AGUIPE/ITC- INTEGRA : Sur les pas de certains jeunes stagiaires…

68565c16432ca6fab7e26568d9a041eb


AGUIPE/ITC- INTEGRA : Sur les pas de certains jeunes stagiaires…

Conakry, le 05 Avril 2021-Ils sont nombreux ces jeunes à bénéficier d’un accompagnement de l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi pour leur insertion professionnelle, grâce à un soutien financier du Centre de Commerce International (ITC).

L’AGUIPE et ITC ce sont engagés à accompagner 200 jeunes demandeurs d’emploi. En tout 100 jeunes ont été formés à l’outil bilan de compétences ; Et 100 autres vont bénéficier d’un stage pratique dans diverses entreprises grâce au partenariat entre l’AGUIPE et ITC à travers le projet INTEGRA.

A date, plusieurs dizaines de jeunes sont en situation de stage. Ils bénéficient tous d’une prise en charge de leur prime de transport grâce à l’AGUIPE et au Centre de Commerce International.

Mademoiselle Ortance Loua est l’une des bénéficiaires du projet INTEGRA. Grâce à ce stage, cette jeune demoiselle dit avoir renforcé ses connaissances, notamment dans le déploiement de la fibre optique. Un secteur très prisé de nos jours.

« Depuis le 4 décembre 2020, je fais un stage à AXOLUS. J’avoue que j’ai beaucoup appris et ce stage va m’aider dans ma carrière professionnelle. Aujourd’hui j’ai appris comment déployer la fibre optique. Que ce soit le tirage, ou encore la conception du plan et de l'itinéraire. J’ai appris aussi à faire la soudure de la fibre », a confié cette jeune stagiaire rencontrée à son lieu de travail.

Des éloges, des remerciements également, la jeune stagiaire n’en a pas manqué à l’endroit de l’AGUIPE et son partenaire, le Centre de Commerce International.

« Je suis satisfaite de ce que j’ai appris ici. C’est pourquoi je remercie l’AGUIPE et le Centre de Commerce International qui m’ont fait bénéficier de ce stage à travers le projet INTEGRA. Mon souhait est que de telles initiatives se pérennisent afin que d’autres jeunes puissent en bénéficier », a lancé Otrance Loua.

Peut être une image de 1 personne et position assise

À AXOLUX, certains jeunes ont déjà l’espoir de décrocher leur premier boulot après seulement trois mois de stage. Le patron de cette multinationale qui évolue dans plusieurs pays de la sous-région dont la Côte d’Ivoire, le Bénin ou encore le Sénégal, a exprimé toute sa satisfaction sur la relation de partenariat que son entreprise a avec l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi.

« Nous avons de très bonnes relations avec l’AGUIPE sur tout ce qui concerne l’emploi. Généralement, toutes les fois que nous avons des besoins en ressources humaines, nous leur envoyons un mail et ils nous transmettent des CV suivant les différents profils demandés. Et nous on procède à la sélection », a précisé Monsieur Chérif, le numéro un de la société AXOLUX en Guinée.

En seulement trois mois à AXOLUS, ces jeunes savent aujourd’hui ce que c’est la fibre optique parce qu’eux généralement ce sont des ingénieurs télécom, et n’ont pas encore trop de connaissance sur la fibre optique dans le milieu et donc, en trois mois nous leur avons appris la qualité et les différents type de fibre, comment se passe également la fouine, l’installation de la fibre que ça soit souterrain ou aérienne et aussi on leur a appris la soudure et la prise des valeurs à partir du réflectomètre, un appareil qui sert à mesurer la vitesse et permet de détecter toute difficultés sur la voix. Dit-il

En gros, je peux vous dire que les jeunes qui viennent ici à AXOLUS reçoivent vraiment une bonne formation. Je peux même affirmer qu’après six mois quand ils sortent d’ici, ils peuvent aller travailler dans n’importe quelle entreprise de déploiement de la fibre optique.

Selon Monsieur Chérif, deux des quatre stagiaires verront leur contrat de stage renouvelé, avant la signature d’un contrat qui marquera le début d’une nouvelle carrière professionnelle pour ces demandeurs d’emploi.

Monsieur Chérif ambitionne de « guinéiser » la plupart des postes dans son entreprise. Ce qui constitue une aubaine pour les jeunes demandeurs d’emploi.

Peut être une image de 1 personne, barbe, position assise, lunettes et intérieur

De son côté, Mohamed Carus Camara, ingénieur en réseau et télécommunications, affirme que ce stage a marqué un tournant décisif dans sa vie.

« J’évoluais dans le chemin de fer à Boké, mais je pratiquais cette activité malgré moi parce que ce n’était pas ça ma vocation. Il y a beaucoup de choses qui me tentaient, notamment l’aventure. Mais depuis que j’ai commencé à travailler, je ne pense qu’à construire ma carrière professionnelle », a souligné Carus Camara qui dit avoir beaucoup appris à AXOLUX.

« J’ai appris de nouvelles connaissances sur le déploiement de la fibre optique. Je remercie AXOLUX pour l’accompagnement, notamment pour la formation, le suivi et le perfectionnement. Mes remerciements à l’AGUIPE et à ITC pour l’appui

« Étant stagiaire AXOLUS j’ai vraiment beaucoup appris dans le déploiement de la fibre optique et donc pour toute cette connaissance je remercie très sincèrement toute l’équipe d’AXOLUS pour l’accompagnement notamment la formation, le suivi et le perfectionnement quotidien mais aussi à l’AGUIPE et ITC pour l’appui financier », a-t-il lancé.

Peut être une image de 1 personne, position assise et intérieur

 

AGUIPE / BoCEJ : Fin de formation de 450 jeunes en Gestion de projets

5d69fb44ffec3d4047dce74c5dba211c
Publié le 01/04/21

AGUIPE / BoCEJ : Fin de formation de 450 jeunes en Gestion de projets

Lire..

MJEJ/AGUIPE/BoCEJ-13eme session du comité d’orientation stratégique (COS) du projet BoCEJ

a120bf53a5a2326d6be11771ae16c8d9
Publié le 01/04/21

MJEJ/AGUIPE/BoCEJ-13eme session du comité d’orientation stratégique (COS) du projet BoCEJ

Lire..

MJEJ/AGUIPE/BoCEJ:Des échanges en cours avec les acteurs miniers dans le cadre de la composante 2 *E2E* du projet BoCEJ

a6925d74175f4049edc62dee1a2a3a32
Publié le 01/04/21

MJEJ/AGUIPE/BoCEJ:Des échanges en cours avec les acteurs miniers dans le cadre de la composante 2 *E2E* du projet BoCEJ

Lire..

Retour