CDI à Conakry Date limite: 30/10/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

MTN Guinée recrute Chef de Division Affaires Juridiques & Réglementaires

Rattaché au Directeur Corporate Affairs, les missions principales du « Manager Legal & Regulatory » sont : apporter une assistance juridique aux directions opérationnelles ; gérer et prévenir les risques de l’entreprise ; veiller aux intérêts de l’entreprise par la gestion des affaires réglementaires, la conformité dans l’exploitation, la veille politique, économique, sociale, concurrentielle et réglementaire et entretenir les relations de confiance avec les partenaires.
Issu d’une formation Bac+4/5 en Droit des affaires/Administration des Entreprises ou équivalent, vous avez une expérience d’au moins 5 ans dans une fonction similaire acquise en cabinet fiduciaire, en cabinet d’avocat, dans des entreprises du secteur des télécom et/ou chez des institutionnels en charge des NTIC. Vous possédez de bonnes connaissances en techniques et en droit des télécoms (produits et services) comme en droit de la concurrence et sur les institutions en charge des questions de télécommunications (autorité de régulation,…).
Goût pour la multidisciplinarité, curiosité intellectuelle, esprit de synthèse, qualité rédactionnelles, force de conviction, excellente aptitudes relationnelles, capacité à gérer de nombreux contacts et discrétion sont nécessaires dans ce poste. Vous êtes bilingue.
Merci d’adresser Lettre de motivation, CV et Prétentions salariales, au plus tard le 30 Octobre 2015, à l’adresse suivante :REC.MGLR@mtn.com.gn

plus
CDI à Conakry Date limite: 30/10/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

Avis de Recrutement d’un Coordonnatrice/Coordonnateur du Secrétariat Permanent du Plan Prioritaire d’appui à la Consolidation de la paix en Guinée

I. Information sur le poste
Titre du poste : Coordonnatrice/Coordonnateur du Secrétariat Permanent du Plan Prioritaire d’appui à la Consolidation de la paix en Guinée.
Localisation du poste : Conakry, République de Guinée
supervision : Conseiller en Paix et développement
Type de contrat : Fixed Term
Grade :   NOC
I. Contexte organisationnel
Après la tenue des premières élections présidentielles démocratiques de son histoire en 2010, la Guinée a renoué avec le concert des Nations. Toutefois, la perspective de l’organisation des élections présidentielles permettant de parachever une transition politique débutée en 2008 reste un point d’achoppement sociopolitique. En effet, la situation globale de la Guinée reste marquée par une très forte tension interne entre le Gouvernement, l’opposition et la société civile, consécutive au ralentissement, voire au blocage, du dialogue et aux difficultés à opérer les réformes nécessaires à l’avènement d’un véritable pluralisme politique et d’une bonne gouvernance d’une part, et au recul de la pauvreté d’autre part.
En outre, la question sécuritaire demeure une préoccupation récurrente, au regard de longues décennies de détérioration de la gouvernance au sein des forces de défenses et de sécurité. Du point de vue social, le contexte est marqué par une multiplication des sources de conflits, avec des prémisses de risque de conflit généralisé; l’existence grandissante de différentes lignes de fracture sociale au sein du pays; une menace croissante d’implosion sociale; et l’existence de frustrations nombreuses pour lesquelles les victimes demandent une prise en compte par la justice.
C’est dans ce contexte difficile que la Guinée a été admise sur l’agenda de la commission de consolidation de la paix, lui permettant ainsi de bénéficier de l’attention des partenaires en vue de la consolidation de la paix. A cet égard trois domaines d’interventions prioritaires ont été retenus dans le cadre d’une lettre d’engagement mutuelle entre le pays et ses partenaires : la réforme du secteur de la sécurité, la réconciliation nationale et l’emploi des jeunes et des femmes. La mise en œuvre des chantiers urgents dans ces trois secteurs a été traduite en actions programmatiques d’un Plan Prioritaire pour la Consolidation de la Paix en Guinée d’un budget de 18 millions de dollars dans sa première phase sur financement du fonds de Consolidation de la Paix des nations Unies. La deuxième phase du plan, d’un montant qui reste à déterminer portera sur la suite   des élections et la consolidation de l’après transition à travers le renforcement des acquis démocratiques et du processus de justice transitionnelle, ainsi que l’appui à l’accès à l’emploi pour les jeunes et les femmes.
Ce plan est le résultat d’une volonté partagée du Gouvernement Guinéen et de ses partenaires notamment les NU, de favoriser la consolidation de la paix en Guinée, dans le contexte de l’amélioration de l’environnement socio politique global indispensable à une bonne gestion et de finalisation du processus de transition, ainsi qu’à l’organisation d’élections libres dans un climat serein et apaisé. Ainsi, le plan prioritaire de Consolidation de la Paix, qui en est à sa seconde édition, vise à donner des réponses aux priorités exprimées par le Gouvernement en cohérence avec le DSRP, l’UNDAF, le Programme prioritaire minimum du Gouvernement et le plan quinquennal ainsi que les recommandations différentes concertations organisées entre les acteurs sociopolitiques et le Gouvernement Guinéen sous l’égide du Chef de l’État d’une part et entre les acteurs nationaux et les partenaires au développement d’autre part.
Par ailleurs, la maladie à virus Ebola s’est avérée être un choc sans précédent pour la Guinée frappant ses forces vives et s’attaquant au tissu social et économique. A ce titre, et compte tenu des risques potentiels pour la consolidation de la Paix, le Système des Nations Unies appuie la relance post-Ebola et appuie le Gouvernement dans la relance effective du processus de développement, le tout dans un climat apaisé.
La mise en oeuvre du second Plan Prioritaire de consolidation de la paix est coordonnée par le Secrétariat Permanent du Comité de pilotage du Plan prioritaire de consolidation en Guinée qui appuie directement les instances nationale de pilotage et de suivi du programme. Celui-ci arrivant à son terme, une réflexion stratégique devra être menée pour élaborer un prochain Plan Prioritaire.
Dans cette perspective, le Système des Nations Unies en Guinée, à travers le PNUD, recrute les services d’un(e) coordonnateur(trice) national(e) Secrétariat Permanent du Comité de pilotage du Plan prioritaire de consolidation en Guinée.
II. Mission du/de la Coordonnateur (trice):
En sa qualité de membre du bureau de la Coordinatrice Résidente en Guinée, le(a) coordonateur (trice) national(e) du Secrétariat Permanent du Comité de pilotage du Plan prioritaire de consolidation en Guinée est placé(e) sous la supervision générale de la Coordinatrice Résidente du Système des Nations Unies en Guinée et la supervision directe du Conseiller en Paix et développement. Il gère une équipe composée de d’un expert en suivi-évaluation, d’un assistant administratif et financier, d’un chargé de communication et de deux chauffeurs. Par ailleurs il bénéficie d’un appui-conseil opérationnel d‘un spécialiste en gestion de projet.
  Il ou elle aura pour principales responsabilités :
Coordonner la mise en œuvre du Plan Prioritaire de consolidation de la paix à travers la conception de projets pertinents, et le suivi de la réalisation technique des plans de travail de l’ensemble des activités;
Contribuer à l’élaboration des différentes évaluations des projets et du plan prioritaire, notamment l’évaluation d’impact du premier plan prioritaire et l’évaluation de l’évaluabilité d’un prochain Plan Prioritaire pour la Consolidation de la Paix.Appuyer le plaidoyer pour la mobilisation des partenaires au développement et des partenaires nationaux au travers du programme ;
Mettre en place une réponse conjointe du SNU en matière de consolidation de la paix en Guinée,  tenant en compte les avantages comparatifs de chacune des entités onusiennes en Guinée;
Assurer au projet une capacité de mise en œuvre et de décaissement rapide et soutenu;
Tisser un partenariat dynamique et adapté aux différents interlocuteurs et parties hpw prenantes du programme, et aux différents niveaux où se tisse ce partenariat ;
Coordonner et mettre en synergie plusieurs agences de réalisation et d’exécution du programme;
Fournir des analyses politiques et des conseils stratégiques au Coordonnateur Résident sur les questions de consolidation de la Paix;
Formuler, à l’intention du Comité de Pilotage du Plan Prioritaire de Consolidation de la Paix et de l’équipe pays du Système des Nations Unies en Guinée, des notes conceptuelles et des analyses sur la consolidation de la Paix, et l’ensemble des sujets connexes.
Analyser et évaluer les initiatives de promotion de la paix et de  prévention des conflits qui sont mis en œuvre par le système des Nations Unies et d’autres acteurs en Guinée tout en apportant des conseils qui favorisent les synergies ;
Assurer une coordination de l’ensemble des interventions du Fonds de Consolidation de la Paix afin de garantir la pertinence et la cohérence de la réponse programmatique du Fonds ;
Contribuer à désamorcer les situations et facteurs conflictuels, tout en reforcant simultanément les capacités de prévention des conflits et de consolidation de la paix des différents acteurs.
Dans l’exercice de ses fonctions de responsable technique et opérationnel du programme, le (la) coordonnateur (trice) du Secrétariat permanent devra assumer les principales tâches suivantes:
Organiser et superviser le travail de l’équipe de coordination du programme ;
S’assurer que les ressources du programme sont gérées selon les procédures de l’exécution directe (DEX) par les agences des Nations Unies bénéficiaires des fonds;
Veiller à la bonne gestion du programme, et à la qualité des résultats ;
Assister la Primature et le SNU dans la recherche dans la mobilisation de ressources et le partage d’expériences ;
Développer un réseau de partenariats autour de praticiens de la paix en Guinée ;
Contribuer à la réalisation des analyses sur la situation politique et socioéconomique en lien avec le Conseiller Paix et développement du Système des Nations Unies ;
Entreprendre, en collaboration avec les autres départements impliqués dans le programme et sous l’autorité de la Primature, toute initiative susceptible de promouvoir l’efficacité et la performance du programme ;
Apporter tout appui complémentaire à la bonne marche des activités de la Primature ayant un rapport direct avec les activités du programme compte tenu notamment de la mise en œuvre de la dimension transversale et multisectorielle du programme;
Créer et entretenir la synergie nécessaire entre le programme et l’ensemble des autres programmes et actions liées à la finalisation de la transition ;
Développer et assurer la synergie, la cohérence et la complémentarité entre tous les intervenants et toutes les parties prenantes du programme ;
Assurer la complémentarité et la cohésion du programme avec toutes les interventions en matière de consolidation de la paix et de la prévention des conflits en Guinée ;
Affiner les critères de choix des projets soumis au financement du programme ;
Identifier les lacunes critiques du Plan Prioritaire, les porter à l’attention du Comité de Pilotage, du système des Nations Unies et du Fonds de Consolidation de la Paix en vue de solutions adaptées ;
Contribuer à l’harmonisation et la coordination entre les procédures du Fonds de Consolidation de la Paix et celles de la Commission de Consolidation de la Paix, y compris en assurant la cohérence entre les aspects politiques et programmatiques de leur engagement commun, et en soutenant le bon fonctionnement des mécanismes de gestion entre  Conakry et  New York ;
Examiner les procédures de gestion existantes et les arrangements institutionnels de mise en œuvre des projets Fonds de Consolidation de la Paix en vue d’apporter des solutions d’amélioration;
Soutenir le fonctionnement du comité technique et apporter toute assistance nécessaire au Ministre Point focal Politique du Gouvernement Guinéen auprès de la Commission de Consolidation de la Paix/Fonds de Consolidation de la Paix;
Appuyer le fonctionnement du Comité de pilotage du Fonds de Consolidation de la Paix en Guinée, et veiller à la liaison avec les organisations gouvernementales et non gouvernementales et les donateurs actifs dans le domaine de la prévention des conflits et la consolidation de la paix ;
Identifier les opportunités de renforcement du partenariat et la mobilisation des ressources ;
Agir comme interface/point focal auprès des entités diverses soutenant le processus de la Commission de Consolidation de la paix en Guinée ;
Assister le Conseiller en paix et développement  dans la promotion des activités du programme et la gestion des relations quotidiennes du programme à la fois auprès des autorités gouvernementales (agences d’exécution et autres structures nationales), des agences du SNU, et des partenaires au développement;
Veiller au contrôle qualité de tous les documents du programme qui sont destinés aux autorités gouvernementales, aux partenaires techniques, à la société civile, aux partenaires au développement et au Bureau du Fonds de Consolidation de la Paix ;
Approuver et transmettre les comptes rendus d’activités et les rapports financiers du programme devant être adressés par le Coordinateur Résident, au Fonds de Consolidation de la Paix, aux autorités nationales et aux partenaires;
Superviser le travail de l’ensemble du personnel du programme en veillant à la qualité de leur performance ;
Assurer la promotion et le renforcement de l’appropriation nationale dans la mise en œuvre des activités et du projet en collaboration avec les responsables désignés de la Primature et des autres départements concernés;
Assurer la supervision des activités du programme conformément au plan de suivi, en collaboration avec les responsables de la Primature et des agences de mise en œuvre notamment au travers de missions sur le terrain ;
Assister les chefs d’agence impliquées dans le plan prioritaire dans la mise en œuvre et la coordination des activités du plan prioritaire portées par leur agence ;
 Assister le Conseiller Paix et développement du Système des Nations Unies dans la gestion de ses relations avec les autres intervenants, parties prenantes et partenaires au développement, en ce qui concerne la mise en œuvre du programme.
Collaborer étroitement avec le Conseiller Paix et Développement pour tous les aspects stratégiques et Politiques et de capitalisation de l’expérience du programme ;
Réaliser toute autre tâche à la demande du Conseiller Paix et développement du Système des Nations Unies.

plus
CDI à Conakry Date limite: 30/10/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

Avis de Recrutement d’un Associé à la Sécurité du Bureau du Pays

Information relative au Poste à pourvoir
Titre du Code de Travail: Associé à la Sécurité du Bureau du Pays
Service: Bureau de Sécurité
Sous l’autorité du : Conseillé à la Sécurité Régionale / Adjoint Régionale Spécialiste de la Sécurité (Superviseur Primaire)
Sous l’autorité du : Point Focal de Sécurité du Bureau du pays (Superviseur Secondaire)
Type de contrat : contrat de service
Lieu du poste : Conakry avec des déplacements à l’intérieur du pays.
 
 
II. Contexte organisationnel
Sous la supervision directe du Point Focal de Sécurité du Bureau du Pays (CO SFP), l’Associé à la Sécurité du Bureau du Pays (COSA) fournira  assistance dans la mise en œuvre du plan de sécurité et toutes les matières concernant la sécurité, les opérations de sécurité et la gestion. Le COSA rapportera au Conseiller Régional  à la Sécurité (RSA) ou Adjoint Régional Spécialiste de la Sécurité (DRSS) (variation selon la région particulière) pour les matières de sécurité. Il est important de remarquer que le COSA est un fonctionnaire local avec une expérience professionnelle en matière de sécurité qui doit toujours assumer ses fonctions en  étroite collaboration avec l’UNDSS et la supervision directe de PNUD CO SFP en lui rendant des comptes
III. Fonctions / Principaux Résultats clés attendus
Résumé des Tâches  Principales:
Aide dans la mise en œuvre du Plan de Sécurité du Bureau du Pays
Conformité avec MOSS/MORSS
Menace & Estimation de Risque
Liaison
Programmation
Partage d’Information
Assistance Générale au CO SFP
Tâches Générales
Assister à la mise en œuvre du Plan de Sécurité du Bureau du Pays
Fournir assistance au CO dans l’élaboration du Plan de Sécurité du Pays, les Plans de Contingences et le Cadre de Sécurité des Nations Unies, y compris l’assurance que tout le personnel de PNUD est couvert par les  Plans de Sécurité adéquats;
 Conjointement avec l’Unité des RH, s’assurer que les Listes du Personnel sont maintenues et fournis régulièrement à l’UNDSS ;
Maintenir et évaluer les Plans de Communications de PNUD CO;
Surveiller l’entrée / les Listes de vérification de sortie;
Administrer et évaluer le Plan du Gardien de PNUD CO;
Faciliter des dédouanements de sécurité pour tout le personnel de PNUD présents dans le  pays;
En coordination avec UNDSS, assurer la disponibilité des procédures mises à jour et adéquates pour faire face aux urgences qui impliquent le personnel de PNUD dans toutes les localisations /bureaux du projet;
En coordination avec UNDSS être préparé à assurer 24 heures /24 toute la sécurité en rapport aux incidents qui pourraient advenir au personnel de PNUD.
 Conformité avec MOSS/MORSS (Mesures de sécurité standard pour les Opérations et les Résidences)
S’assurer que le personnel de PNUD, bureaux, résidences et le matériel sont conformes principes de MOSS/MORSS;
Assurer que tout le personnel membre de PNUD a complété la Sécurité de Base Approfondie dans le Domaine de la Formation et que les copies des  certificats sont gardés à l’Unité des RH;
Donner des conseils sur la sélection et acquisition de matériel approprié pour la sécurité (véhicules, matériel des télécommunications, etc..).
Superviser l’acquisition, le déploiement et la fonctionnalité du matériel;
Coordonner avec le SFP et UNDSS pour mener des estimations de sécurité périodiques dans les locaux de  PNUD et le matériel et fournir des conseils à propos des déficits de sécurité dans la préparation avec hpw des améliorations recommandées et des solutions;
Coordonner avec les CO SFP, UNDSS et les occupants du bâtiment dans la mise en œuvre  des mesures de sécurité et procédures du bureau de  PNUD (l’accès au contrôle des visiteurs et véhicules).
Menaces & Evaluation de Risque
            Comme recommandé, fournir des entrées à l’UNDSS pour aider dans la préparation des Estimations complètes du Risque de Sécurité (Pays, Région, Site, Projet ou Individu spécifique);
Sous la direction du SFP et en étroite coopération avec l’ UNDSS, aider dans la conduite des estimations de risque de sécurité de PNUD, évaluations et études et donner des conseils au  CO en matière de sécurité dans les bureaux de PNUD et projets dans tous les emplacements.
 Liaison
En étroite coordination avec l’UNDSS, assurer une  liaison professionnelle appropriée avec les agences hôtes du gouvernement, autorités locales responsables de la sécurité, ordre public, équivalents des missions diplomatiques, chefs traditionnels et conseils municipaux.
Programmation
Fournir des conseils en matière de politiques pertinentes de sécurité et règlements (par exemples MOSS, la Structure de la Responsabilité, le SOPs et des pratiques saines et sécurisantes) pour  aider les preneurs  de décision à déterminer les effets potentiels sur les activités de PNUD;
Sous la direction du SFP et en coordination directe avec l’UNDSS et la Gestion de PNUD, examiner l’impact des facteurs de sécurité à propos du Programme de conception et livraison de PNUD, aussi bien que l’impact potentiel que le  programme pourrait avoir sur la  stabilité et la sécurité (positif et négatif), et faire des recommandations préliminaires concernant les besoins de sécurité possibles et les améliorations.
Partage des Informations
Fournir des  conseils exacts de sécurité en temps  opportun à tout le personnel;
Informer immédiatement le SFP et l’UNDSS à propos de toute la sécurité du personnel de PNUD et les  incidents qui pourraient leur advenir;
S’assurer que les membres du personnel du Programme de PNUD soient informés des rapports de situation et d’ autres informations appropriées de sécurité produite par l’UNDSS;
Encourager un échange de sécurité de l’information avec le personnel de projet de PNUD;
Aider dans la préparation des rapports de sécurité de PNUD tels que les Rapports des Incidents et Rapports Hebdomadaires;
Fournir une assistance adéquate au CO dans la collecte et la mise à jour des informations en rapport avec les questions de sécurité et les communiquer aux vrais interlocuteurs.
Assistance générale au CO SFP
Maintenir de façon confidentielle les fichiers/documents de correspondance de routine en rapport avec les questions de sécurité;
Rédiger des comptes rendus et/ou des notes aux réunions de Sécurité de PNUD.
Aider dans la mise en oeuvre de la Continuité des activités du bureau.
Autres Tâches
Fournir assistance dans la conduite et le suivi des enquêtes et incidents touchant le personnel de PNUD et dans les bureaux;
En étroite coopération avec l’UNDSS, fournir de l’aide dans l’organisation  et conduite des  briefings de formation et cours en matière /conscience de sécurité et l’état de préparation et orientation aux nouveaux membres du personnel assignés;
Représenter le PNUD aux réunions de sécurité, selon le cas, en l’absence du CO SFP;
Exécuter les tâches du PNUD SURGE  dans la sous -région sous la direction du RSA/DRSA comme exigé;
Exécuter d’autres tâches de sécurité-apparentées assignées par le CO SFP et/ou RSA/SRSA.

plus
CDI à Conakry Date limite: 30/10/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

MTN Guinée recrute Chef des Ventes Régional

Rattaché au Directeur Commercial et à la tête d’une équipe d’Animateurs Réseau de distribution, vous animez au quotidien le développement de performance commerciale et garantissez, sur le périmètre de votre Région, tant la qualité de service offerte par notre réseau de distributeurs et leurs points de ventes implantés que la pertinence du maillage du réseau.
Vos principales activités concernent : le maillage et le remplissage du réseau de distribution – la cohérence entre le nombre de points de vente et les stocks de produits et services, – le respect des engagements contractuels des partenaires, – la fidélisation des partenaires, – la sécurisation des flux sur le réseau de distribution, – l’ identification des lieux d’implantation les plus approprié, des besoins éventuels de densification du Réseau et de dédoublement – l’animation des actions de formations au plan technique, le respect des modalités contractuelles de fonctionnement des Points de vente vis-à-vis des clients – le reporting de votre activité etc.
De formation commerciale (Bac + 4/5) ou équivalent, vous avez une solide expérience du  métier de la distribution, dont au moins 2 ans d’expérience de Chef de ventes Régional et management d’une équipe de commerciaux terrains.
Qualités requises : Capacités managériales / Gout du terrain / Avoir exercé au préalable le métier d’Animateur de Réseau / Force de proposition / Capacités d’analyse et de modélisation / Excellent relationnel / Excellence commerciale
Merci d’adresser Lettre de motivation, CV et Prétentions salariales, au plus tard le 30 Octobre 2015, à l’adresse suivante :REC.MGVR@mtn.com.gn

plus
CDI à Conakry Date limite: 30/10/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

MTN Guinée recrute Chef de Division Développement des Ressources Humaines

Rattaché au DRH, vous assurez le développement des compétences et performances des salariés et de l’entreprise par l’animation du Système d’évaluation annuel, la Formation, la GPEC et la définition & l’organisation des postes et emplois.
Vous accompagnez tous les grands chantiers RH en leur apportant les outils et les appuis méthodologiques. Vous animez le système de management des performances depuis la fixation des objectifs jusqu’à l’exploitation des résultats des entretiens d’évaluation. Vous proposez les programmes de formation des salariés et supervisez leur organisation et leur déroulement. Vous repérez les « bons potentiels » de l’entreprise et balisez leur parcours. Vous supervisez l’évolution des postes et des organigrammes.
Issu d’une formation Bac + 4/5 RH ou équivalent, vous avez une expérience de 5 ans minimum en RH dont IMPERATIVEMENT 3 ans au moins dans les problématiques de gestion et développement des performances et des compétences individuelles et collectives.
Force de proposition, dynamique et affirmé, vous possédez de réelles capacités d’adaptation et savez appréhender les contextes sociaux difficiles.Vous êtes bilingue.
Merci d’adresser Lettre de motivation, CV et Prétentions salariales, au plus tard le 30 Octobre 2015, à l’adresse suivante :REC.MGRH@mtn.com.gn

plus
CDI à Conakry Date limite: 30/10/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

MTN Guinée recrute Chef de Division Revenue Assurance

Rattaché(e) au Directeur Financier, vos principales activités sont : Manager une équipe ; Détecter les fuites de revenu et optimiser les coûts ; Auditer des données, produire des reportings métiers et décisionnels, interagir avec les équipes opérationnelles pour déceler les améliorations de process tout en conservant un axe de contrôle de gestion ; Utiliser les bases de données des coûts et des revenus de l’entreprise afin de calculer les marges brutes, les coûts non affectés ; Identifier les mauvaises pratiques métiers ; Mettre en place des outils de suivi et de reporting tels que la comparaison des parcs opérateur avec les propres bases de données de l’entreprise mais aussi le suivi du trafic par type d’appel (détection des fraudes) ; Observer la concurrence, analyser la performance de l’entreprise par rapport à son marché et élaborer la stratégie commerciale de l’établissement tout en veillant à sa bonne application..
Issu(e) d’une école de commerce ou d’Ingénieurs (Bac + 4/5) avec une spécialisation financière,  Vous avez une expérience dans la fonction Revenue Assurance de minimum 5 années, dont au moins 2 années en tant que Responsable Revenue Assurance ou Audit interne voire chez un Opérateur Télécoms.
Parfaitement à l’aise avec les différentes fonctionnalités d’Excel. Vous disposez d’un bon sens relationnel et de la persuasion, un excellent leadership, un sens de l’analyse très développé et l’esprit de synthèse.
Merci d’adresser Lettre de motivation, CV et Prétentions salariales, au plus tard le 30 Octobre 2015, à l’adresse suivante :REC.MGRA@mtn.com.gn

plus
CDI à Conakry Date limite: 30/10/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

MTN Guinée recrute Chef de Division Trésorerie

Rattaché (e) au Directeur Financier, le « Manager Treasury » est chargé(e) de gérer la trésorerie de l’entreprise, de réaliser les prévisions de trésorerie à court et à moyen terme mais également de gérer la relation quotidienne avec les partenaires financiers de MTN Guinée.
A ce titre, vos principales activités sont les suivantes : Suivre au quotidien les positions de trésorerie (GNF et devises) ; Gérer le cash-pooling, en relation avec le Directeur Financier et le Senior Manager Finance Operations ; Superviser le quotidien : rapprochements bancaires et suivi comptable des opérations de banque ; Etablir les situations de trésorerie et de prévisions mensuelles glissantes CT/MT en vue du pilotage du cash : analyse des écarts réalisé/prévisions, pilotage de l’endettement ; Suivre les procédures Groupe concernant les relances clients et le recouvrement, afin de piloter les risques liés au portefeuille clients, Mener toute analyse spécifique à la demande de la Direction Générale, etc.
De formation supérieure (Bac + 4/5) en gestion/finance, idéalement complétée par un diplôme comptable, vous disposez d’au moins 5 années d’expérience en entreprise internationale dans des fonctions similaires. Vous disposez d’une expérience managériale et pratiquez couramment l’anglais.
Merci d’adresser Lettre de motivation, CV et Prétentions salariales, au plus tard le 30 Octobre 2015, à l’adresse suivante :REC.MGTR@mtn.com.gn

plus
CDI à Conakry Date limite: 30/10/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

MTN Guinée recrute Chef du Département Systèmes d’Information

Rattaché au Directeur des Technologies, la mission du « Senior Manager Information Systems » consiste à définir et mettre en œuvre la politique informatique en accord avec la stratégie et les objectifs de performance de MTN Guinée. Ses principales responsabilités sont :
Recueillir et étudier les besoins exprimés par les directions métiers de l’entreprise;
Évaluer et préconiser les investissements informatiques correspondant aux besoins métiers exprimés;
Anticiper les changements et orienter les choix de la direction générale en matière de technologies de l’information (schéma directeur informatique);
Assurer l’adéquation entre les besoins des clients de l’entreprise, la stratégie de la société et les outils informatiques ;
Mettre en œuvre la politique informatique et la gouvernance du SI ; Etc.
Issu(e) d’une École d’ingénieurs (informatique, télécoms, généraliste) ou équivalent, vous présentez une expérience réussie de 7 à 10 ans en tant que responsable de service ou d’une direction informatique (informatique, télécoms ou métier) dans une SSII et/ou dans une entreprise de dimension internationale.
Pragmatique, charismatique, autonome, rigoureux et organisé, votre bon sens renforce vos excellentes qualités relationnelles et de leadership.Anglais exigé.
Merci d’adresser Lettre de motivation, CV et Prétentions salariales, au plus tard le 30 Octobre 2015, à l’adresse suivante :REC.SMIS@mtn.com.gn

plus
CDI à Conakry Date limite: 30/10/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

MTN Guinée recrute Chef du Département Comptabilité & Finances

Rattaché au Directeur Financier, la mission principale du « Senior Manager Finance Operations » consiste à garantir la fiabilité des comptes de MTN Guinée.
Ses principales activités sont :
Suivre la comptabilité générale et analytique : clôtures mensuelles et annuelles, facturation, comptabilité clients/fournisseurs, trésorerie, fiscalité (impôt sur les sociétés et taxes diverses) ;
Etablir les états analytiques de gestion (état des ventes par produit, par mois, état des stocks et des achats, etc.) ;
Réaliser les différentes déclarations fiscales et sociales;
Assurer gestion des biens immobiliers et des contrats d’assurance de l’entreprise;
Superviser et encadrer l’activité de vos collaborateurs
De formation BAC + 5 DECF (Diplôme d’Études Comptables et Financières), Grande école de commerce, DESCF (Diplôme d’Études Supérieures Comptables et Financières), expertise comptable ou équivalent, vous présentez IMPERATIVEMENT une expérience de 8 à 10 ans dont au moins 5 ans dans des fonctions de chef comptable, expert-comptable ou contrôleur de gestion en cabinet et/ou en entreprise de dimension internationale. Vos maitriser les normes comptables internationales et l’OHADA
Qualités managériales, capacité d’analyse, rigueur, esprit critique, discrétion, disponibilité, capacité d’organisation et de synthèse sont vos atouts pour ce poste. Anglais Exigé.
Merci d’adresser Lettre de motivation, CV et Prétentions salariales, au plus tard le 30 Octobre 2015,  à l’adresse suivante :REC.SMCF@mtn.com.gn

plus
CDD à Conakry Date limite: 23/10/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

AVIS DE VACANCE DE POSTE

Projet : Planification Nationale sur la diversité biologique et mise en œuvre en Guinée du Plan Stratégique de la Convention sur la Diversité Biologique 2011-2020 et les Objectifs d’Aichi.
Intitulé du Poste : Equipe de consultants nationaux pour l’élaboration du document final de la stratégie révisée sur la diversité biologique, conformément aux orientations globales du Plan stratégique de la Convention sur la Diversité Biologique  pour 2011-2020 et les objectifs d’Aichi et du son résumé politique pour décideurs.
Lieu d’intervention : Conakry
Durée du contrat :    30 jours ouvrables
Entrée en fonction : 26 Octobre 2015
Date limite de dépôt des candidatures : 20 octobre 2015 à 12 heures
II. Contexte
La Guinée s’apprête à mettre en œuvre un projet de conservation de la biodiversité du Fonds Mondial pour l’Environnement (FEM) à travers le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), dont l’objectif est d’intégrer les obligations du pays aux termes  de la Convention sur la diversité biologique (CDB) dans ses cadres nationaux de planification du développement, par le biais d’un processus renouvelé et participatif de planification en matière de diversité biologique  et d’élaboration de stratégies conformément aux orientations globales du Plan stratégique de la Convention sur la Diversité Biologique  pour 2011-2020 et les objectifs d’Aichi
A cet égard, le Ministère de l’Environnement, Eaux et Forêts, en collaboration avec le PNUD, souhaite recruter  un groupe constitué de trois (3) experts nationaux spécialistes en élaboration et intégration de stratégies et de plans d’action en matière de diversité biologique pour 30 jours ouvrables à compter de la date de signature du contrat et dont le recrutement fait l’objet des présents Termes de référence.
Les trois cadres spécialistes doivent être diplômés en Biologie (Docteur, Master ou Ingénieur), en Agronomie / Foresterie (Docteur, Master ou Ingénieur), en Economie (Docteur, Master ou Ingénieur), mais aussi très avertis en matière de biodiversité.
III. Description des responsabilités
L’équipe de consultants nationaux, spécialistes en élaboration et intégration de stratégies et de plans d’action en matière de diversité biologique aura pour charge d’analyser les rapports portant sur:
La stratégie nationale sur la diversité biologique 2011-2020 et les objectifs d’Aïchi ;
Le plan d’actions National pour la mise en œuvre de la stratégie nationale sur la diversité biologique 2011-2020 et les objectifs d’Aïchi ;
Les valeurs économiques et socioculturelles de la réserve naturelle de Kounounkan, Guinée et recommandations en matière de biodiversité et de changements climatiques ;
la définition des cadres nationaux de mise en œuvre de la stratégie nationale révisée sur la diversité biologique et son plan d’actions ;
la définition des cadres permanents de présentation de rapports sur l’application de la convention sur la diversité biologique et son plan d’actions
pour produire une stratégie, un plan d’action harmonieux et équilibré, d’environ 150 pages et un résumé politique pour décideurs, assortis de mesures qui permettront de mettre en œuvre les objectifs fixés, obtenir une intégration sectorielle avec notamment une prise en compte de la biodiversité dans les plans de développement, de réduction de la pauvreté et d’atténuation des changements climatiques, afin de combler les lacunes relevées dans l’analyse du développement économique axé sur la biodiversité et fondé sur l’exploitation minière, l’exploitation forestière, l’agriculture, l’élevage, la pêche et pour valoriser les opportunités de préservation et d’utilisation durable appliquant les directives du plan stratégique 2011-2020 de la biodiversité .
 
IV. Exigences en termes de qualification
Le groupe sera constitué de trois spécialistes dans l’un des principaux secteurs clés liés à la diversité biologique. Les experts concernés devront  avoir une bonne capacité de travail en groupe, une capacité de production de documents analytiques, une bonne expérience de travail dans le domaine de l’élaboration de stratégies et hpw de plans d’actions en matière de diversité biologique et en gestion de l’environnement et une bonne compréhension des liens entre le développement local, l’agriculture, la foresterie, les aires protégées et l’adaptation au changement climatique.
Le groupe constitué se choisira un leader (chef de groupe) dont le rôle sera de coordonner et d’impulser les travaux et qui sera le responsable de la qualité des résultats.
Pour ce faire, les principales aptitudes, compétences exigées du groupe et principalement du Chef de groupe se résument comme suit:
Leadership et aptitude à entreprendre ;
Grande capacité à coordonner et à travailler en équipe, y compris dans des environnements complexes ;
Bonne aptitude à communiquer ;
Une capacité d’analyse et de synthèse
Connaissance des procédures et valeurs essentielles des Nations Unies
NB : Le chef de groupe en sa qualité de coordonnateur consensuel de l’équipe, est responsable de l’atteinte des  produits attendus  qui constituent  l’objectif commun du groupe,  dans une synergie de groupe.
V. Produits attendus
L’équipe de consultants nationaux, spécialistes en élaboration et intégration de stratégies et de plans d’actions en matière de diversité biologique produira un rapport  portant deuxième stratégie nationale sur la biodiversité, son plan d’action et son résumé politique pour décideurs, approuvés par les entités nationales concernées sur CD et papier.
Cette stratégie et son plan d’action nationaux en matière de biodiversité (SPANB) devront :
définir des cadres nationaux de mise en œuvre qui prévoient : (i) un responsable institutionnel pour diriger la mise en œuvre de la stratégie et son plan d’actions et des partenariats stratégiques (nationaux et internationaux), (ii) un plan de mise en œuvre simple et réalisable, chiffré assurant la mise en œuvre effective et établissant des priorités, (iii) des évaluations de besoins en termes de capacités, de technologie et de financement et (iv) une stratégie de mobilisation des ressources pour la mise en œuvre du SPANB comprenant une évaluation de références de financements existants pour la diversité biologique du plan d’action contenu dans le SPANB ;
Créer un cadre permanent de présentation de rapports d’application de la Convention sur la Diversité Biologique avec un ancrage institutionnel, la création officielle de comités techniques, de dispositifs et de mécanismes pour la collecte et le suivi des données.
VI. Budget et arrangements contractuels
Le dossier des consultants doit être présenté par le Chef de groupe. Dès lors, ceux des consultants  indépendants ne seront pas examinés.
La durée totale de la consultation est de 30 jours ouvrables.
Le rapport préliminaire sera soumis au Comité UNBio pour examen de conformité par rapport aux TDR en vue de sa présentation à l’atelier de validation des pairs.
Le rapport final qui tient compte de tous les commentaires/observations faits tout au long du processus des travaux sera présenté 10 jours ouvrables après l’atelier.
Le paiement sera effectué en trois (3) tranches
VII. Consultation des TDR
Les TDR sont à consultés pendant les heures ouvrables au Bureau de  Dr Selly CAMARA, Directeur National du Programme Environnement Développement Durable, sis à Coléah – Quartier Lansébunyi, Conakry– République de Guinée ou au bureau de Elhadj Maadjou BAH, Consultant Principal du Projet, sis dans l’immeuble CNLS, au premier étage côté ouest.
VIII.  Présentation des dossiers de candidature
Les dossiers de candidatures devront être déposés sous plis fermés avec les mentions impératives «Planification Nationale sur la diversité biologique », au Secrétariat Central du Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts / Coléah/Conakry, à l’adresse de Dr Selly CAMARA, Directeur National du Programme Environnement et Développement Durable.
La date limite de dépôt des candidatures est fixée au Mardi 20 octobre 2015 à 12 heures

plus