Du 13 au 14 mars 2019, Conakry abritera la première édition du Salon des entrepreneurs de Guinée. Une rencontre d’échanges entre experts et jeunes entrepreneurs du pays.

4b12cc63fe825bbefe5e389e8e4939da


Le Ministère de l'Enseignement Technique de la Formation professionnelle de l'Emploi et du travail en collaboration avec l'Aguipe a organisé ce jeudi une conférence de presse pour annonce le Salon des Entrepreneurs qu'il organise le 13 au 14 Mars 2019. Ce salon 1er du genre à pour objectif d'inciter les jeunes vers l'entreprenariat, qui est un puissant levier de développementl économique.ce salon sera également un cadre d'échange mais aussi et surtout il aidera les entrepreneurs à faire décoller leur business par le biais d'ateliers pratiques.

L’évènement est organisé par l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE) avec pour thème: l’entrepreneuriat, un puissant levier de développement économique. Il regroupera durant deux jours, des jeunes créateurs, des start-up et dirigeants d’entreprises.

L’objectif de cette rencontre est d’utiliser l’entreprenariat comme moteur de développement de la Guinée en participant à l’essor de domaines peu ou sous-exploités comme l’agriculture, le tourisme, les TIC et l’environnement. Aussi, lutter contre le chômage et l’émigration clandestine des jeunes en créant des activités génératrices de revenu par le biais de l’entrepreneuriat.

Lors d’une conférence de presse ce jeudi 30 2019 août dans un réceptif hôtelier, le directeur de l’AGUIPE a en outre livré certains objectifs spécifiques dus SADEN. Selon Sékouba Mara, il sera question de faire de l’événement un rendez-vous annuel entre créateurs, repreneurs, start-up, dirigeants de TPE/PME, partenaires techniques et financiers. Ensuite valoriser l’entreprenariat et promouvoir l’écosystème existant. Et enfin, créer une plateforme de partage d’expériences et de réseautage national et international.

« Il ne sera pas question de créer l’emploi mais de créer les contacts« , affirme le directeur de l’AGUIPE.

Plusieurs activités seront effectuées au cours de ce salon des entrepreneurs dont, des conférences-débats, des panels, des formations, et ateliers.

« L’idée générale qui se dégage derrière est que, notre ambition est d’arriver à institutionnaliser ce travail dans le domaine de l’entrepreneuriat dans notre pays. Nous pensons qu’il faut faire un certain nombre d’efforts. Ceux qui sont entrepreneurs soient concertés dans leur position, et qu’à travers ceux-ci, il y ait un certain nombre de capacités pour recruter les jeunes qui sont à la recherche du premier emploi. Au-delà du fait que le problème d’inadéquation soit un fait réel, Il faut qu’on travaille pour augmenter qualitativement et quantitativement le nombre d’investisseurs dans notre pays », a dit Sékouba Mara. L’autre pan de cette grande rencontre,  » c’est bien arriver à avoir la capacité que des Guinéens créent leurs entreprises. Ça va accompagner la création d’emplois dans notre pays », continue le DG de l’AGUIPE.

Le gouvernement accompagnera l’événement à travers le ministère de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi.

Le secrétaire général dudit ministère lui pense que ce salon appartient à la jeunesse, car c’est un espace « de donner et de recevoir. Un espace d’échange qu’on pourrait même appeler un lieu de pèlerinage », une façon d’encourager les jeunes entrepreneurs de participer sans relâche à ce salon, invite Michel Koïvogui.

Le DG de l’AGUIPE, les attentes suite à ce salon sont nombreuses. Il s’agira d’outiller les entrepreneurs pour faire décoller leur business par le biais d’ateliers pratiques. Financer des projets innovants ayant un impact sur l’environnement socio-économique de la Guinée; mettre en place un système de mentorat entre champions actuels et pépinières diverses et identifier des champions de demain dans les secteurs porteurs tels que l’agriculture, les TIC, la culture, le tourisme et autres.

Le SADEN pourrait être une occasion pour les jeunes de se faire occuper et quitter dans leur état de  » désespoir », quand on sait que plus de 50% de ces jeunes qui sortent des universités guinéennes sont au chômage.

REUNION MENSUELLE SUR L’ETAT D’AVANCEMENT DU PROJET BoCEJ

4edf013d70902841c351e41eb2cd4374
Publié le 14/12/18

REUNION MENSUELLE SUR L’ETAT D’AVANCEMENT DU PROJET BoCEJ

Lire..

L’AGUIPE VERS LA MISE EN PLACE D’UN RÉFÉRENTIEL DES FICHES DE POSTE ET D’UN GUIDE DU CONSEILLER

953fa361a7a91675b8e426fdfde8be81
Publié le 10/12/18

L’AGUIPE VERS LA MISE EN PLACE D’UN RÉFÉRENTIEL DES FICHES DE POSTE ET D’UN GUIDE DU CONSEILLER

Lire..

UNE NOUVELLE PLATEFORME D’OPPORTUNITÉ D'EMPLOI SUR LE MARCHE GUINÉEN

f8c21491d25aa2349d3a4371e5619dc1
Publié le 05/12/18

UNE NOUVELLE PLATEFORME D’OPPORTUNITÉ D'EMPLOI SUR LE MARCHE GUINÉEN

Lire..

LANCEMENT OFFICIEL DES ACTIVITÉS DE FORMATION DES JEUNES DANS 4 CENTRES DE LA CAPITALE.

d1d2a9800e8600cc2f45cb4a4e7cd59b
Publié le 04/12/18

LANCEMENT OFFICIEL DES ACTIVITÉS DE FORMATION DES JEUNES DANS 4 CENTRES DE LA CAPITALE.

Lire..

Retour