CDI à Kissidougou Date limite: 20/11/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN CHAUFFEUR

I. Information sur le poste
Titre du Poste:
Lieu d’affectation :
Durée de l’affectation :
Entrée en fonction :
Superviseur :
Date limite de dépôt :
Un Chauffeur
Kissidougou
1 an, renouvelable selon performance
30 Novembre 2015
Coordonnateur/ Régisseur de l’UGP
20 Novembre 2015
 
II. Contexte organisationnel
Dans le cadre de sa politique de Réforme du Système de Sécurité, la République de Guinée bénéficie du soutien de l’Union Européenne à travers le Programme d’Appui à la Réforme du Secteur de Sécurité (PARSS) dont l’objectif global est de contribuer à la stabilisation du pays dans son chemin vers la consolidation de la paix.  Ce programme constitue une contribution à la mise en œuvre du Programme Pilote National de Réintégration Socio-économique (PNRSE) qui vise la mise en place d’un mécanisme durable de réintégration pour les populations vulnérables et ex-Force de Défense et de Sécurité (FDS). Le PNRSE est une réponse du gouvernement et tout particulièrement du Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail (METFP-ET) qui a entre autres comme mission la création d’emplois notamment par la mise en place de travaux à Haute Intensité de Main-d’œuvre (HIMO), la promotion de l’entreprenariat local, la formation technique et professionnelle et l’autonomisation économique et sociale en soutenant les Activités Génératrices de Revenus (AGR) par le microcrédit et autres instruments adaptés.
L’approche proposée pour la mise en œuvre du PNRSE s’inspire de la stratégie innovatrice de la Politique des Nations Unies pour la création d’emplois, de revenus, et la réintégration dans les situations post-conflit et tient en compte des expériences passées dans le domaine de la mise en œuvre pratique des programmes de réintégration socio-économique des groupes vulnérables à risque d’exclusion sociale dans d’autres pays. Cette approche est basée sur les éléments novateurs suivants: a) la cohésion sociale ; b) l’appropriation individuelle et collective ; c) l’épargne individuelle ; d) l’investissement et le choix des opportunités ; e) le partage du risque et f) la consolidation et la durabilité des interventions. Il est important de signaler que la stratégie proposée surmonte une des principales contraintes des programmes classiques de réinsertion socio-économique qui est d’une durée moyenne de 18 mois, puisque pour qu’une réelle réintégration socio-économique se matérialise avec succès dans des situations de transition, il faut que le programme ait une durée minimale de 4 ans.
Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme National de Réintégration Socio-économique (PNRSE), une Unité de Gestion du Programme (UGP) est mise en place et dispose de ressources humaines et matérielles spécifiques pour la réalisation des activités. L’UGP rend compte au Comité de suivi de hpw projet,  un comité intersectoriel et interministériel qui regroupe des représentants de l’ensemble des parties prenantes. Dans sa phase pilote, le programme couvre la zone spéciale de Conakry et la préfecture de Kissidougou.
III. Fonctions
Sous l’autorité du coordonnateur et de la responsabilité du comptable, les chauffeurs tiennent les  carnets de bord et les fiches techniques des véhicules et assurent le bon entretien des véhicules. Ils auront entre autres comme tâches de :
–          Conduire les véhicules en milieu urbain, interurbain et en brousse sur des terrains accidentés, sableux ou boueux ;
–          Conduire le personnel appelé à intervenir aux activités du projet ;
–          Veiller à l’entretien et au maintien en bon état de marche des véhicules ;
–          Tenir à jour les carnets de bord des véhicules ;
–          Rédiger/Exploiter des rapports de circonstance, relatifs à l’état des véhicules et des passagers ;
–          Effectuer des missions à l’intérieur du pays ;
–          Effectuer des  tâches de mécanique auto sur les véhicules, en cas de nécessité ;
–          Entretenir une bonne communication avec le comptable et le coordonnateur sur l’état et les besoins pour le bon fonctionnement des véhicules.
 
IV. Compétences
Les compétences minimales requises pour occuper ce poste sont :
 
un permis de conduire de catégorie B depuis au moins 5 ans ;
une bonne connaissance en mécanique ;
une expérience d’au moins 3 ans comme chauffeur/coursier dans une entreprise/projet ;
une connaissance de l’agglomération de Conakry ;
une maitrise parfaite de l’intérieur du pays attestée par des missions/déplacements ;
une disponibilité à faire des missions de court/moyen séjour à l’intérieur du pays ;
une bonne expérience dans l’entretien des véhicules.
 
 
V. Qualifications requises
Éducation :
 
Être au moins titulaire d’un permis de catégorie B depuis 5 ans au moins
Expérience :    Disposer d’au moins 3 ans d’expériences de travail prouvées dans une entreprise/projet
Langue requise :    Excellente capacité de communication orale et écrite en français suffisante pour tenir un carnet de bord et rédiger un petit rapport sur l’état du véhicule.
 
Soumission du dossier :
Les candidats intéressés par la présente offre sont priés de soumettre leur candidature composée d’une lettre de motivation, d’un curriculum vitae à jour, de la copie du permis de conduire certifié conformes à l’original et les attestations de service. Le dossier est à déposer sous pli fermé au siège de l’Agence Guinéenne de Promotion de l’Emploi (AGUIPE), préfecture de Kissidougou portant la mention « Candidature pour le poste de chauffeur du PNRSE».
 
La date limite de dépôt est fixée au Vendredi 20 Novembre 2015 à 13 heures
Ne seront contactées que les personnes retenues pour l’entretien
 

plus
CDI à Conakry Date limite: 30/10/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

AVIS DE RECUTEMENT D’UN (E) CONSULTANT(E) NATIONAL(E ) POUR L’ELABORATION D’UNE STRATEGIE DE COMMUNICATION POUR LECOMITE NATIONAL DE PILOTAGE DE LA REFORME DU SECTEUR DE SECURITE (CNP-RSS)

Le PNUD/ GUINEE recherche  d’un (e) consultant(e) national(e)  pour l’élaboration d’une stratégie de communication pour le comité national de pilotage de la réforme du secteur de sécurité (CNP-RSS)
Titulaire d’un diplôme d’un diplôme universitaire (Bac +4) Maitrise  en Communication, journalisme, Droit, Sciences Sociales, Management ou autres disciplines similaires.
Expérience :
Avoir une expérience d’au moins 3 ans dans le domaine de la Communication institutionnelle;
Avoir de référence avérée en matière de Communication ;
Si possible justifier la réalisation de mandats illustrant une prise en compte de l’approche genre;
Avoir une bonne connaissance de l’environnement sécuritaire en Guinée ;
Avoir une bonne expérience dans le développement hpw de stratégie et plan de communication pour les  organisations ;
Avoir une bonne connaissance  du fonctionnement du CNP-RSS ;
Une bonne capacité d’analyse et de synthèse;
Une bonne connaissance de la géographie et de la culture des milieux ;
Une très bonne capacité de communication et relationnelle ;
Une connaissance approfondie des logiciels de publication et des procédures de productions de supports imprimés et audiovisuels.
Les candidats intéressés sont priés de consulter la version intégrale des termes de références à travers le lien ci-après :http://procurement-notices.undp.org/index.cblefm  ou disponible au bureau du PNUD à Conakry
Tout(e) consultant(e) éventuel(le)l qui aurait besoin de clarifications à propos du document d’invitation à soumissionner peut en informer par écrit le  PNUD /GUINEE à l’adresse : offres.gn@undp.org
Sincères salutations
Postuler

plus
CDI à Conakry Date limite: 21/11/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D’UN COMPTABLE SUBVENTION FONDS MONDIAL DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA SUBVENTION GIN-H-CNLS DU NOUVEAU MODELE DE FINANCEMENT DU FONDS MONDIAL DE LUTTE CONTRE LE SIDA, LA TUBERCULOSE ET LE PALUDISME

CONTEXTE ET JUSTIFICATION :
La République de Guinée a soumis une Note Conceptuelle (NC) pour la composante VIH/SIDA au Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme qui a été approuvée pour 2 ans (2015-2017) au compte du Nouveau Modèle de Financement (NMF).
Pour la mise en œuvre de cette NC, le Secrétariat Exécutif du Comité  National de Lutte contre le Sida (SE/CNLS) a été retenu au nombre des  Récipiendaires Principaux (RP).
Pour garantir une gestion saine et efficace de cette subvention, le SE/CNLS lance un appel à candidature pour le recrutement d’un comptable subvention Fonds mondial pour le Sous Récipiendaire FMG.
TERMES DE REFERENCE  (TDR)
Les TDRs peuvent être retirés de 9 heures à 16 heures du lundi au jeudi et les vendredis de 9 heures à 13 heures auprès du Secrétariat  Central du SE/CNLS, 4ème Etage, Immeuble CNLS, Cour Ex-ENIPRA, Quartier Almamya, Commune de Kaloum, Tel : (224) 664 46 71 73/ 657 31 43 44 ;  BP : 3934 Conakry République de Guinée ou par courriel à l’adresse : cnlsida02@yahoo.fr
DOSSIER DE CANDIDATURE
hpw style="color: #000000;">Le dossier de candidature devra comprendre :
Une demande manuscrite à adresser au Secrétaire Exécutif du Comité National de Lutte contre le Sida
Un CV mis à jour
Les copies légalisées des diplômes
Les copies légalisées des attestations de travail
Quatre (4) photos d’identité
Le certificat de nationalité
Le certificat de visite et de contre visite
La photocopie de la carte d’identité nationale
Un casier judiciaire
Une adresse accessible et un numéro de téléphone de contact
DELAI DE DEPOT DES CANDIDATURES
Les dossiers de candidature comprenant toutes les informations sont à déposer de 9 heures à 16 heures du lundi au jeudi et les vendredi de 9 heures à 13 heures au Secrétariat Exécutif du CNLS,4ème Etage, Immeuble CNLS, Cour Ex-ENIPRA, Quartier Almamya, Commune de Kaloum, Tel : (224) 664 46 71 73/ 657 31 43 44 ; BP: 3934 Conakry République de Guinée ou par courriel à l’adresse : cnlsida02@yahoo.fr en prenant soin de mentionner « Comptable subvention Fonds mondial pour FMG » sur l’enveloppe ou dans le courriel au plus tard le vendredi 21/ 11 /2015 à 10 heures précises.
Conakry, le 09/11/2015                                                            
Le Secrétaire Exécutif
Docteur Abass DIAKITE

plus
CDI à Conakry Date limite: 06/11/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D’UN(E) SECRETAIRE RECEPTIONNISTE DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA SUBVENTION GIN-H-CNLS DU NOUVEAU MODELE DE FINANCEMENT DU FONDS MONDIAL DE LUTTE CONTRE LE SIDA, LA TUBERCULOSE ET LE PALUDISME

CONTEXTE ET JUSTIFICATION :
La République de Guinée a soumis une Note Conceptuelle (NC) pour la composante VIH/SIDA au Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme qui a été approuvée pour 2 ans (2015-2017) au compte du Nouveau Modèle de Financement (NMF).
Pour la mise en œuvre de cette NC, le Secrétariat Exécutif du Comité  National de Lutte contre le Sida (SE/CNLS) a été retenu au nombre des  Récipiendaires Principaux (RP).
Pour garantir une gestion saine et efficace de cette subvention, le SE/CNLS lance un appel à candidature pour le recrutement d’un(e) secrétaire réceptionniste.
TERMES DE REFERENCE  (TDR)
Les TDRs peuvent être retirés de 9 heures à 16 heures du lundi au jeudi et les vendredis de 9 heures à 13 heures auprès du Secrétariat  Central du SE/CNLS, 4ème Etage, Immeuble CNLS, Cour Ex-ENIPRA, Quartier Almamya, Commune de Kaloum, Tel : (224) 664 46 71 73/ 657 31 hpw 43 44 ;  BP : 3934 Conakry République de Guinée ou par courriel à l’adresse : cnlsida02@yahoo.fr
DOSSIER DE CANDIDATURE
Le dossier de candidature devra comprendre :
Une demande manuscrite à adresser au Secrétaire Exécutif du Comité National de Lutte contre le Sida
Un CV mis à jour
Les copies légalisées des diplômes
Les copies légalisées des attestations de travail
Quatre (4) photos d’identité
Le certificat de nationalité
Le certificat de visite et de contre visite
La photocopie de la carte d’identité nationale
Un casier judiciaire
Une adresse accessible et un numéro de téléphone de contact
DELAI DE DEPOT DES CANDIDATURES
Les dossiers de candidature comprenant toutes les informations sont à déposer de 9 heures à 16 heures du lundi au jeudi et les vendredi de 9 heures à 13 heures au Secrétariat Exécutif du CNLS,4ème Etage, Immeuble CNLS, Cour Ex-ENIPRA, Quartier Almamya, Commune de Kaloum, Tel : (224) 664 46 71 73/ 657 31 43 44 ; BP: 3934 Conakry République de Guinée ou par courriel à l’adresse : cnlsida02@yahoo.fr en prenant soin de mentionner le poste visé sur l’enveloppe ou dans le courriel au plus tard le vendredi 21/ 11 /2015 à 10 heures précises.

plus
CDI à Conakry Date limite: 06/11/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT DU PERSONNEL DE L’UNITE DE GESTION DU PROJET

PREAMBULE
Pays : République de Guinée
Département : Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, l’Emploi et du Travail
Nom du Projet : Projet d’Appui au Développement des Ecoles de Formation Technique et Professionnelle en République de Guinée
Secteur : Education/Enseignement Technique et Formation Professionnelle
Mode de financement : Mode de financement islamique – conforme à la Charia
N° de Financement : N°2 GUI 0113/0114/0115
Contexte :
Le Gouvernement de la République de Guinée a obtenu un Crédit de la Banque Islamique de Développement en vue de financer la réalisation d’un Projet d’Appui au Développement des Ecoles de Formation Technique et Professionnelle ci-après désigné « le Projet ».  Le Ministère Guinéen de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail (METFP/ET) est l’entité responsable et a été chargée de la mise en œuvre et du suivi de la réalisation du projet par le biais d’une Unité d’Exécution du Projet (UEP) située au sein dudit Ministère.  Les termes et conditions du financement juridiquement applicables sont contenus dans l’Accord de financement n° N°2 GUI 0113/0114/0115.
Le Projet d’Appui au Développement des Ecoles de Formation Technique et Professionnelle en République de Guinée est un projet d’appui du Plan Sectoriel de l’Education qui vise à fournir une main d’œuvre qualifiée en adéquation avec la demande du marché de l’emploi. De façon spécifique, le projet permettra l’amélioration de la qualité de l’enseignement technique et la formation professionnelle à travers la construction et l’équipement de deux nouvelles écoles professionnelles, la formation des formateurs et l’élaboration des programmes. D’ici 2019, le projet aura bénéficié à 14 000 élèves et à 90 formateurs.
Le montant du financement obtenu auprès de la banque est de Vingt Cinq Millions de dollars des Etats-Unis (25 000 000 USD).
Dans le cadre de la mise en œuvre dudit projet, le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail (METFP/ET) souhaite recevoir des candidatures (hommes et femmes) de cadres guinéens qualifiés pour les postes ci-après :
–          Coordonnateur
–          Spécialiste en suivi-Evaluation
CONDITIONS PARTICULIERES DE RECRUTEMENT
Les candidats doivent être:
de nationalité guinéenne ;
disponible et de bonne moralité ;
DEPÔT DES DOSSIERS DE CANDIDATURE
Les dossiers de candidature doivent être adressé à :
E-mails: info@aguipeguinee.com au plus tard le vendredi 20 novembre 2015 à 12h00
COMPOSITION DU DOSSIER
une demande adressée au Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail (METFP/ET) ;
une lettre de motivation, comprenant obligatoirement la pretention salariale ou prime pour les fonctionnaires;
un curriculum vitae détaillé ;
Qualifications et Expériences requises
Profil recherché :
Manager et chef d’équipe confirmé de préférence dans le cadre de projets d’appui aux secteurs tels que l’éducation, la santé ou de protection sociale avec un intérêt pour l’insertion professionnelle et l’enseignement supérieur et/ou être un cadre confirmé du Ministère bénéficiaire dans la gestion d’un service ou de tous autres départements équivalents.
Qualifications :
Diplôme universitaire niveau master minimum.  MBA souhaitable, Français courant.   La  maîtrise de l’anglais est un plus.
Maîtrise des principes de gestion financière, de gestion des ressources humaines et de passation de marchés
Bonne connaissance des enjeux de l’enseignement supérieur et de la formation professionnalisante
Bonne maîtrise de l’outil informatique
Expérience générale :
Management/coordination de projets complexes
Management d’équipes ;
Conception et mise en œuvre de projets
Collaboration avec de multiples partenaires y compris le secteur public avec de hauts responsables
Expériences spécifiques :
Une bonne connaissance de la Gestion des Projets financés par les partenaires au développement (Banque Islamique de Développement, Banque Mondiale, Union Européenne etc…) ;
Coordination de projets de construction d’infrastructures scolaires de grandes tailles ;
Conception et/ou contribution au développement de programmes, et de préférence de programmes de formation professionnelle ;
Expérience avérée de travail en partenariat avec le secteur privé ;
Perfectionnement souhaité en : Management de projet, Passation des marchés selon les directives de la Banque Islamique de Développement (BID) et selon la réglementation nationale.
Avoir une expérience dans la mise en place et le développement du partenariat public- privé (PPP) serait un plus ;
Compétences clés :
Leadership
Conduite du changement
Animation d’équipe ;
Gestion de fonds ;
–Conditions d’emploi :
Les conditions d’emploi feront l’objet d’un contrat à négocier avec l’administration en charge du projet.
VII.  Durée du contrat
Le contrat aura une durée  initiale de 12 mois renouvelable pendant une période maximale égale à la durée du projet sous-réserve de performance
Conakry, le 06 novembre 2015
TERMES DE REFERENCE
POUR LE RECRUTEMENT D’UN COORDONNATEUR DU PROJET DE CONSTRUCTION DE DEUX DES ECOLES ARTS ET METIERS A COYAH ET A DABOLA
Afin de satisfaire à cette obligation statutaire (ou découlant de l’Accord de Financement) l’entité responsable doit veiller à la mise en place et au fonctionnement d’une Unité d’Exécution en charge de gérer le projet. A la tête de cette Unité d’exécution est prévu le recrutement d’un Coordonnateur.
Sous l’autorité du Chargé du Projet du Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail (MaqsETFP-ET), à savoir le Secrétaire Général dudit Ministère, le Coordonnateur du Projet sera chargé de la coordination de l’ensemble des activités de mise en œuvre dudit projet.
Responsabilités:
Le Coordonnateur de projet est responsable de la bonne marche du Projet  tant sur le plan technique que financier et administratif vis à vis  du Gouvernement de la République de Guinée et de la Banque Islamique de Développement. Il a la responsabilité de coordonner les activités du projet avec le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail (METFP-ET) et de s’assurer que le projet est correctement réalisé en termes de qualité, délais et coûts.
Le Coordonnateur de projet a autorité directe sur tous les organes de gestion du projet. Il dispose des pouvoirs les plus étendus pour administrer le Projet ou agir au nom du Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du hpw Travail (METFP-ET).
Plus particulièrement, le coordonnateur  du projet est chargé de :
En administration générale :
manager et coordonner la mise en œuvre en du projet ;
superviser l’ensemble du personnel du projet, élaborer et suivre les plans de travail mensuels avec l’équipe du projet;
diriger et impulser le travail des équipes en charge du projet;
superviser et coordonner le travail avec l’équipe de projet et veiller à ce que leurs activités progressent comme prévu ;
assurer la gestion quotidienne du projet en accord avec le manuel de procédures du projet;
collaborer avec les institutions nationales et internationales, bailleurs de fonds y compris, pouvant aider à la réalisation des objectifs du Projet ;
signer les actes concernant le projet et représenter celui-ci vis à vis des tiers et le cas échéant en justice;
assurer la bonne exécution du programme selon les procédures convenues, y compris le suivi des activités de passation de marchés et gestion financière;
contribuer activement à l’atteinte des résultats et indicateurs ;
En gestion financière
présenter au Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail (METFP-ET) et à la Banque Islamique de Développement, les budgets prévisionnels, les états financiers annuels du Projet ainsi que les rapports d’activité trimestriels, semestriels et annuels ;
cosigner les chèques tirés sur les comptes bancaires qui ont été préparés par le comptable ;
En acquisitions de biens et services
veiller au respect strict des procédures d’approvisionnement du Projet  en biens et services requis ;
approuver les bons de commande de biens et de service;
autoriser les Passations de Marché de biens et service ;
passer les contrats avec les bénéficiaires, maîtres d’œuvre, et entrepreneurs pour l’exécution des activités.
Gestion technique
examiner, évaluer et proposer à l’approbation du Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail (METFP-ET) les activités soumises par soumissionnaires et/ou entreprises retenues afin de s’assurer que ceux-ci répondent parfaitement aux critères d’éligibilités définis ;
veiller au respect du cahier de charges des prestataires  engagés dans les contrats avec le projet et au  respect des engagements des bénéficiaires;
Administration du personnel
gérer le personnel conformément aux textes en vigueur;
veiller à l’application des règlements énoncés dans les décrets, arrêtés, manuels, directives, circulaires et mémoires relatifs à la gestion du personnel ;
proposer les niveaux de rémunérations, les augmentations de salaires, et autres gratifications du personnel contractuel ;
veiller à la tenue des registres obligatoires en matière de gestion du personnel;
Gestion du patrimoine du Projet
veiller  à la bonne utilisation des biens acquis dans le cadre de l’exécution du projet ;
faire prendre toute mesure permettant de localiser et d’identifier les équipements acquis sur les fonds  du projet;
Rapports
veiller à la production régulière de ces rapports financiers et techniques.
contrôler et approuver les rapports financiers avant leur soumission au Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail (METFP-ET)  et à la Banque Islamique de Développement ;
Suivi et contrôle
superviser toutes les activités de contrôle et de suivi menées au sein du  projet ;
faciliter le travail des organes de contrôle extérieurs au Projet: Inspection du Ministère chargé des finances (pour la gestion des fonds publics), Inspection du Travail, auditeurs indépendants recrutés pour conduire l’audit des états financiers, missions de revue semestrielle, etc…
      Attributions:
Assurer le respect des procédures prévues par le manuel de procédure du projet
Suivre et analyser les indicateurs de progression et de résultats,
Assurer la liaison avec les bailleurs y compris le secteur privé ;
Soumettre un plan annuel de travail pour approbation par le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail (METFP-ET) et la Banque Islamique de Développement ;
Rendre compte aux parties concernées.
TERMES DE REFERENCE
POUR LE RECRUTEMENT D’UN SPECIALISTE SUIVI EVALUATION DU PROJET DE CONSTRUCTION DE DEUX ECOLES DES ARTS ET METIERS A COYAH ET A DABOLA
Afin de satisfaire à cette obligation statutaire (ou découlant de l’Accord de Financement) l’entité responsable doit veiller à la mise en place et au fonctionnement d’une Unité d’Exécution en charge de gérer le projet. L’équipe de l’Unité d’exécution du Projet comprend un Spécialiste Suivi Evaluation.
Tâches et responsabilités:
Le Spécialiste Suivi et Evaluation est chargé du suivi du projet dans son entièreté et de l’appui aux sous-traitants dans leurs responsabilités de suivi et d’évaluation de leurs projets respectifs liés à ce même projet. Sous la supervision du Coordonnateur du projet, le responsable Suivi & évaluation sera chargé de :
Appuyer les entreprises, cabinets, consultants sous-traitants dans l’élaboration d’indicateurs de résultats de projets ;
Identifier les besoins et planifier des actions de renforcement des capacités de suivi et évaluation des entreprises, cabinets, consultants sous-traitants ;
Assurer le suivi de la mise en œuvre des activités des projets par l’ensemble des intervenants;
Appuyer à l’élaboration d’indicateurs relatifs à l’amélioration de la capacité de gestion des institutions de formation  et au suivi de leur progression ;
Former les entreprises, cabinets, consultants sous-traitants à la collecte de données, suivi et analyse des indicateurs de performance ;
Analyser les rapports de performance transmis par les structures intervenants dans l’exécution du projet;
Mettre en place le  système de suivi-évaluation du projet;
Mettre à jour les indicateurs de suivi et évaluation du projet ;
Etablir une base de données dynamique constituant de tableau de bord ;
Elaborer régulièrement un  rapport de synthèse de Suivi et évaluation ;
Participer à l’élaboration du PTA ;
Aider à concevoir, actualiser et mette en œuvre le plan de gestion et de suivi du projet ;
S’assurer que les évaluations sont réalisées et que les recommandations et les conclusions de l’évaluation sont mises en œuvre ;
Organiser des réunions et/ou ateliers de discussions et établir un dialogue sur les résultats de l’évaluation (recommandations/leçons apprises), documenter et diffuser les leçons du projet ;
Assurer la production et la diffusion des données et informations mettant en exergue les indicateurs clés de monotoring du projet ;
Participer au processus de revue à mi-parcours du projet ;
Promouvoir l’utilisation des outils et approches de Suivi Evaluation du projet auprès des structures impliquées dans sa mise en œuvre (SNIEM, Départements, Directions, ONGs etc…).
Postuler

plus
CDI à Conakry Date limite: 06/11/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

AVIS A MANIFESTATION D’INTÉRÊT POUR LE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LE POSTE DE CONSEILLER JURIDIQUE

Crédit n °: 5110-LR AMI Réf n ° CS-09/PIU
L’Association Internationale pour le Développement (IDA) a accordé au Gouvernement du Liberia un financement global de Cent Quarante-Quatre Millions Cinq Cent Mille Dollars (144.500.000 US$) en vue de la mise en œuvre du Projet d’Interconnexion Côte d’Ivoire, Libéria, Sierra -Leone, Guinée (CLSG). Une partie de ce montant est allouée au financement du contrat suivant: Consultant Individuel pour le poste de Conseiller Juridique.
Le Conseiller juridique agira en tant que Conseiller Général/Expert sur tous les aspects techniques et les questions relatives à l’organisation et aux activités commerciales de TRANSCO CLSG. Il servira également de point focal avec les parties externes sur toutes les questions d’ordre juridique. Le Conseiller Juridique est placé sous la supervision directe du Directeur Général. La durée de la mission est de deux ans et demi (30 mois).
Les services à fournir comprennent, sans nécessairement se limiter à ce qui suit :
• Fournir une expertise juridique et un appui au sein du Conseil d’Administration, la Direction et les Départements de TRANSCO CLSG, sur toutes les questions juridiques afin de s’assurer de la conformité vis-à-vis de toutes les exigences et normes juridiques;
 Servir de point focal pour les parties externes telles que les Etats membres de TRANSCO CLSG, les Compagnies Nationales d’électricité et autres acteurs régionaux, sur toutes les questions d’ordre juridiques. Représenter TRANSCO CLSG lors de forums portant sur les aspects juridiques du développement du secteur de l’électricité dans la région;
• Agir en tant que conseiller général de TRANSCO CLSG sur toutes les questions d’ordre juridiques;
Représenter convenablement TRANSCO CLSG devant les tribunaux locaux, nationaux et internationaux, lors des procédures réglementaires et autres procédures juridiques
Effectuez une grande variété de tâches administratives requises par le Directeur Général y compris agir en tant que secrétaire du Conseil d’Admnistration de TRANSCO CLSG;
Entreprendre un examen de base ou étendu des documents et instruments juridiques et identifier les problèmes et/ou incohérences majeures;
Participer à l’élaboration des règlements, accords, normes et politiques de TRANSCO CLSG.
Rédiger, négocier et fournir un appui dans l’éxécution des contrats et accords, avenants aux contrats et accord relatifs aux parties prenantes de TRANSCO CLSG, à savoir : les Compagnies Nationales d’électricité interconnectées avec le réseau TRANSCO CLSG, traitant des accords de connexion AAVE et ATE, etc.
Le poste est basé au siège social de TRANSCO CLSG qui est sis à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Tous les employés peuvent cependant être tenus de faire des visites dans les Bureaux-Pays de TRANSCO CLSG et / ou sur les sites du projet situés dans l’un des pays suivants: Côte d’Ivoire, Libéria, Sierra Leone et Guinée.
TRANSCO CLSG invite à présent les candidats admissibles («Consultants Individuels ») à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants intéressés doivent fournir les informations prouvant qu’ils ont les qualifications requises et l’expérience pertinente pour exécuter les services, incluant les CV, la description de missions similaires, l’expérience dans des conditions semblables, etc…
hpw style="color: #000000;">Les critères de sélection sont:
Diplôme d’études supérieures en droit des sociétés; • Doit être habilité à exercer dans au moins une juridiction;
• Avoir 15 à 20 ans d’expérience professionnelle minimale à un poste du niveau d’Avocat Général ou d’Avocat Général adjoint (de préférence à une compagnie d’électricité crédible);
• Avoir des connaissances juridique avérées, de fortes capacités de jugement et de discrétion; • Une expérience dans la gestion/supervision est souhaitée;
• Une expérience dans le droit commercial et des affaires réglementaires est également souhaitée;
• De préférence, avoir une connaissance des concepts de l’industrie des services d’électricité ayant trait à l’ingénierie, les enjeux juridiques et/ou commerciaux;
• Une expérience dans la rédaction, la négociation et l’administration des contrats de l’industrie des services d’électricité serait préférable; • Doit être capable de travailler efficacement dans un environnement d’équipe en tant que facilitateur et membre de l’équipe;
• D’excellentes aptitudes interpersonnelles et de résolution de conflits, ainsi que la capacité à développer des approches créatives pour satisfaire des intérêts concurrentiels sont également essentielles;
• D’excellente aptitudes en rédaction, communication, analyse, négociation et documentation sont requises, avec une attention du détail démontrée, et la capacité d’exprimer des concepts juridiques de manière non-juridique;
• Avoir la capacité de travailler dans un environnement à rythme rapide et multitâche;
• Avoir de bonnes connaissances en informatique y compris l’utilisation de Microsoft Office Word et Excel
Il est porté à l’attention des Consultants individuels intéressés que les dispositions du paragraphe 1.9 des « Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID » (janvier 2011, Version Révisée Juillet 2014) relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables. Le lien est le suivant :
http://siteresources.worldbank.org/INTPROCUREMENT/Resources/Consultant_GLs_English_ Final_Jan2011_Revised_July1_2014.pdf
Un Consultant sera sélectionné selon la méthode de Sélection des Consultants individuels telle que décrite dans « Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID » (janvier 2011, Version Révisée Juillet 2014). Le lien est le suivant :
http://siteresources.worldbank.org/INTPROCUREMENT/Resources/Consultant_GLs_English_ Final_Jan2011_Revised_July1_2014.pdf
De plus amples informations peuvent être obtenues à l’adresse ci-dessous aux heures de bureau les jours ouvrables, du lundi au vendredi de 9:00 à 17h00. Elles peuvent également être obtenues sur demande, en envoyant un e-mail aux adresses info@transcoclsg.org, rkeita@transcoclsg.org et mkeita@transcoclsg.org.
Les Manifestations d’Intérêt devront être soumises sous forme écrite à l’adresse ci-dessous (en personne, par courrier, ou par e-mail) au plus tard le 6 Novembre 2015 à 17h00 GMT. Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.
L’adresse mentionnée ci-dessus est: Le Directeur Général de TRANSCO CLSG Cocody II Plateaux, ENA, Rue J9 28 BP 633, Abidjan, Côte d’Ivoire E-mail: info@transcoclsg.org ; cc rkeita@transcoclsg.org; mkeita@transcoclsg.org
Tel: +225 22 50 34 80 / Fax: +225 22 50 34 85 Disponible sur : www.transcoclsg.org

plus
CDI à Conakry Date limite: 09/11/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

AVIS DE RECRUTEMENT d’un Associé(e) Logistique

TERMES DE RÉFÉRENCE
(Contrat de prestataire individuel (ICA))
Titre :  Associé(e)Logistique
Lieu d’affectation : Conakry
Section/unité : CIOH -AFO
Contrat/Niveau: LICA 6
Durée : 3 mois avec possibilité de prolongation selon la disponibilité des fonds
Date de clôture des candidatures : lundi 09 novembre 2015 à  17H 00mn
Lieu de dépôt des offres :   Bureau UNOPS, Cameroun, Face Cour Suprême, ville de Conakry
1.Contexte général
La mission de l’UNOPS consiste à aider les personnes démunies en renforçant la capacité des Nations Unies, des gouvernements et de ses autres partenaires à mener leurs activités en matière d’infrastructures, d’achats et de gestion de projets de manière durable et efficace.
Au sein de ces trois principaux domaines d’expertise, l’organisation fournit à ses partenaires des services transactionnels, de conseils et de mise en œuvre, pour des projets allant de la construction d’écoles et d’hôpitaux à l’achat de biens et de services, en passant par la formation de travailleurs locaux. L’UNOPS travaille en étroite collaboration avec des gouvernements et des communautés afin d’assurer la durabilité économique, sociale et environnementale des projets que l’organisation soutient, avec un intérêt particulier pour le renforcement des capacités nationales.
L’Organisation mondiale de la Santé(OMS) a déclaré l’épidémique d’Ebola une urgence sanitaire internationale.  Un grand nombre de personne atteint du virus d’Ebola ne sont pas encore identifiés aussi,  L’OMS estime que le temps nécessaire pour combattre et maitriser  l’épidémie  est de six à neuf mois. C’est dans ce contexte de riposte contre la maladie à virus Ebola que le gouvernement de Guinée a demandé l’assistance de l’UNOPS pour assurer un environnement opérationnel sûr  pour maximiser leur efficacité à travers la réhabilitation de 41 centres de santé reparties sur l’ensemble du territoire.
Dans ce cadre, l’UNOPS recherche un(e) Associé(e) Logistique en vue notamment d’appuyer le bureau du projet à Conakry.  La sélection de l’associe(e) logistique se fera selon les critères définis et listés ci-dessus :
2. Responsabilités du poste :
Il/elle aura à accomplir les tâches suivantes :
1.Assurer l’application des procédures administratives et financières de l’UNOPS dans la gestion des aspects logistiques ;
2.Contribuer activement à la planification de tous les aspects logistiques du projet ;
3.Participer à l’exécution du plan de passation de marchés du projet en matière d’acquisition de biens et services ;
Assurer le suivi d’exécution des dossiers d’appel d’offres concernant les opérations et logistiques en étroite collaboration avec l’équipe des achats ;
5.Coordonne la gestion du dépôt : réception et vérification, livraison, inventaire des marchandises, et des documents (bon d’entrée, sortie, inventaire, fiche de stock, …) afférents à la gestion de stock ;
6.Coordonne les demandes d’approvisionnement du bureau ;
Assurer la gestion des actifs du projet : enregistrer, les étiqueter, et veiller à leur utilisation selon les lignes directrices de l’UNOPS;
S’assurer hpw la mise en œuvre d’un plan d’entretien et de maintenance du matériel et équipement du bureau : entretien des équipements, approvisionnement en eau et électricité etc. ;
Assurer un suivi des bordereaux d’expéditions;
Assurer la réception et vérifier la conformité entre le matériel reçu et le bordereau d’expédition ainsi que la liste de colisage ;
S’assurer que tout mouvement de cargo est appuyé par la documentation requis ;
Assurer le suivi du fret envoyé aux destinations en exigeant que les bordereaux rentrent à l’expéditeur dûment signés ;
13.Assister à la préparation et le suivi des missions et mouvements des personnels ;
14.Assembler toutes les documentations pour paiement : fournisseurs, indemnités, et autres frais du personnel, consultant et autre prestataire ;
15.Appuyer et suivre l’exécution des différents contrats : prestations de services, assurances véhicules, contrats d’entretien etc. ;
16.Exécuter toutes autres tâches selon les besoins
3. Contrôle et suivi des activités
S’assure que les recommandations et observations d’audit sont suivies ;
S’assure que la gestion et l’archivage des dossiers logistiques sont complétées et à jour selon les lignes directrices;
S’assure que  la liste des actifs est complète et à jour ;
Assure la Réception des équipements et matériels conforme aux bordereaux de livraisons et spécifications techniques ;
S’assure du dédouanement des cargos dans les délais ;
4. Formation et expérience
A. Éducation
Etre titulaire d’un diplôme d’études Secondaire
Un diplôme d’études supérieures en administration/gestion logistiques/achats serait un atout.
B. Expérience professionnelle
Exigence minimale :
6 ans  d’expérience professionnelle dans la gestion logistique ou la passation des marchés ;
Expérience dans un contexte  des projets de développement dans le contexte d’opérations complexes est requis ;
Connaissance des procédures de gestion de l’UNOPS, du PNUD et de tout autre bailleur important est un atout.
Exigences supplémentaires :
Expérience au sein d’organisations internationales ;
Aptitudes à maintenir les équipements et matériel de bureau en état de fonctionnement permanent ;
Bonne tenue des archives du projet ;
La Connaissance des règles, politiques et procédures contenus dans le Manuel des Achats de l’UNOPS ainsi que le manuel de recrutement est un atout
C. Principales compétences
Bonnes qualités de gestionnaire ;
Excellentes capacités analytiques et prise d’initiative ;
Attention aux détails et qualité de travail ;
Excellentes qualités de communication et d’animation d’équipe ;
Capacités à travailler dans des milieux multiculturels ;
Capable de travailler d’une manière indépendante;
Bonnes capacités relationnelles.
Langues
Maîtrise parfaite du français parlé, lu et écrit ;
La maîtrise de l’anglais serait un atout.
Dossiers à fournir :
Les personnes intéressées par le présent avis doivent adresser leur dossier de candidature comprenant une lettre de motivation, un CV et des copies légalisées de diplômes et attestations, à la coordination du Projet LS2EERP/UNOPS sis à côté de l’immeuble PAM, rue en face de la Cour Suprême. La date limite de dépôt des dossiers est fixée à lundi 09 novembre 2015 à 17 heures très précises.

plus
CDI à Conakry Date limite: 09/11/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

Vivo Energy RECHERCHE UN(E) TERRITORY MANAGER – CHEF DE SECTEUR

Excellez dans votre métier en rejoignant Vivo Energy …
Vivo Energy, la société qui distribue et commercialise les carburants et lubrifiants de la marque Shell, est présente dans 16 pays africains. Nous sommes engagés à attirer, développer et récompenser nos employés tout en leur procurant l’environnement de travail et les ressources nécessaires pour produire d’excellents résultats.
Vivo Energy Guinée a été créée en 2011. La marque Shell est présente en Guinée depuis 1961. Vivo Energy Guinée possède 85 stations-service, dont une majorité propose les carburants et lubrifiants Shell et des boutiques. Vivo Energy Guinée compte 75 employés, mais l’entreprise fournit plus de 300 emplois indirects.  La société est reconnue comme étant le leader du secteur pétrolier, particulièrement réputée pour les normes qu’elle met en place et qu’elle défend en matière de sécurité des ventes et de la distribution. Fort de plus de 2 250 collaborateurs, le Groupe Vivo Energy souhaite aujourd’hui renforcer les effectifs de sa filiale en Guinée, en recrutant, dans le cadre d’un contrat de travail local:
                                                Un(e)  Territory Manager – Chef de secteur Réseau (réf. VEGTMK)
Principales responsabilités :
Vous avez pour rôle de gérer les ventes et les opérations des stations-service Shell situées en Haute Guinée et en Guinée forestière en garantissant leur rentabilité. Pour ce faire, vous devez notamment :
réaliser les objectifs fixés pour votre zone géographique (ventes, marge, coûts, etc.) dans le respect de notre politique d’excellence opérationnelle ;
gérer l’interface avec les gérants des stations et les soutenir dans l’atteinte de leurs objectifs ;
promouvoir le respect rigoureux des mesures appliquées en matière de HSSE sur chaque site.
Profil requis :
De formation supérieure en Gestion (financière, commerciale, …), vous avez idéalement acquis une première expérience dans le domaine où vous avez fait preuve d’un sens relationnel développé et d’une forte capacité de travail. Ce poste exige de la part de son titulaire d’être autonome, proactif et orienté résultat. Vous serez basé(e) à Kankan et effectuerez des déplacements fréquents dans les deux (2) régions.
Pour postuler
Veuillez envoyer à l’adresse corporate@vivoenergy.com uniquement une lettre de motivation et un CV détaillé à l’attention de la DRH en indiquant la référence du poste. Date limite d’envoi de la candidature : 9 novembre 2015.
Vivo Energy est une société qui valorise la diversité et offre l’égalité des chances à tous les candidats.
Intégrer Vivo Energy Guinée, c’est rejoindre une entreprise qui offre, au-delà d’une rémunération attractive et des conditions de travail motivantes, de réelles perspectives de progression et de développement pour ses collaborateurs les plus performants. www.vivoenergy.com

plus
CDI à Conakry Date limite: 25/11/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN CONTRÔLEUR DE GESTION

CONTEXTE
En Guinée, l’outil principal de financement de la coopération avec l’Union Européenne est le Fonds Européen de Développement (FED). Le FED est mis en œuvre à travers la fonction d’Ordonnateur National (ON), qui est assurée par le Ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances.
Une Cellule d’Appui à l’ON, encore appelée Cellule de Gestion du FED (CGFED), a été mise en place le 15/03/2012. La Cellule bénéficie actuellement d’un soutien de l’Union Européen dans le cadre du Projet d’Appui à la Mise en Œuvre de la coopération EU-Guinée (PAMOC) 10ème FED, dont la Convention de Financement a été signée le 13/03/2015 pour une durée de mise en œuvre opérationnelle de 42 mois. Cette Convention prévoit de renforcer les services de l’ON, notamment en termes de suivi technique, administratif et financier.
Dans ce cadre, le Ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances recrute actuellement un Contrôleur de gestion. La prise de fonction pourrait intervenir dès le 1er janvier 2016, ce qui implique une disponibilité du candidat à partir de cette date.
PROFIL DU CANDIDAT 
Sont invités à concourir les fonctionnaires actuellement en fonction, quel que soit leur Ministère d’attache ou d’affectation, répondant au profil suivant :
Qualification et compétences
Diplôme universitaire (minimum BAC+4) ou équivalent en économie/gestion ou autre discipline pertinente
Expérience générale
Minimum 5 ans d’expérience professionnelle post-obtention du diplôme dans l’administration publique et ou privée
Expérience spécifique
Minimum 3 ans d’expérience soit en vérification comptable/audit externe, soit en passation de marchés publics
Expérience souhaitée dans des projets de coopération (atout supplémentaire)
Connaissance souhaitée des procédures FED, acquise par formation et/ou par expérience (atout supplémentaire)
DEFINITION DU POSTE
En tant que contrôleur de Gestion dans les secteurs qui lui sont dévolus, le Contrôleur de Gestion a en charge la vérification comptable, financière et administrative des contrats financés sur fonds FED, ainsi que le suivi budgétaire des conventions de financement y relatives. D’autre part, il exécute, dans le respect des règles procédurales, différentes tâches dans le cadre de la passation des marchés publics et de l’octroi des subventions. Il adapte ses méthodes de travail et de traitement des dossiers aux logiciels informatiques, bases de données et autres outils de gestion mis en place à la Cellule. Il entretient des relations étroites et permanentes avec la Délégation de l’Union Européenne, les équipes de mise en œuvre des projets/programmes et les auditeurs externes.
ATTRIBUTIONS PRINCIPALES
1 Au titre de la vérification comptable, financière et administrative des contrats
Suivre les mises à jour des documents de la CE en matière de gestion financière des projets, en particulier le « Règlement financier », le « Guide des procédures financières » et le « Guide pratique des procédures applicables aux devis-programmes financés par le FED et le budget général de l’UE (approche projet) », ainsi que leurs annexes
De manière générale, s’assurer du respect des procédures financières FED par les projets/programmes
S’assurer de la conformité des cautions bancaires et suivre leur paiement/libération
Dans le cas des engagements spécifiques dont il assure le contrôle, vérifier les factures, décomptes et pièces justificatives correspondantes
Dans le cas des devis-programmes dont il assure le contrôle, vérifier l’ensemble des documents constitutifs des mémoires de dépenses (documents de suivi budgétaire, documents de suivi financier, pièces justificatives)
Vérifier l’éligibilité des dépenses
Procéder à l’ordonnancement des paiements (ordre de virement, bordereau récapitulatif, bordereau d’expédition, etc.) liés aux factures et mémoires qu’il a contrôlés
Préparer les missions d’audit externe et suivre la mise en œuvre des recommandations issues de ces missions
Assurer le suivi budgétaire des conventions de financement
Participer à la clôture des projets
Participer à la rédaction des rapports d’activités de sa section et de la Cellule
    Assurer le classement physique et électronique des dossiers
2 Dans le cadre de la passation des marchés publics et de l’octroi des subventions
Suivre les mises à jour des documents de la CE en matière de contractualisation, en particulier le « Guide Pratique des procédures contractuelles dans le cadre des actions extérieures de hpw l’UE » (en abrégé PRAG) et le « Guide pratique des procédures applicables aux devis-programmes financés par le FED et le budget général de l’UE (approche projet) », ainsi que leurs annexes
De manière générale, s’assurer du respect des procédures contractuelles FED par les projets/programmes
Elaborer (dans le cas de documents émanant de la CGFED) et réviser (dans le cas de documents émanant des projets/programmes et des Ministères techniques) la partie administrative des DAO et des DAP ; apporter un appui-conseil à l’ensemble des acteurs nationaux de la coopération dans l’élaboration desdits documents ; en certifier la conformité par rapport aux règles procédurales
Certifier la régularité des procédures d’attribution de marchés publics et de subventions
Sur base des offres reçues (retenues et non retenues), alimenter une base de données sur les prix du marché, tant pour les travaux que pour les fournitures et les services
Participer au règlement des différends pouvant surgir entre les projets/programmes et les Ministères techniques d’une part, les entreprises et les bureaux d’études d’autre part, hormis les cas de litige et d’arbitrage
Participer au suivi de la mise en œuvre des recommandations issues des audits et des évaluations des projets/programmes en matière de procédures de contractualisation
Participer à la rédaction des rapports d’activités de sa section et de la Cellule
Assurer le classement physique et électronique des dossiers.
DOSSIERS DE CANDIDATURE 
Les dossiers de candidature doivent comprendre :
Document    En cas de carrière dans la fonction publique    En Cas de carrière partielle dans le secteur privé
1.     Lettre de candidature adressée à l’Ordonnateur National du FED, démontrant la motivation du candidat et indiquant la nature et le nombre de pièces jointes                                 X
2.     Extrait récent (datant de moins d’un mois) du casier judiciaire                                 X
3.     Curriculum vitae daté et signé, avec mention d’une adresse email et d’un numéro de téléphone où joindre le candidat (le CV doit être présenté selon le modèle ci-joint)                                 X
4.     Copie des diplômes obtenus après le lycée                                 X
5.     Copie des attestations de stages réalisés après l’obtention du diplôme principal                                 X
6.     Copie des attestations de travail                       X
7.     Copie de l’Arrêté d’engagement                 X    
8.     Copie du dernier Acte d’affectation                 X    
9.     Copie du dernier bulletin de paie                 X    
Rubriques 6 à 9 : en cas de carrière mixte (dans la fonction publique et partiellement dans le secteur privé), les documents à produire sont cumulatifs.
Les contrats de travail signés par les deux parties et les attestations de stages réalisés après l’obtention du diplôme principal sont assimilés à des attestations de travail.
Toute autre pièce jointe au dossier (photo d’identité, lettre de recommandation, publication, distinction honorifique, etc.) ne sera pas prise en considération lors de l’évaluation. Les dossiers de candidature resteront la propriété de la CGFED.
Les dossiers de candidature doivent être déposés à l’adresse suivante :
Cellule de Gestion du FED (CGFED)
Port, Cité Enipra, Immeuble Santulo, Bâtiment B, 7ème étage
Près de la Direction Nationale des Impôts
Commune de Kaloum / Conakry
sous pli fermé, portant clairement et uniquement la mention : « CGFED – Recrutement d’un Chef de Section Infrastructures et Services Sociaux ». La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 25 novembre 2015 à 12h00. Un accusé de réception sera remis au déposant.
PROCESSUS DE SELECTION
Le processus de sélection comportera quatre étapes : conformité administrative, dossier technique, test écrit, entretien. Chaque étape sera éliminatoire.
MODELE DE CV
Peut être retiré au Secrétariat de la CGFED.
Postuler

plus
CDI à Conakry Date limite: 25/11/15 4060afdaee0f59d5a3b3873fe411a918

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN CHEF DE SECTION INFRASTRUCTURES ET SERVICES SOCIAUX

CONTEXTE
En Guinée, l’outil principal de financement de la coopération avec l’Union Européenne est le Fonds Européen de Développement (FED). Le FED est mis en œuvre à travers la fonction d’Ordonnateur National (ON), qui est assurée par le Ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances.
Une Cellule d’Appui à l’ON, encore appelée Cellule de Gestion du FED (CGFED), a été mise en place le 15/03/2012. La Cellule bénéficie actuellement d’un soutien de l’Union Européen dans le cadre du Projet d’Appui à la Mise en Œuvre de la coopération EU-Guinée (PAMOC) 10ème FED, dont la Convention de Financement a été signée le 13/03/2015 pour une durée de mise en œuvre opérationnelle de 42 mois. Cette Convention prévoit de renforcer les services de l’ON, notamment en termes de suivi technique, administratif et financier.
Dans ce cadre, le Ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances recrute actuellement un Chef de Section Infrastructures et Services Sociaux. La prise de fonction pourrait intervenir dès le 1er janvier 2016, ce qui implique une disponibilité du candidat à partir de cette date.
PROFIL DU CANDIDAT 
Sont invités à concourir les fonctionnaires actuellement en fonction, quel que soit leur Ministère d’attache ou d’affectation, répondant au profil suivant :
Qualification et compétences
Diplôme universitaire (minimum BAC+4) ou équivalent, en ingénierie, économie/gestion, droit, ou autre discipline pertinente.
Niveau d’expérience
Expérience générale
Minimum 10 ans d’expérience professionnelle post-obtention du diplôme dans l’administration publique et/ou privée.
Expérience spécifique
Minimum 5 ans d’expérience diversifiée en gestion de projets de coopération (programmation, identification, formulation, mise en œuvre, suivi, évaluation, audit), dans des secteurs si possible différents et en rapport avec les interventions du FED en Guinée
Expérience souhaitée dans des projets du FED (atout supplémentaire)
Expérience en encadrement de personnel
DEFINITION DU POSTE
En tant que Chef de Section Opérations, il/elle est chargé d’appuyer l’Ordonnateur National du FED dans ses tâches de programmation, d’identification, de formulation, de suivi de la mise en œuvre et d’évaluation des projets/programmes financés par le FED.
Il assure à la fois la supervision du travail des chargés de programmes et leur remplacement en cas d’absence, ainsi que le suivi complet de certains dossiers dont il a la charge.
Il combine ainsi des tâches de planification, d’organisation, de commandement, de coordination et de contrôle inhérentes à tout chef d’équipe avec des tâches de préparation et de suivi opérationnel de certains projets/programmes.
Il travaille en bonne harmonie avec la section Finances-Contrats-Audits de la Cellule, ainsi qu’avec les assistants techniques.
Il entretient des relations étroites et permanentes avec la Délégation de l’Union Européenne, les Ministères techniques, les équipes de mise en œuvre des projets/programmes, les élus, les représentants de la société civile et les principaux partenaires de la coopération en Guinée.
Il/elle peut représenter le Chef de la Cellule.
ATTRIBUTIONS PRINCIPALES
En rapport avec le coté technique, il est responsable de :
La maîtrise des procédures FED par les Chargés de Programmes ;
Le suivi et l’évaluation des projets/programmes et de l’appui budgétaire, y compris la participation à des groupes de travail, comités de pilotage, réunions de briefing/débriefing des missions d’études, d’évaluation et d’audit ;
La mise au point et le suivi des tableaux de bord et indicateurs de performance des projets/programmes et de l’appui budgétaire ;
La mise en place, la diffusion et l’utilisation correcte des différents outils de suivi/évaluation développés par la Cellule et par la CE ;
La coordination et la supervision technique des dossiers d’appel d’offres, en s’assurant plus particulièrement : (i) de la qualité des termes de référence et spécifications techniques, (ii) de la pertinence des grilles d’évaluation ;
    La coordination et la supervision de la préparation des fiches d’identification/formulation de projet, des propositions de financement et des conventions de financement ;
L’analyse des fiches d’évaluation rédigées par hpw les chargés de programmes sur les rapports d’activités produits par les gestionnaires de projets/programmes et les assistants techniques ;
L’élaboration de notes de synthèse sur la situation du pays et sur les stratégies/politiques d’intervention des autres bailleurs de fonds ;
La préparation du Rapport Annuel et des revues à mi-parcours et finale de la Stratégie de Coopération (SC) et du Programme Indicatif National (PIN).
En rapport avec le coté administratif, il :
participe au recrutement du personnel de sa section, à la mise en œuvre des formations le concernant et à l’évaluation de ses performances
met en place et gère un système de suivi des activités de la section (réunions périodiques, calendrier des missions et congés, suivi de l’état d’avancement des dossiers…) lui permettant de savoir à tout moment si le programme de travail est respecté
valide les courriers proposés par le personnel de sa section
informe régulièrement le Chef de la Cellule des activités de sa section
participe à la rédaction des rapports d’activités de sa section et de la Cellule
supervise l’archivage des documents de sa section
Participe aux activités de communication, en particulier en centralisant les données pour le site web de la Cellule.
DOSSIERS DE CANDIDATURE 
Les dossiers de candidature doivent comprendre :
Document    En cas de carrière dans la fonction publique    En Cas de carrière partielle dans le secteur privé
1.     Lettre de candidature adressée à l’Ordonnateur National du FED, démontrant la motivation du candidat et indiquant la nature et le nombre de pièces jointes                                 X
2.     Extrait récent (datant de moins d’un mois) du casier judiciaire                                 X
3.     Curriculum vitae daté et signé, avec mention d’une adresse email et d’un numéro de téléphone où joindre le candidat (le CV doit être présenté selon le modèle ci-joint)                                 X
4.     Copie des diplômes obtenus après le lycée                                 X
5.     Copie des attestations de stages réalisés après l’obtention du diplôme principal                                 X
6.     Copie des attestations de travail                       X
7.     Copie de l’Arrêté d’engagement                X    
8.     Copie du dernier Acte d’affectation                X    
9.     Copie du dernier bulletin de paie                X    
Rubriques 6 à 9 : en cas de carrière mixte (dans la fonction publique et partiellement dans le secteur privé), les documents à produire sont cumulatifs.
Les contrats de travail signés par les deux parties et les attestations de stages réalisés après l’obtention du diplôme principal sont assimilés à des attestations de travail.
Toute autre pièce jointe au dossier (photo d’identité, lettre de recommandation, publication, distinction honorifique, etc.) ne sera pas prise en considération lors de l’évaluation. Les dossiers de candidature resteront la propriété de la CGFED.
Les dossiers de candidature doivent être déposés à l’adresse suivante :
Cellule de Gestion du FED (CGFED)
Port, Cité Enipra, Immeuble Santulo, Bâtiment B, 7ème étage
Près de la Direction Nationale des Impôts
Commune de Kaloum
Conakry
sous pli fermé, portant clairement et uniquement la mention : « CGFED – Recrutement d’un Contrôleur de gestion». La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 25 novembre 2015 à 12h00. Un accusé de réception sera remis au déposant.
PROCESSUS DE SELECTION
Le processus de sélection comportera quatre étapes : conformité administrative, dossier technique, test écrit, entretien. Chaque étape sera éliminatoire.
MODELE DE CV
Peut être retiré au Secrétariat de la CGFED.

plus