitae actualisé, la copie des diplômes et attestations adressés à : Mr Boureima Younoussa Directeur Pays Adjoint (Opérations) Maison Commune des Nations Unies, Corniche de Coléah, Conakry au plus tard le 18/01/2016 à la réception du PNUD.
 
L’enveloppe devra porter la mention: Poste : Assistant Administratif et Financier/Guéckedou
 
        Les candidatures féminines sont vivement encouragées

plus
CDI à Gueckedou Date limite: 18/01/16 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

Avis de Recrutement d’un Expert National Développement Local

I.  Information sur la position
Titre du poste :          Expert National Développement Local
Type de contrat :       Contrat de service
Durée du contrat :     6 mois (renouvelable)
Lieu du poste :           Guéckedou
II. Contexte et Justification
La République de Guinée est confronté depuis une vingtaine d’années à une situation sociopolitique et économique difficile. Avec de nombreux défis à relever en matière de croissance économique et de redistribution des biens, de renforcement de l’Etat de droit, d’occupation des jeunes, de renforcement de la cohésion sociale et d’amélioration de la situation sécuritaire.
En outre la Guinée est située à la confluence de cinq pays sortant de conflits violents dont le Libéria, la Sierra Leone, la Côte d’Ivoire, le Mali, la Guinée Bissau, à ce titre le pays porte les stigmates des différents conflits frontaliers vécus dans cette région.
De manière spécifique, la Région Sud du pays, la Guinée Forestière partage une frontière commune avec trois pays sortant de conflits dont la Cote d’Ivoire, le Libéria et la Sierra. Cette région a supporté les effets des déstabilisations des pays frontaliers) et continue encore à en porter les stigmates.  .
Cette zone reste caractérisée par une instabilité récurrente qui se manifeste par des violences intercommunautaires régulières. Des affrontements ethno religieux, fréquents, opposent généralement les populations.
Dans ce contexte, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en partenariat avec l’UNCDF envisage le déploiement de diverses initiatives de prévention des conflits et de consolidation de la paix. Le développement d’un projet pilote de développement de plans locaux de sécurité dans la zone transfrontalière Guinée-Sierra-Léone-Libéria (« Le Bec du Perroquet ») est une intervention prévue dans ce cadre, sous financement de l’UE.
La responsabilité première de l’UNCDF est l’appui à la mise en œuvre des plans locaux de sécurité dans 5 collectivités de la zone préfectorale de Guéckedou, frontalières du Liberia et de la Sierra Léone. Ce travail sera fait sur base du manuel de mise en œuvre du fonds de développement local en s’appuyant sur l’expertise du PDLG3 (Programme de Développement Local en Guinée).
Dans cette perspective, le PNUD souhaite recruter un Expert National en Développement Local.
III. Description des tâches
L’Expert national en développement local est responsable de l’appui de proximité auprès des collectivités locales en ce qui concerne le processus de planification et la programmation locale. Il contribue également, sous la responsabilité technique du Gestionnaire du PDLG3, à développer et tester la méthodologie et la mise en œuvre de plans locaux de sécurité dans la zone transfrontalière dite du Bec de Perroquet.
Avec l’appui technique et l’accompagnement méthodologique de l’UNCDF (Bureau régional) et sous la supervision du Gestionnaire du PDLG3 et en étroite collaboration avec ses collègues, l’Expert en développement local accomplira les tâches suivantes :
Au niveau de l’appui conseil en matière de planification / programmation locale, de la gestion communale et du développement des instruments
1.Organiser le développement des capacités nationales, régionales et locales en matière de méthodologie de planification locale inclusive ;
2.Assister les CL partenaires du projet dans l’élaboration des Plans Locaux de Sécurité et dans la maîtrise d’ouvrage pour la réalisation des investissements prévus à cet effet ;
3.Organiser le développement des capacités des CL partenaires du projet dans la prestation de services de développement humain durable et les assister pour la délivrance de tels services au profit des populations ;
4.Appuyer les services techniques de l’administration dans leur mission d’assistance et de conseil aux communautés rurales ;
5.Appuyer les SPD et les SERRACO de la zone d’intervention du projet dans leurs efforts de programmation du développement, notamment en fournissant, par de brèves analyses économiques pertinentes et des recommandations subséquentes, les opportunités de synergies entre les différentes initiatives, les différents projets et programmes en exécution dans la préfecture et la région d’intervention ;
6.Veiller à la prise en compte du genre, de la résilience des communautés aux effets du changement climatique à la gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles dans les activités liées à la planification/programmation locale (évaluation des besoins, guide de planification local, outils de gestion communale)
[ Au niveau de l’unité de gestion du projet
7.Fournir des notes d’information et de brefs rapports (avis, suggestions, propositions, directives, etc.) à l’intention de du projet;
8.Participer à l’élaboration du plan d’opération et du plan annuel de travail ;
9.Participer aux réunions techniques du projet ;
10.Fournir un appui à la rédaction des divers rapports de suivi opérationnel (mensuel, trimestriel et annuel) de l’unité de gestion du projet en ce qui concerne son mandat spécifique;
11.Veiller à la prise en compte de la dimension genre dans l’ensemble des interventions y compris la présence et la participation  des femmes aux activités du projet en veillant également à la prise en compte de la résilience des communautés locales face aux effets du hpw changement climatique et de la gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles ;
12.Participer à l’alimentation et à la mise à jour du système de capitalisation et favoriser la diffusion des leçons apprises ;
IV.  Résultats  attendus
Dans le cadre de son mandat, l’Expert national en développement local sera évalué selon le degré d’atteinte des résultats suivants :
Des cessions de diagnostics sécuritaires sont effectuées et un rapport synthétique élaboré, sur la base d’un processus structuré de consultations (par CRD, âge, genre, secteur d’activité, et autres facteurs déterminants) dans les 5 collectivités locales ciblées.
Les plans Locaux et un Plan Préfectoral de Sécurité sont développés et intègrent les problématiques de niveau transfrontalier.
Les Plans Locaux de Sécurité sont exécutés.
Les capacités du Secrétariat du Comité Technique et des Unités Conjointes sont renforcées pour leur permettre de contribuer efficacement à la sécurisation et à la consolidation de la paix dans de la région du Bec de Perroquet.
Un plan d’actions ciblées permettant d’identifier, prévenir et gérer les conflits transfrontaliers et de réduire le sentiment d’insécurité dans les zones frontières du Bec de perroquet est mis en œuvre.
Sur la base des leçons apprises, la méthodologie et les outils sont complétés et amendés.
Des rapports de suivi de l’exécution des activités du projet remis selon le calendrier prévu.
V. Compétences requises et facteurs clés de réussite
Compétences liés aux Nations Unies :
Démontrer le respect de l’Ethique et les Valeurs fondamentales des Nations Unies : l’Intégrité, le Professionnalisme et le respect de la diversité.
Intégrité :
Adhérer aux valeurs des NU dans le travail et le comportement quotidiens ;
Agir sans se soucier de son intérêt propre ;
Ne pas céder aux pressions de l’environnement ;
Ne pas commettre d’abus de pouvoir ou d’autorité ;
Se tenir aux décisions qui sont de l’intérêt de l’Organisation ;
Intervenir rapidement en cas de faute professionnelle ou d’improbité.
 
Professionnalisme :
Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ;
Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ;
Apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ;
Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ;
Persévérer face aux obstacles et aux difficultés ;
Garder son calme dans les situations difficiles.
 
Respect de la diversité :
Travailler en bonne intelligence avec ses collègues de toutes origines ;
Respecter la dignité de chacun ;
Accorder un traitement égal aux hommes et aux femmes ;
Respecter et comprendre les points de vue différents et le montrer dans le travail et la prise de décisions ;
S’interroger sur ses propres préjugés et comportements de manière à se garder des réactions stéréotypées ;
Ne pas exercer de discrimination individuelle ou collective.
 
       Compétences liées au poste :
Le / la candidat(e) doit démontrer des compétences fonctionnelles en matière de développement local:
Aptitude à communiquer de manière claire et concise, tant oralement que par écrit ;
Capacité à planifier et organiser son travail de façon autonome ;
Goût d’initiatives et de créativité ;
Sens de responsabilité et souci de satisfaction du client ;
Volonté d’apprentissage et partage des connaissances ;
Esprit d’équipe.
VI. Qualifications et aptitudes
Education:    Posséder un diplôme universitaire de niveau supérieur (BAC+4) dans le domaine du droit public, économie, finances locales, de la gestion des programmes/projets axés sur la gouvernance et le renforcement des capacités aux collectivités locales;
Expérience:    
Avoir au minimum dix (05) ans d’expérience dans les secteurs concernés, dont au moins cinq (03) ans dans l’appui aux institutions locales ;
Avoir une très bonne connaissance théorique et pratique dans les méthodologies et démarches en matière de planification locale ;
Avoir une maitrise des approches et mécanismes de financement  du développement local et de programmation des investissements publics ;
Avoir des capacités établies en matière  de renforcement organisationnel et de développement institutionnel ;
Avoir une bonne connaissance des approches et procédures du PNUD et des Nations Unies ;
Présenter également une pratique avérée dans le domaine du renforcement, du transfert des connaissances et avoir développé ou mis en place des pratiques innovantes dans la pratique de la bonne gouvernance;
Posséder une grande capacité de communication ;
Langues requises et connaissances informatiques:    
Très bonne connaissance écrite et orale du français
Avoir un esprit d’initiative et de grandes aptitudes à travailler en équipe ;
Posséder de solides capacités d’expression écrite et orale ainsi que de solides capacités d’analyse et de synthèse et habileté à trouver des solutions ;
Une bonne connaissance de l’outil informatique (Word, Excel, PowerPoint, Email sous environnement Microsoft) ;
VII. Conditions et délais
Les candidats intéressés devront déposer un dossier de candidature comprenant un formulaire P11 dument rempli à télécharger sur le site www.gn.undp.org  ,une lettre de motivation, un curriculum vitae actualisé, la copie des diplômes et attestations adressés à : Mr Boureima Younoussa Directeur Pays Adjoint (Opérations) Maison Commune des Nations Unies, Corniche de Coléah, Conakry au plus tard le 08/01/2016  à la réception du PNUD.
L’enveloppe devra porter la mention : Expert national en développement local

plus
CDD à Gueckedou Date limite: 18/01/16 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

Avis de recrutement d’Un/Une Secrétaire

I.  Information sur la position
Titre du poste :                 Un/Une Secrétaire
Type de contrat :              Contrat de services
Durée du contrat :          6 mois  (renouvelable)
Lieu du poste :                 Guéckedou
II. Description des tâches
 
Sous la supervision du Directeur du projet, Expert National en développement local et sécurité, il / elle accomplira les tâches suivantes :
Assister le Directeur du projet dans la gestion journalière des activités administratives du projet;
Participer aux réunions d’équipe ;
Assurer la prise de note lors des différentes réunions du projet et rédiger les procès-verbaux ;
Rédiger  et saisir des lettres;
Faire la saisie des documents et des rapports;
Assurer la gestion du courrier (entrée et sortie);
Conserver et classer la documentation et la correspondance relatives aux activités du programme
Assister le comptable dans l’élaboration des rapports financiers ;
Faire le suivi des dossiers administratifs auprès du PNUD et de l’UNCDF.
III. Compétences
Compétences liées aux Nations Unies :
Démontrer le respect de l’Ethique et les Valeurs fondamentales des Nations Unies : l’Intégrité, le Professionnalisme et le respect de la diversité.
Intégrité :
Adhérer aux valeurs des NU dans le travail et le comportement quotidiens ;
Agir sans se soucier de son intérêt propre ;
Ne pas céder aux pressions de l’environnement ;
Ne pas commettre d’abus de pouvoir ou d’autorité ;
Se tenir aux décisions qui sont de l’intérêt de l’Organisation ;
Professionnalisme :
Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ;
Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; Apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ;
Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ;
Persévérer face aux obstacles et aux difficultés ;
Garder son hpw calme dans les situations difficiles.
Respect de la diversité :
Travailler en bonne intelligence avec ses collègues de toutes origines ;
Respecter la dignité de chacun ;
Accorder un traitement égal aux hommes et aux femmes ;
Respecter et comprendre les points de vue différents et le montrer dans le travail et la prise de décisions ;
S’interroger sur ses propres préjugés et comportements de manière à se garder des réactions stéréotypées ;
Ne pas exercer de discrimination individuelle ou collective.
       Compétences liées au poste :
Le / la candidat(e) doit démontrer des compétences fonctionnelles en matière de développement local:
Aptitude à communiquer de manière claire et concise, tant oralement que par écrit ;
Capacité à planifier et organiser son travail de façon autonome ;
Goût d’initiatives et de créativité ;
Sens de responsabilité et souci de satisfaction du client ;
Volonté d’apprentissage et partage des connaissances ;
Esprit d’équipe.
III. Qualifications et aptitudes
 
Le candidat ou la candidate devra posséder les qualifications suivantes :
Diplôme de BTS en secrétariat ou domaine similaire ;
Minimum de 3 ans d’expérience dans le secrétariat ;
Bonne capacité de communication ;
Maîtrise parfaite du français et de l’outil informatique, notamment des logiciels  de traitement de texte, tableur et base de données.
IV. Conditions et délais
Les candidats intéressés devront déposer un dossier de candidature comprenant un formulaire P11 dument rempli à télécharger sur le site www.gn.undp.org  ,une lettre de motivation, un curriculum vitae actualisé, la copie des diplômes et attestations adressés à : Mr Boureima Younoussa Directeur Pays Adjoint (Opérations) Maison Commune des Nations Unies, Corniche de Coléah, Conakry au plus tard le 18/01/2015 à la réception du PNUD.
 
L’enveloppe devra porter la mention  Poste: Secrétaire/Guéckedou
 
        Les candidatures féminines sont vivement encouragées

plus
CDD à Conakry Date limite: 08/01/16 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

Avis de recrutement d’un Chauffeur

I.  Information sur le poste
Titre du poste :        Chauffeur
Type de contrat :     Contrat de services
Durée du contrat :   6 mois (renouvelable)
Lieu du Poste :        Conakry avec des déplacements
II. Description des tâches
 
Sous l’autorité du Conseiller Technique Principal (CTP) et la supervision directe des membres de PACEG avec lesquels ils vont travailler au quotidien, les chauffeurs accompliront les tâches suivantes:
Conduire le véhicule dans le respect des règles de la sécurité routière et du SNU ;
Remplir rigoureusement le cahier de bord (logbook) pour tous les déplacements effectués et faire signer le cahier par le superviseur et les passagers autorisés;
Agir de façon responsable et ne rien tenter qui compromette la sécurité des passagers pendant les déplacements ;
Pendant les voyages, le chauffeur doit communiquer régulièrement par radio avec la base sur les conditions de son voyage ;
En cas d’accident, le chauffeur doit suivre toutes les procédures légales et celles des Nations Unies ;
Vérifier quotidiennement et compléter, si nécessaire, les niveaux d’huiles et d’eau dans le compartiment du moteur ;
S’assurer que les entretiens périodiques sont effectués régulièrement et dans les délais ;
Effectuer les petites réparations ;
Informer l’administration dès qu’une anomalie est constatée sur le véhicule afin de prendre les mesures nécessaires ;
Assurer le transport du matériel et faire la distribution du courrier ;
Veiller à la validité des documents de bord du véhicule (assurance, fiche technique, immatriculation, etc) et demander le renouvellement un mois avant la date d’expiration ;
Suivant les nécessités de services, toutes autres tâches pourraient lui être confiées.
III.  Résultats  attendus
Indicateurs de performance :
Le véhicule est bien entretenu et la valeur résiduelle élevée.
Le véhicule n’est pas accidenté.
La sécurité des passagers est assurée.
La qualité de service et de conduite est attestée.
Le carnet de bord est bien rempli et à jour.
La consommation moyenne du véhicule s’inscrit dans les recommandations du constructeur.
Dans des situations critiques, le chauffeur a fait preuve de sang-froid.
Le chauffeur est resté courtois en toute circonstance à l’égard des autres usagers de la route.
IV. Qualifications et  aptitudes
Etre titulaire d’un permis de conduire de catégorie B au minimum ;
Etre titulaire d’un BEPC ou avoir un niveau d’étude de 10è année ;
Justifier d’au moins 5 années d’expérience dans la conduite, dont au moins 2 ans sur le terrain ;
Avoir des notions de mécanique générale et maitriser l’utilisation des moyens de communication ;
Avoir un sens de la discrétion et courtoisie, hpw être disponible et faire preuve de sang-froid dans des situations difficiles ;
Etre apte à travailler sous pression, dans des délais contraignants et dans un environnement multiculturel ;
La connaissance de  la ville de Conakry
Langue : Bon niveau du Français.
V. Compétences
Compétences liées aux Nations Unies :
Démontrer le respect de l’Ethique et les Valeurs fondamentales des Nations Unies : l’Intégrité, le Professionnalisme et le respect de la diversité.
Intégrité :
Adhérer aux valeurs des NU dans le travail et le comportement quotidiens ;
Agir sans se soucier de son intérêt propre ;
Ne pas céder aux pressions de l’environnement ;
Ne pas commettre d’abus de pouvoir ou d’autorité ;
Se tenir aux décisions qui sont de l’intérêt de l’Organisation ;
Intervenir rapidement en cas de faute professionnelle ou d’improbité.
Professionnalisme :
Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ;
Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; Apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ;
Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ;
Persévérer face aux obstacles et aux difficultés ;
Garder son calme dans les situations difficiles.
Respect de la diversité :
Travailler en bonne intelligence avec ses collègues de toutes origines ;
Respecter la dignité de chacun ;
Accorder un traitement égal aux hommes et aux femmes ;
Respecter et comprendre les points de vue différents et le montrer dans le travail et la prise de décisions ;
S’interroger sur ses propres préjugés et comportements de manière à se garder des réactions stéréotypées ;
Ne pas exercer de discrimination individuelle ou collective.
Compétences liées au poste :
Le / la candidat(e) doit démontrer des compétences dans le domaine de la conduite.
Aptitude à communiquer de manière claire
Sens de responsabilité et souci de satisfaction du client ;
Volonté d’apprentissage
Esprit d’équipe.
Discrétion
VI. Conditions et délais
Les candidats intéressés devront déposer un dossier de candidature comprenant un formulaire P11 dument rempli à télécharger sur le site www.gn.undp.org  ,une lettre de motivation, un curriculum vitae actualisé, la copie des diplômes et attestations adressés à : Mr Boureima Younoussa Directeur Pays Adjoint (Opérations) Maison Commune des Nations Unies, Corniche de Coléah, Conakry au plus tard le 08/01/2016 à la réception du PNUD.
L’enveloppe devra porter la mention: Poste : Chauffeur PACEG
 
                     Les candidatures féminines sont vivement encouragées

plus
CDD à N'Zerekore Date limite: 12/01/16 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

Avis de recrutement d’un (Opérateur Radio)

I.  Informations sur le Poste
Titre :   (Opérateur Radio)
Nombre de postes : 1
Lieu : 1 Nzérékoré,
Département:   UNDSS
Superviseur :   Conseiller  Sécurité
Type de contrat : Contrat de service
Durée du contrat 6 mois avec possibilité de renouvellement
 
 
 
 
 
II. Contexte Organisationnel
 
UNDSS recherche un (1) Opérateur Radio pour le Centre de Communication d’urgence (salles radio) du Système des Nations Unies (SNU) à Nzérékoré
III. Fonctions / Principaux Résultats Attendus
 
L’Opérateur Radio est responsable de la station radio et des équipements qui s’y trouvent. Il assure leurs disponibilités pour le fonctionnement efficace et efficient du bureau ainsi que la réalisation des activités opportunes au poste.
 IV. Résultats 
Gérer les communications de la salle de télécommunications du système des Nations Unies et dispatcher les informations sécuritaires à toutes les agences sur la demande du Conseiller Sécurité,
Maintenir un contact journalier avec les bureaux de terrains par HF : faire un contrôle radio tous les jours au moins deux fois par jour (matin et soir) avec les sous bureaux,
Servir de relais de communication entre les véhicules et les utilisateurs dans les zones d’ombres,
Faire un contrôle radio quotidien avec le personnel national et international
Elaborer le rapport d’écoute sur une base hebdomadaire ou mensuelle
Effectuer un tracking des missions officielles sur le terrain : chaque heure (1h) pour les missions dans les véhicules officiels (Bureau pays et les bureaux de zones), toutes les 30 minutes pour les missions officielles dans les zones d’urgences,
Gérer avec discrétion et courtoisie les appels radios entrants/sortants (Téléphones, Radio, Fax, E-mail),
Effectuer l’envoi/réception sur le terminal du fax sur le terminal du fax dans le cadre strict du service,
Effectuer en toute discrétion  les envois de documents par le ditigal sender
Appuyer à l’installation et la programmation des radios,
Appuyer et briefer le staff sur l’utilisation et les communications radios,
Tenir un registre dans lequel tous les appels vocaux entrants/sortants de la station radio HF sont consignés,
Tenir l’inventaire des équipements de télécommunications dans le local de communication,
Faire le suivi et la répartition du petit matériel informatique et communication : remplir les fiches d’envoi et d’affectation du matériel. Tenir la fiche de transfert du matériel à jour pour permettre la traçabilité des biens de l’organisation,
Sécuriser l’accès à la salle de communication, en limitant l’accès à la salle de communication pour des besoins de services,
Tenir à jour les répertoires de numéros de téléphones, indicatifs d’appel radio (call sign) des agences UN et les listes de staff ;
Recevoir, traiter, enregistrer et transmettre toute information sécuritaire et informer hpw le superviseur de tout accident ou incident qui nécessite une attention particulière et qui pourrait influer sur la sécurité du personnel ou des biens des Nations Unies;
Fournir une assistance aux membres du personnel d’autres organisations ;
Il est soumis à l’astreinte dictée par la situation sécuritaire ou autre inattendue ;
L’opérateur radio  est astreint au secret professionnel ;
Archiver les fiches, rapports et autres documents relatifs aux communications radio
L’opérateur rédigera en fin de journée une passation de consigne où les actions en cours et qui méritent un suivi seront détaillées. Toute anomalie ou suggestion devra également y être notée ;
Accomplir toutes autres tâches liées à la sécurité des Nations Unies, demandées par le superviseur.
 V. Compétences 
 
Etre familier aux questions de sécurité,
Avoir un vocable clair, limpide et une bonne élocution pour faciliter la transmission des messages vocaux,
Pouvoir s’exprimer a haute et intelligible voix
Capacité à travailler en équipe et être de bonne moralité,
Aptitude à travailler en harmonie avec des personnes d’origines différentes,
Etre médicalement apte             ;
Etre apte à travailler de jour comme de nuit.
Etre autonome et être capable de travailler sous haute pression,
Etre présent dans le local radio pendant les heures de service,
Avoir au moins 3 ans d’expérience dans les fonctions similaires,
La parfaite connaissance de l’anglais constitue un atout,
Une bonne maitrise des ordinateurs : le système d’exploitation Windows XP, les logiciels de bureautique Microsoft Officiel XP : Tableurs, le traitement de texte,
Une bonne maitrise des équipements de communication longue /courte distance : les stations fixes/mobiles HF (CODAN et BERRETT) ainsi que les radios VHF portatifs Motorola notamment.
La connaissance du Système des Nations Unies est un atout.
VI. Qualifications
 
Education:
Etre titulaire d’un diplôme secondaire (baccalauréat) ou équivalent,
 
 
Expérience:
Au moins 3 ans d’expérience dans les fonctions similaires.
Langues :    Parfaite connaissance du Français, connaissance d’au moins deux langues nationales et la connaissance de l’Anglais constituerait un atout.
Les candidats intéressés et dont les profils répondent aux critères du poste sont priés de faire acte de candidature sur formulaire P11, disponible sur le site www.undp.org plus une lettre de motivation et un curriculum Vitae actualisé plus  la copie des  diplômes et attestations.
Les candidatures doivent être adressées à Monsieur Boureima Younoussa, Directeur de pays Adjoint aux Opérations du PNUD, sous pli fermé au plus tard le 18/01/2016 à l’Immeuble de la Maison Commune, sis à Coléah corniche Sud, avec la mention
                                                 « Poste Operateur Radio »
                      LES CANDIDATURES FEMINIMES SONT VIVEMENT ENCOURAGEES

plus