Réforme secteur de la sécurité : clôture du volet réintégration socio-économique du projet PARSS-RSE

74412c03d831082799a20b340b8c62ab


Le volet réintégration socio-économique du Programme d’Appui à la Réforme du Secteur de Sécurité, en abrégé PARSS, a été clôturé, ce lundi 25 mars 2019 à Conakry.

Ce projet co-géré par la Délégation de l’Union Européenne et le service national de l’ordonnateur du FED (SENOFED), a démarré en janvier 2014.

Il a été mis en œuvre par l’agence guinéenne pour la promotion de l’emploi (AGUIPE). Il a été financement sur le compte du 10ème FED à hauteur de plus de 70 milliards GNF.

L’idée du projet était de réintégrer dans la société, des individus qui avaient appris ou pratiquer le métier militaire, mais n’étaient pas rentrés dans l’armée.

Des individus en majorité jeunes, appelés « jeunes à risque ».

 Depuis 2016, le programme a réussi à faire bénéficier 2000 personnes d’un accompagnement à Conakry et à Kissidougou, ses zones d’intervention. Soit 1000 personnes par zone.

Selon les résultats du projet, ces personnes sont réparties comme suit : 1543 vulnérables et 453 jeunes à risque.

Dans la préfecture de Kissidougou, 828 personnes ont été répartis en 44 groupements d’intérêt économique.

Et à Ratoma et Matoto (Conakry), 758 personnes ont été réparties en 47 groupements.

« Maintenant que l’appui de l’Union européenne se termine, je compte sur les structures pérennes de l’Etat, notamment l’AGUIPE et les autorités communales et préfectorales pour poursuivre l’accompagnement des groupements qui en ont besoin », a déclaré Raymond Lataste, chargé de programme à la section gouvernance de la délégation de l’UE.

 

Mohamed Hady Barry, secrétaire général du ministère de la Coopération, a soutenu, pour sa part que : « le gouvernement s’engage à tout mettre en œuvre pour la pérennisation des acquis et l’extension de l’approche à plus grande échelle ».

Pour sa part, le ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, de l’emploi et du travail Lansana Komara qui a présidé la clôture, a félicité et salué les partenaires qui ont aidé la Guinée dans la réalisation de ce projet.

 « Nous sommes très heureux de voir l’aboutissement de ce projet qui a tant donné aux guinéens. Au nom de la cohésion gouvernementale, nous remercions l’Union européenne pour son implication et son appui technique et financier », a-t-il laissé entendre.

 

Le directeur général de l’AGUIPE, Sékouba Mara, a lui aussi salué la participation de l’ensemble des acteurs concernés et a fait une doléance à la délégation de l’UE, afin de ne pas tourner le dos aux bénéficiaires du projet.

 

La Conférence Internationale du Travail (CIT) et du centenaire qui se tient présentement à Genève

ff4ae890174342f6c6f013e7a7f70ffc
Publié le 13/06/19

La Conférence Internationale du Travail (CIT) et du centenaire qui se tient présentement à Genève

Lire..

METFPET en collaboration avec l’Institut de formation I.DE.CA un atelier en ‘’Ingénierie de Formation’’

f6a29b502a299e19f452450e1b38f77f
Publié le 12/06/19

METFPET en collaboration avec l’Institut de formation I.DE.CA un atelier en ‘’Ingénierie de Formation’’

Lire..

La réunion annuelle de L'OIT à Genève le Ministre Lansana KOMARA accompagné d'une Délégation mixte.

6692a92e5212c888f7e258d66e8765ef
Publié le 12/06/19

La réunion annuelle de L'OIT à Genève le Ministre Lansana KOMARA accompagné d'une Délégation mixte.

Lire..

Dans le cadre de la mise en oeuvre du projet INTEGRA

65ecf10229deff9e4fa452dd72c46425
Publié le 21/05/19

Dans le cadre de la mise en oeuvre du projet INTEGRA

Lire..

Retour